Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 40
· ode3117 · Scelta · In Poésie
13735 membres inscrits

Montréal: 25 juil 03:05:32
Paris: 25 juil 09:05:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Ombres Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
angelina23

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
73 commentaires
Membre depuis
7 avril 2005
Dernière connexion
4 mars 2019
  Publié: 18 avr 2005 à 14:52
Modifié:  7 juin 2010 à 13:58 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Depuis que mon âme peut s'évader de mon corps
Je peux voyager entre rêves et réalité
Le jours elle se tient encore et encore
La nuit, elle s'échappe malgré moi, elle est écartelée

Mon âme errante traverse les temps obscurs
Elle arrive à rejoindre l'enfer
Elle résiste à la force noire dans la mesure
Ou elle revient parfois sous sa chair

Entre deux mondes complètement opposés
Elle attend que minuit frappe
Elle ne se repose jamais
Sinon elle passerait à la trappe

Cette trappe c'est comme les enfers déjà évoqués
Où le côté positif de la vie est une utopie
Cette trappe restera à jamais
Cette trappe sera l'ombre de ma vie.

  Le poème le plus pur est celui qui vient d'émerger de notre imaginaire. Le modifier à l'escès revient à vouloir défiger un instant d'extase qui pourtant est unique.
erasmus

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
44 commentaires
Membre depuis
8 avril 2005
Dernière connexion
7 septembre 2013
  Publié: 19 avr 2005 à 11:30 Citer     Aller en bas de page

et que voit elle dans ces voyages cette âme ?

et finalement, n'y est il point de soleil pour que naissent les ombres ?

  l'espoir est un risque à courrir
angelina23

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
73 commentaires
Membre depuis
7 avril 2005
Dernière connexion
4 mars 2019
  Publié: 30 avr 2005 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Pour repondre à ta question "que voit cette âme?", depuis ke chui petite souvent dans la journée je reste seule et je me met à imaginer des tas de chose c'est comme si je recréai un nouvelle univers dans ma tête. je m'imagine des choses joyeuse et des choses tristes, je crée le scénario de la situation ( où, quand, pourquoi, qui,...) et sourtout quel serai mon rôle dans cette situation. Si je suis en quelque sorte très fixer sur les ombres c parce que très jeune j'ai connu des choze difficile ke les autres enfants eux ne pouvait s'imaginer. biensur g eu des bons moments, ki constituer le soleil des chose mais voila comme je le di dans mon poème solitude, ma meilleur ennemie ce sont les chose que l'on aime le plsu qui nous font le plus de mal kan elle nous déssoivent...

Merci, d'avoir donner ton opinion...

  Le poème le plus pur est celui qui vient d'émerger de notre imaginaire. Le modifier à l'escès revient à vouloir défiger un instant d'extase qui pourtant est unique.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1352
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0170] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.