Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 5
Invisible : 0
Total : 5
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 23:55:21
Paris: 28 juin 05:55:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Arsenic et Vieilles Dentelles vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 29 jan 2008 à 14:45
Modifié:  25 févr 2008 à 09:56 par Huslium
Citer vertical_align_bottom

Robe rouge.
Valse lente.
Longue valse.
Elle tourne, elle tourne...
Enivrée d'arsenic...
Elle bouge
Sous sa robe rouge.
Affranchie.
Valse lente. Longue valse.
Dentelle noire.
Dentelle rouge.


Quelle était la couleur des cieux cette nuit-là ?
Ils avaient la couleur de ces yeux un peu sombres,
Qui lentement dansaient devant toutes ces ombres,
Il était amoureux d'elle... de Tallulah.

Elle tournait, tournait... la force centrifuge,
Ballerines, bal à rimes, elle fait deux vers.
Charogne. Cadavre. Des tombes. Des vers.
Là-bas, elle trouvera son modeste refuge.

Robe rouge.
Valse lente.
Longue valse.
Elle tourne, elle tourne...
Enivrée d'arsenic...
Elle bouge
Sous sa robe rouge.
Affranchie.
Valse lente. Longue valse.
Dentelle noire.
Dentelle rouge.


La poupée endormie au bord de ces vieux lacs,
Des siècles sont passés et les pissenlits roses,
Bordent encor le corps, et accouchent des roses...
La poupée dort encore au bord de ces vieux lacs...

Elle tournoie et s'enfuit, c'est la course, le temps,
Tallulah l'a perdu... et elle ignore encore
Que la poupée est morte et que la Douce Aurore
Ecrase gentiment les cadavres perdants.

Révolution au bout des doigts.
Jupe.
Dentelle.
En elle.
Rouge. Noir.
Révolution.

 
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 29 jan 2008 à 15:03 Citer vertical_align_bottom

Merci d'être passée Lumi.

 
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 29 jan 2008 à 15:41 Citer vertical_align_bottom

comme une valse
on tournoie, on tournoie dans les mots, et on oublie, un instant.
j'ai beaucoup aimé.

 
Mademoiselle


On peut être un héros sans ravager la terre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
92 commentaires
Membre depuis
15 janvier 2008
Dernière connexion
4 juin 2021
  Publié: 29 jan 2008 à 17:48 Citer vertical_align_bottom

Un texte joliment tourné qui valse et qui tournoie, me fait valser et tournoyer .. un brin de ténèbres, sombre pensée .. joli, joli et à relire !!

  Le courage, c'est la peur qui fait sa prière
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 29 jan 2008 à 18:21 Citer vertical_align_bottom

Oui, on se laisse emporter par le rythme... c'est très beau...

  Carpe diem...
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 2 févr 2008 à 15:29 Citer vertical_align_bottom

J. : Merci d'être passée... Et... merci pour tout.

Mademoiselle : Merci

Naej : Ca me touche...

Brume : J'adore les nuages, et le brouillard c'est... mystérieux. Merci d'être passée.



Mes amitiés
G.

 
Eleven


...the sunshine girl is sleeping...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
767 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2006
Dernière connexion
5 mars 2020
  Publié: 2 févr 2008 à 17:40 Citer vertical_align_bottom

J'aime beaucoup.

L'effet sombre est atténué par le rythme, cette sensation d'ivresse et de tourni...

Oui j'aime vraiment beaucoup...

Merci.

  ...on ne reviendra pas...
Tilou8897 Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
681 poèmes Liste
18697 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 2 févr 2008 à 22:09 Citer vertical_align_bottom


J'y ai vu - peut-être à tort - une certaine allégorie :

"Révolution au bout des doigts.
Jupe.
Dentelle.
En elle.
Rouge. Noir.
Révolution."

Ça m'a conforté dans l'image... Je suis peut-être complètement passé à côté mais c'est comme cela que je l'ai ressenti...

Et ces derniers petits vers... j'aime


Merci

Amicalement,

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 3 févr 2008 à 12:23 Citer vertical_align_bottom

Eleven : Heureuse de te voir sous mon poème. Je t'embrasse ma belle.

Tilou : Chaque lecteur a sa lecture, on ne pourra jamais changer cela, et c'est tant mieux !
Merci pour ton commentaire.

Amicalement
G.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1263
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0277] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.