Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 690
Invisible : 0
Total : 694
· Sitting Bull · Chlamys · In Poésie · AllantVers
13305 membres inscrits

Montréal: 12 mai 10:40:27
Paris: 12 mai 16:40:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le Jour Ou La Nuit Commencera ... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 28 jan 2005 à 14:17 Citer     Aller en bas de page



Le jour où la nuit commencera




Il pleuvra …

La Terre s’engloutira ;
La mer creusera sous les ports s’effondrant ;
Les bacchantes du temps s’étireront sans fin …
J’aurai faim.

Des gouttes d’étoiles tomberont,
Avant-garde d’un ciel qui s’éteint.
Le jour s’écrasera dans sa plainte vermeille ;
Ce sera le couchant amarante d’un matin de soleil.

Le doigt des pyramides se repliera du ciel
Et le désert serrera les poings,
Pour que les pierres ne crient, malgré le gel.
Le fils battra sa mère.

Le chien mordra son maître ;
Et mon ombre impaire
Mesurera deux kilomètres,
Sur la route nue de l’espoir,

Dans le crépuscule de l’histoire,
Où la lumière bat en retraite.

Il pleuvra.
J’aurai faim de toi.

Notre-Dame s’abattra sur l’Île de la Cité,
Les visages du Monde, frappés de cécité,
Ne seront qu’une ride,
Levés vers un ciel vide.

Je n’aurai plus de doigts, car personne à toucher ;
Je n’aurai plus de bouche, sans baisers à donner ;
Je n’aurai plus de cœur, car personne à aimer.

Je n’aurai que mon ombre à jeter sur les murs,
Et le temps à porter,
Qui colle à mes chaussures.

Il pleuvra,

Le jour où tu partiras.

2003

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
11 juillet 2020
  Publié: 28 jan 2005 à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Ooooooohhh Jihemmm... j'aime cette manière "apocalyptique" de décrire la "fin de ton monde" lorsqu'elle s'en ira.

Vraiment bravo !

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 28 jan 2005 à 18:35 Citer     Aller en bas de page

Peut-être un brin d'exagération de ma part ... Licence poétique

Merci Yvano

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
4295 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 29 jan 2005 à 14:46 Citer     Aller en bas de page

Que de responsabilité sur les épaules de celle-là...

Mais c'est là, toute la force de la passion qui ne vit qu'à travers l'autre ...et aussi, le pouvoir de la liberté poétique.

De très belles métaphores, un écrit qui bouscule.

Myo

 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 29 jan 2005 à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Merci Myo

Tu paries qu'elle partira quand même ?
L'était prévenue, pourtant !

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
18895 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 9 août 2006 à 05:31 Citer     Aller en bas de page

Des catastrophes sublimées par tes mots ...

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1756
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0156] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.