Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 8
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 22:54:24
Paris: 28 juin 04:54:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Tard, La Nuit... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 24 mars 2006 à 13:28
Modifié:  7 avr 2010 à 15:53 par Huslium
Citer vertical_align_bottom

* Le premier vers du 3ème quatrain "Parfois même bercées au gré des sons sincères," c'est Thomas (Un Homme) qui m'a aidée à le faire, ou m'a plutôt m'a corrigée, donc merci beaucoup Thomas !


Parce que, quand la nuit s'abat sur cette terre,
Le bruit agonise et disparaît la lumière,
Des pensées s'amoncèlent en moi, en un éclair,
Ainsi, je me retrouve à écrire des vers.

Je me souviens avoir été trahie,
D'avoir été aimée puis être haïe !
Et croyez-moi, pas une fois, dans ma vie,
Ces malheurs et ces méchancetés, je vis...

Parfois même bercées au gré des sons sincères,
Je me mets à larmoyer sur ces jolis airs,
Nostalgiques et tristes, restent ces chansons, mères,
De cette âme qui est mienne, parfois, en colère.

L'un veut ma compagnie, l'autre me fuit,
Et je l'ai cherché, même dans la nuit !
En vain... il n'y a plus que son esprit,
Qui me parle, et marche et sourit.

J'aimerais écrire et ne cesser le faire,
J'aimerais mourir en prononçant quelques vers.
Etre poète est mon unique rêve,
Je passe mon temps à y penser sans trêve...


(Extrait de The Dark Rose)

 
sylva


   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
244 commentaires
Membre depuis
1er février 2006
Dernière connexion
22 avril 2016
  Publié: 24 mars 2006 à 14:03 Citer vertical_align_bottom

c'est tres beau bravo ^^

  Si une connerie tu dis, une visite de Dart Tagueul tu aura.
Un homme


Un bout de moi, pas le meilleur, mais le seul qui se mange !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
28 mai 2005
Dernière connexion
26 mars 2020
  Publié: 24 mars 2006 à 18:47 Citer vertical_align_bottom

Ton texte m'a refait penser à une horreur que je n'ai jamais fini et qui s'intitulait "j'aurais voulu qu'on me viole". c'était un peu cette même idée, celle d'un poète qui a le sentiment que sa vie est si vide, remplie de choses trop petites pour mériter d'être écrite.

Et pourtant, tu dis ne pas connaître ces sentiments, mais tu fais tellement mieux, tu les réinventes, tu parviens finalement à faire mieux qu'une personne qui les aurait vécu, car tu peux les exposer en toute objectivité. Tu présentes des faits, qui ne sont que farandoles imaginaires, mais tu le fais avec une telle délectation

Tu aimerais être poète ? Tu l'es déjà, et même une poète fort talentueuse

Tu nous offres en tout cas un texte sublime

Thomas

PS : Par contre, l'expression "même que", c'est vraiment pas joli, faut faire quelque chose :D

  Ne me demandez pas si je vais bien. Je vais bien...
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 25 mars 2006 à 06:52 Citer vertical_align_bottom

MERCI pour vos commentaires c'est très gentil ^^
Et pour "Même que" bein c'est trop tard maintenant, tu sauras pourquoi après !!!
Et si tu peux me trouver une phrase ou bien m'aider bein ça serait gentil aussi !
A pluch

 
Un homme


Un bout de moi, pas le meilleur, mais le seul qui se mange !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
28 mai 2005
Dernière connexion
26 mars 2020
  Publié: 25 mars 2006 à 09:37 Citer vertical_align_bottom

C'était pour faire des alexandrins une strophe sur deux ? :D

A la rigueur, en 12 pieds, il y a toujours
Souvent, oh doux chagrin, bercées de sons sincères,

ou encore
Parfois même bercées au gré des sons sincères,

En fait, un truc que je fais assez souvent en relisant un texte, c'est de le lire juste avec les consonnes, pour avoir une idée du son de chaque phrases. En fonction du sentiment que tu veux faire ressentir, plutôt privilégier des sons doux, comme L, S, CH,... et un harmonie entre eux. Pour une phrase dur, préférer des dissonances. Par exemple, à la fin de ta phrase , "des sons sincères", on a D S S S, ça siffle peut être un peut trop pour une phrase qui devrait couler

Bon, et puis, j'en propose une dernière juste pour exemple :
Alors, bercé au son de mélodies sincères

Comme, ça, ça coule un peu plus, tout en gardant un léger sifflement sur la fin, un peu comme pour laisser un petit malaise, comme pour dire qu'il y a quelque chose qui sonne faux dans ce tableau, qui est justement le fait que tous ces sentiments ne soient que pur invention.

Je sais que je pinaille :D

Amicalement

Thomas

  Ne me demandez pas si je vais bien. Je vais bien...
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 25 mars 2006 à 14:47 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup, en plus c'est vrai que je voulais fr des alexandrins et tes vers sont de 12 syllabes lol merci ^^
Bon si ça te dérange pas j'en prendrai celle qui me plait et je modifierai mon poème en sigalant que "Un Homme" m'a aidé à écrirele vers en question lol !
Mais dis-moi si ça te dérange de prendre l'un de tes vers je ne le ferai pas !
Merci beaucoup !
Amicalement,
Ghislaine The Dark Rose

 
Un homme


Un bout de moi, pas le meilleur, mais le seul qui se mange !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
28 mai 2005
Dernière connexion
26 mars 2020
  Publié: 26 mars 2006 à 07:25 Citer vertical_align_bottom

Sisi, ça me dérange !

Bien sûr que non, je veux même pas de remerciements, j'ai proposé quelques idées, mais après, c'est toi qui choisi, c'est toi qui fignole, c'est ton texte

L'intérêt de ce site c'est de partager, mais aussi de pouvoir apprendre chacun l'un de l'autre. Par exemple, ça m'arrive de lire de très belles rimes, je les note en me disant qu'elles pourront être réutilisées, ou bien qu'il y a une idée, une image qui peut être fouillée, ... Parfois, c'est le début d'un texte, comme une réponse à ces quelques mots, une autre vision d'un sentiment universel

En bref, je t'en prie, ces mots, ce ne sont pas les miens, mais ceux de celui ou celle qui saura leur donner un sens

A plus !

Thomas

  Ne me demandez pas si je vais bien. Je vais bien...
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 26 mars 2006 à 08:54 Citer vertical_align_bottom

Thomas, je t'adore !

 
Un homme


Un bout de moi, pas le meilleur, mais le seul qui se mange !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
28 mai 2005
Dernière connexion
26 mars 2020
  Publié: 26 mars 2006 à 15:22 Citer vertical_align_bottom

Hihi ! :D

  Ne me demandez pas si je vais bien. Je vais bien...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1228
Réponses: 8
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0269] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.