Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 50
Invisible : 0
Total : 53
· samamuse · ode3117
Équipe de gestion
· Maschoune
13405 membres inscrits

Montréal: 11 avr 03:57:54
Paris: 11 avr 09:57:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La voile à tes airs Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 6 oct 2007 à 12:00
Modifié:  6 oct 2007 à 13:59 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

J’aime quand tu aimes, au dédale du temps
À l’arête, au tournant de nos lendemains
À la cime des peut-être et de nos avant ;
Le dehors de nos peaux n’est pas plus éteint

Car j’ai deux ou trois petits matelots,
Et le bateau si bien encré
Mais si les flots ne nos suivent pas,
Qu’arrivera-t-il

Si les flots,
Qu’arrivera-t-il
Ne nous suivent pas ?



J’aime quand tu aimes, à l’enchevêtrement
De nos deux corps-d’âge, de mon corps-sage
Et aussi des maux, - on le dit souvent – ;
L’air de nos peaux n’est pas que rivage

Mais allez viens donc, mais pourquoi pas
J’ai ta chanson qui me gratte au palais,
Et il ne me manque pour la chanter,
Qu’un peu de voix
Qu’un peu de toi
Ou quelques notes,
Un peu des trois…

Mais allez viens donc, sur mon bateau
Ici l’air est frais, et nos noms s’emboîtent,
Et nos noms s’emboîtent, mais pas nos lèvres,
Non pas nos lèvres.

Et montre-moi d’où le ciel commence
Que je trace la ligne de nos silences
Et montre-moi d’où le ciel commence
Que je trace nos paumes
Ouvertes

Car j’aime quand tu aimes, et quand tu détestes
Et même au printemps, j’irai les suspendre
À la cime de l’arbre tes troubles zestes
Parce que nos noms s’emboîtent,
Et peut-être aussi nos lèvres,
Oui peut-être nos lèvres.

 
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
3 août 2019
  Publié: 6 oct 2007 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Un texte très réussi.

J'ai senti les embruns
D'une traversée à bord de ton bateau,
Mais pas le sel de ta peau,
Non pas le sel de ta peau.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
671 poèmes Liste
18642 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 6 oct 2007 à 13:55 Citer     Aller en bas de page


Il est superbe.... tout simplement... Il musique de partout... Et on se laisse aller...

J'aime "très beaucoup...."




Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
733 poèmes Liste
3030 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 11 oct 2007 à 06:23 Citer     Aller en bas de page

Tout le sel des mots sur des voiles d'amour.

Mes Pluriels (navigateurs).

 
Mademoiselle Phébus


Just let me fall out the window with confetti in my hair. (Tom Waits)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1548 commentaires
Membre depuis
9 mars 2005
Dernière connexion
7 mars 2020
  Publié: 11 oct 2007 à 21:41 Citer     Aller en bas de page

Oh! Princesse...
Princesse Clara avec son Olivier dans les cheveux...

  (Là-haut l'absence entière et le bleu charbonnant.) Par le jour se levaient des géants tristes, un violon en carton-pâte sous le rêve. (Fernand O. -Le Soleil sous la mort)
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 26 oct 2007 à 20:26 Citer     Aller en bas de page

Thomas, Mlle Citron, Tilou, Thib:

Merci infiniment.
Vos commentaires m'ont tous touchée en plein coeur. J'apprécie vraiment.


Merci aussi, Datura, d'avoir donné ton avis. Faudrait simplement pas se laisser avoir par le piège de la critique facile hein...


Vierge:

C'est à toi qu'il faut dire merci, Ys.
Je t'embrasse.


pluriels,

Simplement merci.


Kiona,

Justement... quand on a un poème d'amour triste, comme on ne peut pas le séparer en deux pour le mettre dans chacune des catégories, et bien on le place dans autres ^^
(de toute manière je crois que c'est un peu inutile de catégoriser les poèmes...)
merci à toi.


Jade,
Oui, toujours l'Olivier... Lalalalalala.
C'est énervant à la fin de savoir qu'on écrit toujours sur la même chose.
Mais bon, si ça peut faire sourire les rousses, c'est que c'est pas mal quand même ! ^^
J't'embrasse ma princesse.



Pierre,

Merci...

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 14 sept 2010 à 17:37 Citer     Aller en bas de page

"J’aime quand tu aimes, au dédale du temps
À l’arête, au tournant de nos lendemains
À la cime des peut-être et de nos avant ;
...

Le début m'a accroché, la suite m'a emporté... tout s'écoule vers une fin, une évidence ou peut être, oui peut être...

Merci

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 25 juin 2011 à 13:23 Citer     Aller en bas de page

Très chantant... tu pourrais peut-être en faire une chanson, si ce n'est pas déjà fait!
J'aime très beaucoup .

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2075
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Les nuits de glas (Tristes)
Auteur : Lauriane
Estivités * (haïku saisons) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rouge
Urbanoïde. (ya pas d'place pour les rêves ici) (Autres)
Auteur : Rouge
Psychose (Nouvelles littéraires)
Auteur : Brin d'fée
Meilleure chance la prochaine fois (Autres)
Auteur : Rouge
Marie (Amour)
Auteur : Lauriane
3ème gagnant : Silence (Poèmes par thèmes)
Auteur : Julie
Le silence ne s’entend qu’à travers les attentes (Poèmes par thèmes)
Auteur : cartouche
Effluves du désert (Amour)
Auteur : Billie
Si j'écoutais tout ce qu'on raconte... (Nouvelles littéraires)
Auteur : Rouge
On arrache bien les ailes des fées... (Tristes)
Auteur : Tilou8897
Papier de vers (Amour)
Auteur : Amandarine
Contours de la nuit dans un silence (Amour)
Auteur : Gouache
Les enfants-été... (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Densité ouatée (Poèmes par thèmes)
Auteur : Billie

 

 
Cette page a été générée en [0,0249] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.