Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 57
Invisible : 0
Total : 58
· In Poésie
13742 membres inscrits

Montréal: 4 août 00:00:33
Paris: 4 août 06:00:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (octobre 2012) : "N'oublie pas de leur dire" :: Fleurs de barbelés Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7531 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er août
  Publié: 13 oct 2012 à 18:30
Modifié:  2 mai 2016 à 16:04 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

Fleurs de barbelés


Elle avait eu 20 ans
et semblait invincible
jeune fille d’un autre temps
sous un ciel paisible
aux étoiles brillant
d’un or indivisible

Paris au mois de Mai
a la fleur fragile
et les brins de muguet
sucrent le cœur des filles

... Mais soudain les blindés
ont envahi la ville

Moi, quand je l’ai croisée
son âge avait triplé
sous ses cheveux bleutés
son regard me disait
:

"Petite, je suis en vie
mais chaque jour je meurs
le cœur déchiqueté
contre leurs barbelés
aujourd’hui tout rouillés.
Parce que j’ai vu l’horreur
et j’ai vécu l’enfer
les odeurs et les cris
et les silences aussi
les silences d’après
où se noyaient les pleurs
d’une étoile salie.’’

Elle était ma voisine
parfois je la voyais
mais en ce jour d’été
à l’ombre des glycines
son bras à la peau claire
m’avait tout raconté
de ce bleu lapidaire :


Six chiffres tatoués




Feu - 13 Octobre 2012

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Ashimati

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
7535 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
3 août
  Publié: 13 oct 2012 à 18:55 Citer     Aller en bas de page

Un texte tout en sombritude pour nous rappeler que certaines choses ne doivent jamais tomber dans l'oubli et certains tatouages sont là pour nous dire " Souviens toi, ce n'est pas si loin"
Les marques du passé sont souvent indélébiles.
Une belle façon d'aborder le thème
Bisouxxx
Thierry

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 14 oct 2012 à 05:39
Modifié:  14 oct 2012 à 05:39 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

Fédé

Un numéro et une vie gâchée...Il fallait nous le dire ...encore et encore

Le titre à lui seul est un poème.

Sélénaé

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15598 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
3 août
  Publié: 14 oct 2012 à 08:10 Citer     Aller en bas de page

Chère Feu , touchée par ces mots...terrible fut cette époque et mortellement marqués ceux qui en sont revenus....

C'est beau et émouvant ......

Alex

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 14 oct 2012 à 09:24 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
340 poèmes Liste
6166 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
2 août
  Publié: 14 oct 2012 à 09:41 Citer     Aller en bas de page


yvon

  YD
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7531 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er août
  Publié: 14 oct 2012 à 10:59
Modifié:  15 oct 2012 à 12:43 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

Merci à tous d'être venus écouter l'histoire de cet instant que j'ai vécu, il y a fort longtemps.
Il m'arrive encore de revoir le bras de cette dame (qui ne doit plus être parmi nous aujourd'hui), et je suis toujours ébranlée par ses yeux, qui m'avaient tant touchée à ce moment.
L'intensité d'un regard agit autant que des mots parfois.
Merci encore.
Amitiés et bises .
Frederika

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Flore Vincent


De braises et de cendres, écrire sans comprendre, brûler de mille mots plutôt qu'aux maux se prendre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
10 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2012
Dernière connexion
8 août 2015
  Publié: 14 oct 2012 à 16:58 Citer     Aller en bas de page

Une étoile salie....merci tout cette horreur est joliment décrite....

  Le flot de ma raison est floraison de mots
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
576 poèmes Liste
25656 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 août
  Publié: 15 oct 2012 à 11:30
Modifié:  15 oct 2012 à 11:32 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci FEU , pour ce poème si touchant, si bien écrit il ne faut pas oublier, jamais....
Jean FERRAT a si bien rappelé dans sa chanson " Nuit et brouillard " Ce que fut cette terrible période, lui dont les parents ne sont jamais revenus de cet enfer.
Merci pour le souvenir de cette dame.
Bien amicalement ODE 31 - 17 ( Haute - Garonne - Charente - Maritime )

  OM
songe d'un jour

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
196 commentaires
Membre depuis
11 février 2011
Dernière connexion
30 décembre 2020
  Publié: 19 oct 2012 à 03:46 Citer     Aller en bas de page

Oui elle avait eu 20 ans et connu les horreurs que seuls les hommes peuvent engendrer. Alors ce tatouage, tu l'as transformé en un magnifique écrit, et le témoignage de cette femme en une grande leçon de courage aussi. Bravo

Amitiés

 
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 19 oct 2012 à 13:19 Citer     Aller en bas de page

On ne peu oublier ce qui nous a arraché notre âme... "L'Homme est un loup pour l'Homme" dit-on, mais même les loup ne sont pas si cruel: ils ne tuent que pour subsister,tandis que nous...

Ceci-dit, très beau - et très touchant - poème !

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7531 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er août
  Publié: 19 oct 2012 à 22:48 Citer     Aller en bas de page

Flore, Heak1925, Ode, Songe d'un jour, Celle qui rêve ;
on n'est pas dans les tripes de ceux qui sont revenus avec ces tatouages, être vivant et voir tous les jours ces chiffres qui ne vous quitteront plus jamais...

C'est un lugubre témoignage de ce peut être l'homme dans toute sa folie.

Je ne sais pas ce qu'il y a après la vie, mais j'espère simplement que toutes ces âmes torturées ont trouvé ou trouveront enfin le repos.

Merci à tous d'être venus laisser une parcelle de vous sous mes mots, cela me touche, pour elle.
Amicalement.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 21 oct 2012 à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui me touche : simple et sensible.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7531 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er août
  Publié: 21 oct 2012 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage Aude.
Bises

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Malice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
12 mars 2008
Dernière connexion
17 mars 2018
  Publié: 2 nov 2012 à 14:01 Citer     Aller en bas de page

Il y a quelques années, j'ai vu un numéro comme celui dont tu parles, et la douleur existait toujours dans les yeux pâles de cette vieille dame polonaise. Le voir dans les films est de loin moins choquant que le voir en vrai. On s'habitue trop vite aux images télévisées...

Elle s'appelait Tonia, et j'aurais aimé lui lire ton poème.

  On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7531 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er août
  Publié: 3 nov 2012 à 19:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Malice
Le voir dans les films est de loin moins choquant que le voir en vrai.



Oui, on est projeté direct, dans ce qui fut, et même sans mots, en quelques secondes, leurs yeux ont parlé aussi de ce qui fut et de ce qui était encore pour eux ce jour là, et le reste de leurs vies.
Merci Malice de ton témoignage, je suis touchée de tes mots.
Amitiés.
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 9 nov 2012 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

J'ai vécu en Pologne et visité Auschwitz plusieurs fois, j'ai vécu au Japon et visité Hiroshima plusieurs fois, je n'ai pas trop vécu mais si maintenant je manie la dérision ou l'humour, c'est en grande partie à cause de tout ça, c'est la seule façon que j'ai trouvée pour supporter tout ça!
Merci , merci Frederika
non pas de feudebelt ce soir, je présume que tu comprends pourquoi

 
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7531 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er août
  Publié: 10 nov 2012 à 19:11 Citer     Aller en bas de page

Des lieux, des chiffres, ce regard, autant de traces qui restent gravées et qui bousculent notre vision de ce monde.
Très touchée par ton mot, Merci à toi JC.
Amicalement.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 13 juin 2013 à 11:18 Citer     Aller en bas de page

Un coup de cœur
Poème à la fois touchant et troublant.
En espérant que ces actes ne se reproduisent jamais...
Très joliment écrit!

Antoine

 
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7531 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er août
  Publié: 13 juin 2013 à 12:50 Citer     Aller en bas de page

Merci Antonio,
oui espérons ...
Amitiés

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15026 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 19 oct 2013 à 23:10 Citer     Aller en bas de page



Une poésie superbe aux traces indélébiles de la guerre qui restera en mémoire en chacun souhaitons que cela ne se reproduise plus jamais...


Amicalement

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3258
Réponses: 23
Réponses uniques: 16
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2
Poèmes de l'année 2012
Décerné le 11 juin 2013
4e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La rose et les épines... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Rêve de plume (Poèmes par thèmes)
Auteur : P'tit Ange Bleu
Ombres et Lumières... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Hé, Fée Mère ! (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
Des visages... (Poèmes par thèmes)
Auteur : frank .T
Antre donc! (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
... Un jour, je le prendrai (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Souvenirs au bord de la mer (Tristes)
Auteur : Aude Doiderose
Si je ne te dis pas "au revoir"... (Amour)
Auteur : Celle qui rêve
Le fracas de la pluie... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Anna Couleur
Les canicules glacées (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
Les maux du temps en attendant l'heure (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
Le soldat soulagé (Tristes)
Auteur : antonio35
Coincé sous les épines (Poèmes par thèmes)
Auteur : Vers cassés
La plume m'amuse, le rêve ma muse. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Père-plexe

 

 
Cette page a été générée en [0,0493] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.