Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 113
Invisible : 0
Total : 113
13207 membres inscrits

Montréal: 27 sept 00:15:05
Paris: 27 sept 06:15:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Poussière d'amour vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 11 sept 2004 à 23:14
Modifié:  31 mars 2008 à 05:38 par Bestiole
Citer vertical_align_bottom

Je garde en mon âme nostalgique
quelques poussières d'amour passé.
Quelques souvenances romantiques
que le temps n'a point chassées.

De cette époque lointaine, mon adolescence
où j'étais si jeune et trop fou.
Collé contre elle, la première danse.
Timide et incertain, le premier baiser doux.

De ces premières palpitations
prélude d'une éphémère passion.
De ces premiers désirs jusqu'alors inconnus
d'espérer voir enfin son corps à demi-nu.

De ces premières caresses hésitantes
à la fois douces et enivrantes
De ces premiers ébats malhabiles
où les corps semblaient si fragiles

Je garde en mon âme nostalgique
quelques poussières d'amour idyllique
De ces premiers "Je t'aime" poétiques
De ce premier "Adieu" pathétique

papemich @ 06-2003

  http://papemich.free.fr/
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 12 sept 2004 à 04:25 Citer vertical_align_bottom

Que cette poussière d'amour est touchante à relire...

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 15 sept 2004 à 04:15 Citer vertical_align_bottom

Oui...

C'est si bon de relire...

Loup

  http://papemich.free.fr/
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin 2020
  Publié: 16 sept 2004 à 01:41 Citer vertical_align_bottom

D'infimes particules d'amour qui se laissent emporter au gré du vent et se déposent sur notre âme en un sourire de tendresse...



 
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 5 nov 2004 à 11:03 Citer vertical_align_bottom

Poussières d’étoiles…..

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
3 avril 2021
  Publié: 9 nov 2004 à 01:30 Citer vertical_align_bottom

vis!

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 30 déc 2004 à 07:53 Citer vertical_align_bottom


Sois bien....

  http://papemich.free.fr/
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
3 avril 2021
  Publié: 8 févr 2005 à 18:52 Citer vertical_align_bottom

la tendresse de l'adolescence...
ca me fait penser que ce temps est si loin derriere moi maintenant
*soupir*
merci de m'avoir fait rever

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 2 avr 2005 à 14:46 Citer vertical_align_bottom

  http://papemich.free.fr/
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin 2020
  Publié: 3 avr 2005 à 01:35 Citer vertical_align_bottom

De doux souvenirs qui reviennent en mémoire... à un poète qui marque la notre à tout jamais...

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 26 avr 2005 à 03:19 Citer vertical_align_bottom

  http://papemich.free.fr/
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
3 avril 2021
  Publié: 4 juil 2005 à 07:48 Citer vertical_align_bottom

jaime ce poeme tendre... comme les ailes dun papillon

 
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
3 mai
  Publié: 7 nov 2005 à 08:05 Citer vertical_align_bottom



Des mots qui restent...



pensées

dav

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 30 jan 2006 à 04:50 Citer vertical_align_bottom


Je garde en mon âme d’amie
La flamme douce de tes mots...


Loup

  http://papemich.free.fr/
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 1er avr 2006 à 13:32 Citer vertical_align_bottom


Ce matin dans mon jardin des centaines de violettes... C'est la première fois que cela arrive...
Je te les offre..

Joyeux anniversaire mon ami éternel..

Loup

  http://papemich.free.fr/
oiseaulyre


le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
143 commentaires
Membre depuis
20 octobre 2006
Dernière connexion
2 septembre 2008
  Publié: 29 déc 2006 à 05:20 Citer vertical_align_bottom

Merci de m'avoir donné l'opportunité de lire ce poète qui sans toi serait passé inaperçu pour moi, très touchée !!!

Il restera dans nos mémoires et fait partie de ces poètes disparus pour lesquels nous avons de l'admiration et de la tendresse encore une fois merci!!!

  oiseaulyre
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
2 août
  Publié: 4 jan 2007 à 19:24
Modifié:  4 jan 2007 à 19:25 par MISTERWEBY
Citer vertical_align_bottom

Tu as bien fait de dépoussierer cette poussiere que je n'avais jamais lu

Bonjour a toi Michel, de la-haut

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 31 mars 2008 à 04:02 Citer vertical_align_bottom

tu as laissé ici des poussières d'amitié que je n'oublie pas

 
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 14 mai 2008 à 13:14 Citer vertical_align_bottom

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
ludivine13


j'aime la vie et je l'apprends, je l'apprivoise discrètement...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
155 commentaires
Membre depuis
8 novembre 2009
Dernière connexion
3 septembre 2020
  Publié: 5 févr 2010 à 15:49 Citer vertical_align_bottom

Même si les souvenirs s'estompent .... les mots restent toujours vivant.

Ludy

  sandy
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 18 mars 2010 à 18:04 Citer vertical_align_bottom

Encore une magnifique trace que tu as laissée

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 8426
Réponses: 29
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0334] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.