Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 36
Invisible : 1
Total : 38
· Aude Doiderose
13211 membres inscrits

Montréal: 8 mars 06:39:44
Paris: 8 mars 12:39:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Arythmie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 3 févr 2008 à 17:30
Modifié:  3 févr 2008 à 17:51 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Arythmie


Coeur et combat...

Je ne parle plus ma langue
Le jour fait la sieste à chacun de mes rêves
Vie ou trépas
Allant vers différence
Au détour de ceux qui sont restés les mêmes

Coeur et combat...

Plus de nuits pour s'étendre
L'horloge du néant me sonne le treize
Minuit déjà !
Pas de compte à me rendre
Au contour du cadran mes yeux s'entremêlent

Coeur et combat...

Un cil bat sous la lampe
L'autre endormi en mon cerne s'empêtre
Souffle sursoit
Mon oreille peut l'entendre
Le vide me prend à la gorge comme un traître


Coeur se débat...

Dans sa rouge innocence
Le champ des rêves est sans garde champêtre
L'aube sur moi
Apparaît plus latente
Mes sens se réveillent dans le sens contraire.

Coeur qui déploie...

Des restants d'existence
Midi est l'hôte des soirs qui s'empêchent
Flèche de bois
L'arc se tend des souffrances
Le choix des couleurs se retrouvent sans maître.


Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 3 févr 2008 à 17:54 Citer     Aller en bas de page

Il m'a fallu le relire pour entrer dans le fond, parce que j'étais prise dans le rythme en alternance des sons.. allié à la structure en balancier tic tac ....

Une belle trouvaille !!!!

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
317 poèmes Liste
2518 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 4 févr 2008 à 01:52 Citer     Aller en bas de page

Idem que Ptitebulle, j’ai du le relire plusieurs fois. Cette arythmie est décrite subtilement…
Amicalement,

Serge

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 4 févr 2008 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Bien vu en effet
Il faut prendre le rythme de ce coeur qui a préludé à une telle écriture...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 5 févr 2008 à 08:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Martin, un super poème qui touche en émotions. C'est mon coeur que j'entendais qui il est trop exalté.bravo Amitié.Nicole

  Nicole chaput. *Okana *...
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 5 févr 2008 à 12:14 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous.

J'ai essayé de faire différent de ce que je fais habituellement.
Je sais que le rythme est dur à trouver cela gâche un peu le poème.
Mais bon il s'agit d'arythmie cardiaque

Vos commentaires font toujours aussi chaud à ce coeur qui en est pris.

Merci encore.

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 854
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0179] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.