Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 111
Invisible : 0
Total : 111
13200 membres inscrits

Montréal: 21 sept 01:27:45
Paris: 21 sept 07:27:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: une étoile en enfer Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fallen heaven


il faut vivre ses rêves et non pas réver de vivre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
422 commentaires
Membre depuis
23 mai 2004
Dernière connexion
1er juillet 2006
  Publié: 19 nov 2005 à 14:28
Modifié:  24 juil 2009 à 11:08 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page


le doux parfum d'un premier baiser
si frêle de timidité mais empli de désir,
ainsi éclos la rose d'un amour secret
l'incandescence de l'instant grave ces souvenirs

le jardin fleuri des roses de l'amour
remplissent les coeurs de mille parfum,
la chaleur d'un baiser,les caresses de velours
cette magie des sentiments danse sans fin

mais perdu dans la danse des sentiments
l'amour qui étincelle est traître,
tout n'est pas ce qu'il semble vraiment
et la rose se meurt au fond de son être

Croire en l'espoir de toute son énergie
pour revoir s'enflammer les braises d'un amour,
mais la vérité en un crépuscule s'accomplit
et fane la rose au fil des jours

Plongé au plus profond d'une nuit sans saveur
des larmes suintent entre leur bord douloureux,
et la sombre lumière des éclats d'un coeur
pleurent d'avoir cru en l'espoir d'un feu

et le soleil se voile comme meurt cet amour
son feu s'est consumé de n'avoir eu le temps,
et le temps se rit de ce qui fut un jour
l'amour d'autrefois plus sauvage que le vent

  fallenheaven.skyblog.com
Fallen heaven


il faut vivre ses rêves et non pas réver de vivre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
422 commentaires
Membre depuis
23 mai 2004
Dernière connexion
1er juillet 2006
  Publié: 14 déc 2005 à 12:35 Citer     Aller en bas de page


merci c'est gentil d'être passé

bisous
fallen

  fallenheaven.skyblog.com
Fallen heaven


il faut vivre ses rêves et non pas réver de vivre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
422 commentaires
Membre depuis
23 mai 2004
Dernière connexion
1er juillet 2006
  Publié: 22 déc 2005 à 13:20 Citer     Aller en bas de page


merci ça fait plaisir


fallen

  fallenheaven.skyblog.com
patrick dabard


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
16 juillet 2020
  Publié: 23 déc 2005 à 05:28 Citer     Aller en bas de page

J'ai pris beaucoup de plaisir a cette lecture.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4007
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2005
Décerné le 24 décembre 2006
26e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0212] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.