Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 101
Invisible : 0
Total : 103
· Flora Lynn · joycebardawil
13551 membres inscrits

Montréal: 20 juin 21:39:23
Paris: 21 juin 03:39:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Disparu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lorna
Impossible d'afficher l'image
Le rêve est un monde.... la vie est notre réalité...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1109 commentaires
Membre depuis
22 juin 2004
Dernière connexion
25 mars 2011
  Publié: 15 juil 2004 à 16:19
Modifié:  8 juin 2009 à 07:34 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Disparu

Pour la première fois de ma vie
J'aimerais arrêter d'aimer à l'infini
Cette personne si aimable
Qui a des idées inexplicables
Quand je pense
Que j'ai eu de la chance
Mais maintenant,je dois l'oublier
Car il m'a presque fait pleurer
Avec ses actes noirs
Que je vois chaque fois,à la vue d'un miroir
Je suis si contente qu'il soit disparu
Avec ses idées tordues

Je devais lui dire je t'aime fort
Car sinon il me disait; tu m'en veux encore
Pour ce jeu
Si dangereux
Qui a presque coûté la vie
À nos si bons amis
Dans ma tête je me disais
Oui, à jamais
Tu les as presque tués
Espèce d'enfant gâté

Mais maintenant, c'est fini
Car il est parti
De la ville,pour l'éternité

Que ça fait du bien de recommencer à aimer!

Lorna

  Nous sommes libre depuis notre premier soupir, mais dans la vie, il y a des exceptions. Alors je souhaite qu'un jour,ils connaitront la liberté à leur tour!!
Toutenelle


Un pompier quand il part en intervention , il ne sais jamais quand il va rentrer !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
53 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
12 avril 2006
  Publié: 15 juil 2004 à 19:08 Citer     Aller en bas de page

Je trouve ton poème très beau ... touchant à la fois !
Une petite chose , je pense sincèrement qu'il ne faut pas souhaiter la mort des gens en disant " il est parti de la ville pour l'éternité " .
Mais bon pas méchant !
Tu pourra réapprendre à aimer grace à une autre personne .
bon courage .
Patricia

  Sauver ou périr : Courage et dévouement : Les pompiers ont des coeurs qui bat comme nous alors ralentissez , quand vous les voyez sur la route svp !!
Lorna
Impossible d'afficher l'image
Le rêve est un monde.... la vie est notre réalité...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1109 commentaires
Membre depuis
22 juin 2004
Dernière connexion
25 mars 2011
  Publié: 15 juil 2004 à 19:18 Citer     Aller en bas de page

Toutenelle et Princess28 je vous suis très reconnaisante d'avoir lu mon poème et que vous m'avez parler de vos pensés!

Merci

Lorna

  Nous sommes libre depuis notre premier soupir, mais dans la vie, il y a des exceptions. Alors je souhaite qu'un jour,ils connaitront la liberté à leur tour!!
Lorna
Impossible d'afficher l'image
Le rêve est un monde.... la vie est notre réalité...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1109 commentaires
Membre depuis
22 juin 2004
Dernière connexion
25 mars 2011
  Publié: 31 juil 2004 à 19:58 Citer     Aller en bas de page

Andromaque et Gil Def je vous remercie pour c'est commentaire!!

Lorna

  Nous sommes libre depuis notre premier soupir, mais dans la vie, il y a des exceptions. Alors je souhaite qu'un jour,ils connaitront la liberté à leur tour!!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1470
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0161] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.