Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 52
Invisible : 0
Total : 56
· ***Cocci*** · Jake Warren · André · Nomis
13333 membres inscrits

Montréal: 16 avr 07:10:53
Paris: 16 avr 13:10:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ô céans paradoxe Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 9 juin 2007 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Ô céans paradoxe

Ô combien d’écrits vains combien de rimes vaines
Qui sont partis joyeux et se croyant en veine
Dans ce morne horizon se sont évanouis !
Combien ont disparu perdus dans leurs lacunes
Ignorant la leçon pourtant très opportune
Dans l’aveugle amour-propre à jamais enfouis !

Combien de pieds trop bots n’ayant pas de ramage !
L’ouragan poésie en arrangeant les pages
A tenté de sauver, changeant les mauvais mots,
Le poème estropié en abîme plongé
Chaque souffle de vent essayant d’arranger
Qui le vers trop boiteux qui la rime en sanglots !

Je connais bien mon sort et ma tête perdue
A trouvé son bonheur en critiques ardues
Heurtant de mon vieux front des écueils inconnus.
Oh ! Combien d’avisés en quelques phrases brèves
Ont su bien corriger les erreurs de l’élève.
Merci ! Et j’en suis revenu !

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 9 juin 2007 à 07:46 Citer     Aller en bas de page

L'important est d'écrire avec rage, avec coeur,
Et de prendre son pied, nous a dit le lecteur...

J'ai bien aimé le message de ton poème... Entre "le sale boulot", l'amour-propre, la facilité, la complaisance... où est la poésie ?

Bises

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 9 juin 2007 à 12:14 Citer     Aller en bas de page

Contente de te revoir JC... Ta plume nous fait grand bien, j'espère que tu te déposeras ici quelques temps malgré les tumultes récents...



  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15557 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
15 avril
  Publié: 9 juin 2007 à 12:34
Modifié:  10 juin 2007 à 04:42 par Alphonse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

coucou, JC tu l'as bien revu et corrigé:" ô combien de marins, combien de capitaines...." Je me souviens d'un comique ( Sim je crois ) qui l'avait revu au comique et baptisé" ô c'est un no nos" Alex.

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 9 juin 2007 à 13:18 Citer     Aller en bas de page

je n'ai pas eu l'occasion de te lire mais la tu repares une "lacune" en revenant poster, un très joli poeme doté d'une tres belle plume , j'aime beaucoup , au plaisir de te relire ici à nouveau


Mystic

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 9 juin 2007 à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Bonjour J.C, quel bonheur de vous revoir en plus d'écrire un poème qui me touche,merci pour ce partage et prends bien soin de toi.Amitié.Okana.Un gros coup de coeur.

  Nicole chaput. *Okana *...
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 10 juin 2007 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

Amandine : Un pied ? C'est quoi c'te bête ?
Plein de bisous

Naej : C'est juste un grain de sel.
Merci à toi mais c'est vrai qu'on respire un peu
mieux ici

Justine : Si "multe" est mort je vais sans doute revenir


Alexandra : Le principal c'est d'avancer alors : Hue ! Go !

Mystic : Sans doute à bientôt. Ne m'en veux pas si je ne
tarde pas à te...découvrir

Thibault : Très explicite

Okana : Je te vous remercie

Julien : Merci. Je ne t'ai pas encore lu non plus alors à
bientôt

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 11 juin 2007 à 01:47 Citer     Aller en bas de page

Bots pieds, mon oeil JC
Tes vers loin de faire du pied plutôt pied de nez!
ils savent sur quel pied danser faut dire qu'ils connaissent la chanson hein!!! faut dire que des vers à douze pieds ça tient forcément la marée, de tels pieds marins ne peuvent chavirer , quant aux miens ils ont été réformés pour pieds trop plats m'enfin je ne désepère pas moi poète en lames publier un vague écueil de poésie amère!
l'amour propre oui c'est sale au point de prendre son pied pour la 8ième merveille du monde
Content de ton retour JC
amitié
jc

 
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 11 juin 2007 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

Merci JC
Les quelques perturbations que j'ai suivies de loin m'avait légèrement escagassssséééé peuchère !
Sinon heureux de te lire mais je ne t'avais pas perdu de vue
Amical Mian

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 11 juin 2007 à 17:52 Citer     Aller en bas de page

"Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage"

On apprend tous les jours, jusqu'au bout.. n'est-ce pas ? (ce ne sont pas mes Maîtres qui me contrediront)..

Mais tu me fais sourire à te dire élève .. quand tu offres de telles "leçons"..

Je lui trouve encore plus d'envergure dans nos pages..


Merci m'sieur..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 12 juin 2007 à 03:58 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Ambre qui m'a si souvent si bien conseillé
Bisous
JC

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 12 juin 2007 à 07:19 Citer     Aller en bas de page

Venise et merci

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 13 juin 2007 à 16:49 Citer     Aller en bas de page

Merci de ces beaux quatrains Jacques
Pour ma part ce n'était que pour soutenir les amis.
Amitiés
JC

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 8 juil 2007 à 16:02 Citer     Aller en bas de page

Retour sans suite mon ami
Le blog va suffire à mon ego démesuré
Bonne continuation et Merci
JC

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
le passager


quand le sage montre la Lune, le sot regarde le doigt
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
339 commentaires
Membre depuis
15 septembre 2006
Dernière connexion
1er février
  Publié: 25 juin 2008 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

cela faisait longtemps que je n'étais venu lire les textes décalés d'une plume passée par tous les plumages et ramages.
qu'ajouter aux bravos?
rien
sinon peut être: merci pour ce splendide texte sur la poésie (dont j'aimerai partager l'optimiste de surcroît!)

  and I ride and I ride
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 15 juin 2009 à 23:37 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

j'avais beaucoup aimé ( appris en classe) ce magnifique poème de Victor Hugo. Le voici re-visité de magistrale façon. Bravo. j'ai beaucoup apprécié. merci
amicalement

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3854
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Les humains de passage (Autres)
Auteur : Fontclaire
Rêves de chimères (Autres)
Auteur : Epsilon Cygni
Fou ? Loque ? (Loufoques)
Auteur : Joey
2ème Gagnant : Paroles à un rayon de soleil (Poèmes par thèmes)
Auteur : Billie
(je t'adore) (Amour)
Auteur : okana
Foule (Autres)
Auteur : dav
Quand ton vent à mes lèvres ( Eleven/tilou ) (Collectifs)
Auteur : Eleven

 

 
Cette page a été générée en [0,0313] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.