Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 17
· Pichardin
13326 membres inscrits

Montréal: 1er mars 01:50:15
Paris: 1er mars 07:50:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: A Toi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
guy Olivié
Impossible d'afficher l'image
Il est loin de la coupe aux lévres!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2005
Dernière connexion
28 février
  Publié: 13 nov 2005 à 17:37
Modifié:  7 oct 2009 à 08:19 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

A TOI

Moi je suis une larme qui ne cesse de tomber
Et qui cherche un vase où se verser
Je suis la pluie qui ne cesse de couler
Et qui cherche un peu de joie où se cacher.

Moi, je suis des oiseaux qui ne cessent de voler
Et qui cherche une branche où se poser
Je suis une fleur qui cesse de grandir
Et qui cherche un endroit où voir le soleil

Toi,tu as été le vase que j'ai trouvé
Pour me laisser tomber
Tu as été la joie que j'ai cherchée
Pour me cacher.

Toi, tu as été la branche que j'ai trouvée
Pour me reposer
Tu as été l'endroit que j'ai cherché
Pour voir le soleil.

Dans mon coeur, tu est mon amour, ma haine et mes peines
Mais tout ce que je sais de toi c'est que je t'aime!...

Olivié de Fourtané :

  Guy Olivié de Fourtané
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 13 nov 2005 à 20:35 Citer     Aller en bas de page

C'est vraiment très beau...
J'ai vraiment aimé te lire.
Au plaisir.
Jo

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
sweetcherry

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2005
Dernière connexion
14 novembre 2005
  Publié: 14 nov 2005 à 11:06 Citer     Aller en bas de page

moi aussi je les aimes!!!continue avec plu de rimes et garde le sourire...

 
guy Olivié
Impossible d'afficher l'image
Il est loin de la coupe aux lévres!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2005
Dernière connexion
28 février
  Publié: 22 nov 2005 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

DESIR


Ma main dans tes cheveux
Glisse sur tes yeux
Frôle ta bouche
Sur ta joue se couche
Sur ton épaule j'appose
La découvre et ose
Sur ton dos voguer
Ivre comme un voilier
Dérive progréssivement
Les éffleure goulûment
Avec l'impatience d'un enfant
Pour appeaurir sur ton bas ventre
Accueillant et brûlant
Comme l'antre
D'un animal sauvage
Pour enfin échouer
A la lueur de tes yeux
Affichant vert et bleue
Sur la profonde blessure
De ton corps lapant à l'envie
De ton corps pleins de fièvre.



Olivié de Fourtané



Pour toi Sweetcherry et Jo qui a aimé mon poème!


  Guy Olivié de Fourtané
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 20 nov 2012 à 08:51 Citer     Aller en bas de page



Le Don d'amour ne trie pas...
...Il se confie en vers et en tout....heureux d'aimer.......

Belle déclaration !


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16855 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 février
  Publié: 13 juin 2013 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

belle déclaration
un texte plein de métaphore
mes amitiés

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Tysha'Na

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2006
Dernière connexion
4 avril 2016
  Publié: 28 août 2013 à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Un bien joli poème ! (L'accord verbe-sujet de ces deux vers :
"Moi, je suis des oiseaux qui ne cessent de voler
Et qui cherche une branche où se poser" me chiffonne, cela dit).
Un bien joli poème, disais-je ! Je l'ai trouvé plein de candeur, d'amour simple et sincère, avec de belles images, notamment celle de la larme cherchant un vase où s'écouler.
Un moment de tendresse très agréable à partager, merci !

  un paradigme, c'est la même chose qu'un edengme ?
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
5845 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 février
  Publié: 6 nov 2014 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de guy Olivié

Moi, je suis des oiseaux qui ne cessent de voler



J'espère que ce vol augure d'un atterrissage heureux.
Belle expression.

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1602
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0250] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.