Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 25
· et puis les fleuves · samamuse · Avraham · Delaroche 85
13327 membres inscrits

Montréal: 1er mars 05:37:53
Paris: 1er mars 11:37:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les éphémères (décembre 2012) : "La ville qui volait les étoiles" :: Les Tours de verre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 12 déc 2012 à 00:24
Modifié:  13 déc 2012 à 14:08 par ballandine
Citer     Aller en bas de page

C'était hier....
Ma ville perdue...




Soir en Terrasse



La pluie et le soir tombent sur la ville
Et sur mon trottoir, glissent leurs lumières ;
Éparpillées par poteaux et gouttières,
L’intense vie luit, aux flaques défile...

Elle suit ma rue, dédale et cafés
Glissement de pente au macadam saoul ;
Par tous les trottoirs, s’en va à l’égout,
Cortège des ombres aux comptoirs gavés.

Et moi, regard au flot des silhouettes
J’écoute le ciel qui roule, qui gronde ;
Soudain l'éclair fuse à ma table ronde
Seule en pensées, son rire, ses fossettes.

C’est un éclat blanc, mon secret d’asile
Qui cherche dans l’air, son havre éclairé :
C’est tout mon repère, au ciel chargé
Qui pleure un sourire d’amour fragile :

« Ah ! Si nous avions pu suivre des lierres
Aux fourrés dorés d’automne en veillées ?
Ah ! Si nous avions pu, tout émerveillés
Nous enivrer d’un ru en des lisières ? »

Mais le temps fige au pavé les empreintes
De nos cœurs las qui, cherchaient leurs allées,
Griffant nos peines sur des tours dressées,
Potences glacées de nos fois éteintes.

Ô Nuit sombre qui embrume mes voiles,
Tu frémis ma peine aux murs de leur verre !
Ô Nuit de mon coeur qui coule parterre,
Pourquoi la ville volait les étoiles ?





mardi 11 décembre 2012- 00:12

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3981 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
14 février
  Publié: 12 déc 2012 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

Une belle lecture....qui coule, fluide, comme la pluie sur le pavé...
et les regrets aussi..
"C'était hier"...
Bravo !

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
502 poèmes Liste
10101 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
28 février
  Publié: 12 déc 2012 à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Ballandine,
J'aime beaucoup ce ton qui évoque autrefois. En particulier, cette strophe :

Mais le temps fige au pavé les empreintes
De nos cœurs las qui, cherchaient leurs allées,
Griffant nos peines sur des tours dressées,
Potences glacées de nos fois éteintes
.


A bientôt,
Catherine

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
14826 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 12 déc 2012 à 06:08 Citer     Aller en bas de page

Il y a de la mélancolie dans ce poème...et du magnifiquement beau aussi. À travers tous ces mots j'ai tracé mon chemin et j'ai aimé ce que j'en ai vu. Merci.
M

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
327 poèmes Liste
5939 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 12 déc 2012 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Il y a un fond de tristesse, mais l'écriture est tellement belle que
j'accepte cette nostalgie avec plaisir
Amitiés
yvon

  YD
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
1059 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
19 février
  Publié: 12 déc 2012 à 14:45 Citer     Aller en bas de page

Une nostalgie et un peu plus
Très beau texte, non, je corrige, très beau poème.
Donner un peu plus qu'un simple ressenti, merci beaucoup

  ODH MAD
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 13 déc 2012 à 01:39 Citer     Aller en bas de page

Pourquoi la ville volait les étoiles ?
je crains que la réponse ne nous dépasse.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Angelylla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
267 commentaires
Membre depuis
10 mars 2009
Dernière connexion
4 décembre 2018
  Publié: 13 déc 2012 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

Mélancolie teintée de regrets ... C'est fort ! c'est doux ! Tout en contraste

Merci de cette belle lecture



Angel

  Angelylla
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5904 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 14 déc 2012 à 06:20 Citer     Aller en bas de page

Ça coule, ruisselle en gouttes d'hier.
Je t'ai vue en cette nuit d'orage trempée, dégoulinante sous l'ondée.
Comme emportée par un courant de larmes...
Une météo de l'âme où il ne fait pas bon mettre un coeur dehors.
J'aime très beaucoup

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Ashimati

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
342 poèmes Liste
7473 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
28 février
  Publié: 14 déc 2012 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé ma balade sous ton ciel
Bises
Thierry

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 15 déc 2012 à 01:53
Modifié:  15 déc 2012 à 19:50 par ballandine
Citer     Aller en bas de page



Merci pour tous vos commentaires...

" La ville qui volait les étoiles "....

Quand j'ai lu le sujet de cet éphèmère..il m' a assombrie....

Présage ou réalité je craignais de l'aborder...
La pression urbaine pèsant souvent lourdement sur les horizons poétiques.

...Sachant que

Notre Terre

sera a n'en point douter citadine dans sa large majorité sous peu....

Cultiver en ville, une solution d’avenir

Voilà notre challenge....et peut-être cela commence-t-il par nous engager dans une profonde réflexion comme nous l'a suggérer ce thème de décembre..

Beaux tous ces échanges !



Bonne fêtes de fin d'année




Coldasice : "une nostalgie et un peu plus"....tu comprends maintenant !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 15 déc 2012 à 19:44
Modifié:  15 déc 2012 à 19:48 par ballandine
Citer     Aller en bas de page

ViTΛLiC. ****......................................

Tu vas "trop" nous manquer, cher Vitalic...

Tes records de lect(eurs)rices sur tes poèmes sont mérités

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1032 poèmes Liste
16673 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 février
  Publié: 16 déc 2012 à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Pour moi qui suis fasciné par tout ce qui est urbain, je trouve ici mon compte, avec les trottoirs, le macadam, et ces tours de verre...c'est un univers tellement vivant, mais le gigantesque n'empêche pas la fragilité et les interrogations...celle que tu poses à la fin en reprenant le thème de départ est très bien emmenée !
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 17 déc 2012 à 01:48
Modifié:  17 déc 2012 à 04:23 par ballandine
Citer     Aller en bas de page

pyc ****.........................................

Comme toi je suis fascinée par la ville...sous tous ses angles !

Elle nous étonne, nous domine.......Beauté de verre au coeur fragile..



L'Incertaine****.........................................

La pluie...C'est la mélancolie du ciel des amours....
et en ville, elle suinte plus fort au coeur.......esseulé
Tes mots sont pleins de douces remarques...

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
daly


si la parole est d'argent le silence est d'or
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2012
Dernière connexion
2 novembre 2014
  Publié: 18 déc 2012 à 14:23 Citer     Aller en bas de page

étrange sensation et mots saccadés
fort en leurs sens et qui nous font rappeler
notre condition de fourmi dans ses murs emprisonnée

et nous donne par dessus tout l'envie de s'évader
dans un champs lointain ou le vent peut nous parler
ou dans un désert loin loin de tout bruit

merci merci pour cette inspiration inouï
qui est si proche de nous et qu'on essaie de réfuter

  reveur
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 18 déc 2012 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Un j'aime, non deux et puis trois...et puis s'en va...
Comme moi...mais ce n'est qu'un au-revoir.


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 18 déc 2012 à 15:39
Modifié:  28 déc 2012 à 01:38 par ballandine
Citer     Aller en bas de page

dalia ****.................................................

L'avenir de la ville de demain sera écologique...pour retrouver les vrais sentis de vie....
Merci pour ce commentaire complet et chaleureux

RiagalemArtem ****.................................................

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Lunabelle


Quand la nuit habite ton cœur, tu poursuis son ombre ... clovis 67
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2298 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2008
Dernière connexion
26 septembre 2018
  Publié: 19 déc 2012 à 07:33 Citer     Aller en bas de page

un éphémère qui me plaît vraiment
à la fois fluide et marqué!
de belles images

Une agréable lecture

Merci Ballandine!

Amitié

Luna

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 19 déc 2012 à 19:20 Citer     Aller en bas de page

Lunabelle ****...........................................

"...Une agréable lecture..."

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 29 déc 2012 à 20:23 Citer     Aller en bas de page

Ce sont des mots qui sincèrement me dépassent mais que j'admire
le texte est univoque avec un ton un style et ce quelque chose indéfinissable qui transporte
je suis fan, j'aime bcp, vraiment

Amitiés

Adrymax

  Vers Cassés
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 30 déc 2012 à 06:00 Citer     Aller en bas de page

Adrymax ****......................................

"...Quelque chose d' indéfinissable qui transporte.." J'aime...Beau compliment !

Que le plaisir de lire et écrire soit de flux et d'ondes à partager !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2911
Réponses: 24
Réponses uniques: 16
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Heure promise (Poèmes par thèmes)
Auteur : Narcissange
J'ai rêvé d'un ailleurs (sélénaélalouveféline / Laversill) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine
Antre donc! (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
La nuit tombe sur "il était une fois" Un Amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Les oubliés des alcôves (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Je te sais (ashimati & Feu) (Collectifs)
Auteur : FeudB
Bleu à l'âme (Poèmes par thèmes)
Auteur : Cookiss*
J'ai bu un verre... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Xenia
Lapalissades (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pichardin
Ils vont (Amour)
Auteur : Marcel42
Au cabaret de nos faiblesses (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose
Brûlante Atmosphère (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pampille
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Images et messages (Poèmes par thèmes)
Auteur : ode3117
Mélopée (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve

 

 
Cette page a été générée en [0,0605] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.