Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 60
Invisible : 0
Total : 65
· Jake Warren · Cidnos · James · porticcio
Équipe de gestion
· Catwoman
13402 membres inscrits

Montréal: 10 avr 17:28:29
Paris: 10 avr 23:28:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: les déserts Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pengyou42
Impossible d'afficher l'image
bientôt la voie lactée sera notre autoroute
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1884 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2015
Dernière connexion
13 février 2018
  Publié: 29 oct 2007 à 07:42
Modifié:  28 nov 2009 à 15:08 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Dans le désert de glace sous la bise impartiale
J'ai rêvé de ton feu en étant tout transi,
J'ai accroché mon ombre à l'aurore boréale
Pour planter dans la neige des fleurs de poésie.

Au désert d'améthyste de l'océan mauvais
Le vent pousse ma barque sans me dire ou je vais,
Si jamais je me perds ce sera sans regrets,
Les filles de Neptune me prendront dans leurs rets.

Dans le désert du coeur aux frontières troublées
Il est une oasis dont tu gardes la clef
Je ne sais pas encore s'il s'agit d'un mirage
Mais j'ai soif et l'amour sera mon seul breuvage.

La nuit sous le désert des étoiles perdues
Créature de l'ombre à Chronos suspendu
Je m'abîme les yeux à la serrure des dieux
En attendant le saut dans cet abîme odieux.

Sous le soleil de plomb du désert saharien
J'ai vu le petit prince et son ange gardien
Qui m'a creusé la main de sa douce morsure
Me disant que la vie n'était qu'une imposture.

L'iconoclaste

  pengyou42
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
3 juin 2020
  Publié: 8 nov 2007 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Il faut toujours garder espoir, la vie n'est pas qu'une imposture, nous sommes tous les gardiens de nos propres vies, à nous de savoir ce que l'on veut en faire.
Amicalement
katia

 
pengyou42
Impossible d'afficher l'image
bientôt la voie lactée sera notre autoroute
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1884 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2015
Dernière connexion
13 février 2018
  Publié: 22 jan 2008 à 04:57 Citer     Aller en bas de page

il faut savoir barrer son esquif dans le courant de la vie, je te l'accorde, mais une fois que l'on a fait de sa vie ce que l'on a voulu ou ce que l'on a pu.....Au final, satisfait ou insatisfait on se retrouve tous au même point, d'où l'imposture
bien à toi
l'iconoclaste

  pengyou42
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
296 poèmes Liste
18843 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 28 nov 2009 à 15:09 Citer     Aller en bas de page

Pfiou. Le Petit prince, le désert, la serrure ... j'aime tout dans ton poème.

Je lui ferai une place dans mes favoris dès que je ferai le tri, promis ....

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1702
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0219] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.