Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 40
· ode3117 · Sitting Bull · JEV · Jean-Claude
13374 membres inscrits

Montréal: 15 mai 09:18:50
Paris: 15 mai 15:18:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: C'est là que tu as trouvé ta place Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
9 septembre 2020
  Publié: 4 juin 2007 à 02:33 Citer     Aller en bas de page




C'est entre la fin de la pluie et le souvenir du feu
au bord du monde qui s'offre tel un fruit mûr
que tu as trouvé ta place.

Nue, la nuit t'as prise à l'étreinte de mes bras
et les restes de ta peau sur mes doigts
défont les mots du masque quotidien de la pudeur
sous lequel se dessinent les traits d'un été.

C'est entre la fin de la pluie
sur le livre fermé des douleurs aveugles
sur le visage ruisselant de la sueur et du sel
dans le souvenir du feu insatiable
que tu as trouvé ta place.

C'est là, et je t'y ai trouvée.



  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril
  Publié: 4 juin 2007 à 03:49 Citer     Aller en bas de page

Toujours ce souffle que j'aime tant dans ta poésie... Très beau...

 
Deirdre


et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1945 commentaires
Membre depuis
30 juin 2006
Dernière connexion
17 février 2019
  Publié: 4 juin 2007 à 10:32 Citer     Aller en bas de page

Joli texte tout en délicatesse, j'ai beaucoup aimé !

amicalement Deirdre

  Je tiens pour certain que rien n'est jamais acquis...
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
9 septembre 2020
  Publié: 4 juin 2007 à 17:47 Citer     Aller en bas de page


Ouais alli, c'est vrai que c'est pas très musical.

Je m'essaie à divers "styles" en ce moment... besoin de muer peut-être...
En fait je lis en ce moment "La Centaine d'amour" de Pablo Neruda, et j'ai eu envie d'essayer (humblement) de m'inspirer de ce que je lis.

Merci de ton ressenti.

***

Merci de ton comm' délicat Deirdre !

***

Amande, c'est un plaisir pour moi que de t'entendre écrire que tu aimes ma poésie

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 5 juin 2007 à 10:10 Citer     Aller en bas de page

J'Adoooore !

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars 2020
  Publié: 5 juin 2007 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

Un peu différent par rapport a ce que j'ai déjà lu de toi, mais le plaisir reste intact.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
30 août 2019
  Publié: 5 juin 2007 à 18:07 Citer     Aller en bas de page

Dav cela faisait longtemps que je ne t'avais lu et ça reste un grand plaisir.

Poème beau, simple et intime... j adore

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
9 septembre 2020
  Publié: 5 juin 2007 à 18:39
Modifié:  5 juin 2007 à 18:40 par dav
Citer     Aller en bas de page

Ta tendresse sent la passion Chantal !

Merci à toi

***

Oui Patrick, comme je le dis plus haut j'essaie des trucs en ce moment...

Merci pour ta fidélité

***

Enola,

j'aime à savoir que mes mots te parlent, et c'est un réel plaisir que de voir ta patte sous mes simples mots.

Merci

***

Ulysse,

cela faisait longtemps que je ne t'avais vu, et ça reste un grand plaisir
Heureux que ce poème te plaise.

Merci

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 5 juin 2007 à 19:21 Citer     Aller en bas de page

Une belle douceur dans ce poème que j'ai aimée, une belle plume , un gros coup de coeur, merci pour ce partage.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 6 juin 2007 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Ah j'aime beaucoup.... tout en amour !!!

Amitiés,

Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 9 juin 2007 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Elle a du passer par un trou d'épingle pour trouver sa place, c'est qu'elle croyait que tout était complet, pas de place pour elle, et toi tu l'as trouvée pour être aussi passé par ce trou d'épingle, un ptit coin un ptit nid si petit pour deux pourtant pour vous c'était un sentiment d'immensité.
j'parie que j'ai encore marché à côté de mes pompes, mais j'aime c'est une façon de ne pas faire le chemin tout seul
L'élément feu un thème récurent chez Néruda, il t'a bien inspiré je trouve
amitié
jc

 
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
9 septembre 2020
  Publié: 9 juin 2007 à 05:40 Citer     Aller en bas de page


JC,

non, tu n'es pas complètement à côté de mes pompes.
Je fais un petit 42, j'espère que ça te va
Et pis puisque tu veux pas faire le chemin tout seul, va donc promener tes babouches!

Merci à toi

***

En amour, oui. Tout est là, ou presque.

Merci mariesarah

***

Merci du coup de coeur okana.

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 9 oct 2007 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

Décidément, je deviens fan....

Y a ce qqchose que je ne peux décrire qui fait que j'ai envie de te relire....

Amitiés, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
9 septembre 2020
  Publié: 9 oct 2007 à 10:48 Citer     Aller en bas de page


Merci vous 2...

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2317
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

5ème Gagnant : (prière de ne pas éroder...) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rouge
Le masque de givre (Autres)
Auteur : Lauriane
2ème Gagnant : Paroles à un rayon de soleil (Poèmes par thèmes)
Auteur : Billie
C'était hier...c'était demain... (Tristes)
Auteur : Tilou8897
Les humains de passage (Autres)
Auteur : Fontclaire
S'aimer à deux (sayuri & guido) (Collectifs)
Auteur : Guid'Ô
Fanfan (ou Les étoiles dans tes yeux) (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Billet doux (Autres)
Auteur : Ellea Lee
Quand ton vent à mes lèvres ( Eleven/tilou ) (Collectifs)
Auteur : Eleven
Estivités * (haïku saisons) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rouge
Par précaution. (Autres)
Auteur : Julie

 

 
Cette page a été générée en [0,0282] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.