Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 112
Invisible : 0
Total : 113
· Flora Lynn
13208 membres inscrits

Montréal: 29 sept 19:40:25
Paris: 30 sept 01:40:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Lettre à toi, Marie vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 7 avr 2004 à 12:40 Citer vertical_align_bottom

Lettre à toi, Marie

Voilà de nombreuses années que je te regarde vivre. Petite fille blonde et sage faisant la fierté de ses parents.
Joyeuse, au regard pétillant, tu as traversé l'enfance et l'adolescence sans grand fracas.
En fait, tu m'as souvent fait rire avec tes petites robes trop blanches et trop belles, ton air innocent avec ces grands yeux bleus remplis de points d'interrogation.
D'ailleurs Marie, pourquoi n'as-tu jamais dit que tu détestais ces robes immaculées et que tu aurais préféré porter des pantalons, des pulls trop grands et des baskets ?
Tu te rappelles, la fois ou en jouant à grimper aux arbres tu t'es fait piquer par une abeille dans la paume de ta main ? Celle-ci a tellement enflé que tu ne pouvais plus plier les doigts ! En même temps quelle joie, grâce à cela tu allais pouvoir louper cette leçon de piano qui t'angoissait tellement. Dix ans à feindre ! Feindre que tu savais lire une partition alors qu'il te fallait des heures pour la déchiffrer… ta mémoire faisait le reste par la suite. Pourtant, tu adorais la musique, ton rêve aurait été de jouer de la batterie. Je te revois encore taper en rythme sur tout ce que te passait sous la main.
Ah…chère Miss Catastrophe ! Voilà le surnom que l'on t'avait donné en classe et qui te suit encore. A être toujours dans ton monde, perdue dans tes étoiles, tu as descendu plus souvent les escaliers sur les fesses que sur tes jambes, tes chevilles et tes genoux s'en souviennent ! En gardien de but, tu as réussi à te fouler 6 doigts sur 10 presque un record ! (D'ailleurs quelle idée d'être gardien de but) en bondissant sur un ballon sauteur tu t'es tordu les deux genoux, en surf cassé le poignet et… la liste est encore longue…

Avec les années, tes cheveux sont devenus châtains, tes yeux ont pris des reflets verts et gris, la fillette frêle a pris des kilos.
Je te regardais impuissante, changer, pensais-tu qu'en t'arrondissant ainsi et en étant si maladroite, tu allais attirer l'attention ? Qu'ils allaient se soucier de toi et de tes envies ? Qu'ainsi protégée par cette enveloppe de graisse tu trouverais le courage de dire…

Je suis là et j'existe, regardez-moi, je ne suis pas transparente!

Les années ont passé, je ne t'ai pas oubliée chère âme-sœur, même si toi tu m'évites. Qu'es-tu devenue Marie ? Il est temps pour toi de t'aimer, aimer ce que tu es et pas l'image que l'on souhaite de toi.

Tendrement à toi Marie

Marie

 
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 7 avr 2004 à 12:47 Citer vertical_align_bottom

Petit retour sur soi-même ??

C'est mignon, attendrissant mais pose aussi bien des questions.
S'affirmer pour soi, vivre pour soi ... Un conflit humain, dans toute sa grandeur dans cette lettre à soi-même, si j'ai bien suivi

Aimes-toi Marie, tu le mérites drôlement !


Charlotte

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 7 avr 2004 à 16:28
Modifié:  7 avr 2004 à 16:28 par Loup8084
Citer vertical_align_bottom


Douce Marie, dans tes yeux la vie pétille et dans ton coeur elle se retient d'exhaler son parfum. Pourtant les autres te devinent mieux que tu ne te trouves toi-même...

Rutile mon amie et n'aies pas peur de resplendir...

je t'aime..

Loup

  http://papemich.free.fr/
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 8 avr 2004 à 05:16 Citer vertical_align_bottom

ah.. mes amies

Heureuse de vous avoir là dans mon p'tit passage à vide
C'est bien moi Charlotte, enfant et ado dans ce texte (pfff..cela fait bien longtemps ! )et puis... et bien, il reste quelques cicatrices qui m'ont suivies dans ma vie d'adulte.

je vous aime !

Bisous à toutes deux
Marie

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 13 avr 2004 à 05:34 Citer vertical_align_bottom

Oui, comme un film qui ne me renvoie pas la bonne image avec le bon son et tout ! bah..il est pas si mal quand même
Grace à toi, je vais peut être finir par le croire

Merci Alain

Marie

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 16 avr 2004 à 04:28 Citer vertical_align_bottom

Chère Tornade, parfois dans des textes que je voudrais légers se cachent beaucoup de moi.. je n’ai pas l’âme poète pour me raconter et cette sensibilité donc tu parles est souvant souffrance.. et puis ce n'était qu’un moment à vide
il faut savoir composer avec eux, ils nous font grandir, se comprendre et comprendre les autres et cette fois grâce à vos commentaires je n'ai pas été transparente !

Merci de tout coeur pour ton passage et tes pensées généreuses

Amitiés
Marie

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 17 avr 2004 à 17:44
Modifié:  17 avr 2004 à 17:45 par Marine
Citer vertical_align_bottom

Merci Valter
J'ai cette sensation étrange que l'on m'apprécie plus que je ne m'apprécie.. l'harmonie entre ce que je pense être et ce que l'on voit de moi..n'est pas encore au top !
Je renvoie une image plus lisse que ce que je suis vraiment..et parfois ça m'énerve

Il n'y a que moi pour changer cela.. euh faudrait que je me grouille un peu moi !! car avec mes 45 balais chuis plus si jeuneeeeeee..(je perdrais au squash ) , doit même y avoir prescription depuis



Marie

 
Sky

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
421 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2003
Dernière connexion
8 septembre 2006
  Publié: 20 avr 2004 à 12:17 Citer vertical_align_bottom

Emu...
Tiens ma main Marie, l'enfance passée est un trésor que chacun d'entre nous porte en soi.
Trève de philosophie, aime la vie et aime-toi toi-même comme certainement tu le mérites, la bataille contre le temps n'est pas de celles qu'on gagne...alors vivons, vite, bien et auprès de ceux qu'on aime

Gros à toi !

-Sky-

  Sky
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 20 avr 2004 à 14:50 Citer vertical_align_bottom

Tornade, toujours présente et attentive
Modé charmante et transparente je fais des rimes là
Ton commentaire est en effet une grande bouffée d'air frais, Merci !


Sky
Emu ? je pensais qu'il n'y avait que moi qui pouvais être émue à la lecture de ce texte car j'ai en plus le son, l'image et les odeurs !
Cette main doit être sensible elle aussi
Merci pour ce message qui lui aussi m'émeut.

Marie

 
Myosotis


Aimez-moi comme je vous aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
62 commentaires
Membre depuis
24 mai 2004
Dernière connexion
23 octobre 2007
  Publié: 4 juin 2004 à 15:30 Citer vertical_align_bottom

Etrange ça ! si différentes et quelque part si proches !

Ton petit retour dans l'enfance a su m'attendrir.

Sensibilité, tendresse, générosité, tant de qualités se dégagent de tes écrits ! Je suis sure de ne pas me tromper car tu es très appréciée de tous !!!

Amitiés

Myosotis

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 5 juin 2004 à 12:42 Citer vertical_align_bottom

Myosotis, Merci !

De ta présence sur ce texte et de toute la gentillesse qui s'en émane.
C'est très doux


Ma chère Marie
Une Marie toute ronde et une Marie toute frêle… des sentiments familiers et deux maladies avec le même disfonctionnement face à la nourriture.
Je pense avoir la même émotion que toi, chaque fois que je relis ce texte et que je lis un commentaire laissé. La gorge se noue et j’aimerais pouvoir exprimer un merci énorme et chaleureux d’avoir pris le temps de lire.
Nous avons toutes deux guéris (c’est du moins ce que j’ai compris en te lisant) mais nous savons que nous devons vivre encore parfois avec cette souffrance… mais..


La vie est belle ! J’aime et je suis aimée …

A toutes deux

Marie

 
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
2 août
  Publié: 7 juin 2004 à 04:51 Citer vertical_align_bottom

Je l'avais lu il y a longtemps, et beaucoup aimé cette introspection... Je n'avais rien ecrit... Pourquoi ? Manque de temps ? Ou rien à dire, sans doute....

Aujourd'hui je relis, et j'ai juste envie de laisser une trace, une trace de mon passage...

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 7 juin 2004 à 07:17 Citer vertical_align_bottom

Cher Chris

Cette trace me fait plaisir et est tout aussi chaleureuse que des mots

Merci sincère

Marie

 
QueenYoumna

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
140 commentaires
Membre depuis
30 avril 2004
Dernière connexion
18 novembre 2004
  Publié: 27 juin 2004 à 22:55 Citer vertical_align_bottom

Je laisse également une trace, Marie, preuve de mon émotion à la lecture de ta lettre.
C'est beau, vraiment, c'est beau et c'est fort.
Je ne sais vraiment qu'ajouter face à CELA...

Tendrement, Youmna

  Et si de l'obtenir je n'emporte le prix, j'aurais du moins l'honneur de l'avoir entrepris... (Choderlos de Laclos - Les liaisons dangereuses)
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 28 juin 2004 à 05:20 Citer vertical_align_bottom

Cette trace m'est précieuse Youmna

Merci !!!



Marie

 
sarah07

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
12 commentaires
Membre depuis
15 juin 2004
Dernière connexion
7 novembre 2004
  Publié: 1er juil 2004 à 09:12 Citer vertical_align_bottom

bonjour a toi !!
c'est un tres joli texte j'en ai eu les larmes au yeux et des frissons partout !!!!merci pour ce texte partagé j(ai beaucoup aimé !bisous et bonne continuation!

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 1er juil 2004 à 11:26 Citer vertical_align_bottom

Sarah, ton émotion me va droit au coeur...
Je vais bien..Merci !, juste un p'tit retour dans mon passé qui me fait comprendre le présent...


Marie

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 2 juil 2004 à 00:26
Modifié:  5 juil 2004 à 11:25 par Nuages
Citer vertical_align_bottom

Marie,

Superbe texte, et cette petite fille qui a grandi à un regard sur son enfance qui montre bien des souffrances pas toutes guéries.
Cette enfant qui faisait les choses pour faire plaisir, ou qui ne savait pas dire non, ou tout simplement qui avait peur de dire non, cette enfant qui se cassait tout, peut être qu'ainsi elle pouvait être elle même, mais surtout qui existait à travers ses catastrophes, son poids ...
J'aime cette petite fille, j'aime la femme qu'elle est devenue, etj'aimerais lui dire que les épreuves de la vie rendent plus belle, plus forte, plus humaine.
Pas lisse, pas coulée dans un moule, pas fade, mais fragile sous la coquille, humaine, sensible, sensuelle.
Voilà comment est devenue cette enfant, cette jeune fille cette adolescante cette femme qui accepte dee se dêvetir pour nous montrer son coeur.
Marie, bravo pour ce texte, et j'aimerais tant rencontrer plus souvent des gens vrais comme toi.
Amitiés
Nuages

  Eve Lindep
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 2 juil 2004 à 14:49 Citer vertical_align_bottom

Chère Nuages

Tu as lu avec une sensibilité qui me touche beaucoup ma lettre, je ne te cache pas qu'en te lisant j'en ai eu la gorge serrée. Tu me l'offres avec ton coeur...merci !c'est un cadeau précieux que j'apprécie énormément.

Amitiés

Marie

 
IciOuLa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
1480 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2004
Dernière connexion
28 août
  Publié: 26 jan 2005 à 11:11 Citer vertical_align_bottom

Je suis passé par là, comme un hommage à une amie que je ne connais pas, comme je verrais soudain ma soeur dans la peine transparente, je suis passé par là et je me suis arrêté car rien ne vaut que l'on poursuive sa route quand on entend la voix de qui souffre et s'écrie.

Pour toi ces mots de Louis Aragon :
L'homme crie où son fer le ronge
Et sa plaie engendre un soleil
Plus beau que les anciens mensonges

Andromaque appréciera aussi, j'en suis sûr.

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 28 jan 2005 à 06:09 Citer vertical_align_bottom

Un commentaire qui me touche assurément...

Peut être qu'avec lui, il serait temps que le soleil brille sur cette blessure.

Merci !

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3860
Réponses: 29
Réponses uniques: 12
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0377] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.