Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 97
Invisible : 0
Total : 101
· plume-éphémère · LanaLuve · MUSCADE · ramon78
13217 membres inscrits

Montréal: 5 déc 02:50:13
Paris: 5 déc 08:50:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Elle regardait pousser les fleurs vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 16 sept 2007 à 13:09 Citer vertical_align_bottom




Elle regardait pousser les fleurs
Loin du tumulte de la vie,
Lui il rêvait d’être sarcleur
Au doux jardin de ses envies.

Elle était belle comme un printemps
Malgré Saturne et ses outrages,
Il voyageait sur l’aile du temps
Le cœur serti de son image.

Elle était seule en sa chaumière
Cupidon s’en lavait les mains,
Lui il gravait des mots lumière
Sur les murs gris du lendemain.

Elle caressait son doux félin
Fidèle complice des jours obscurs,
Il aimait ce cœur orphelin
Et le venin de ses morsures.

Elle promenait sa solitude
Sous cette pluie qu’elle aimait tant,
Lui il pavait de certitudes
Les voies de son cœur hésitant.

Il regardait pousser les fleurs
Dans le jardin de ses envies,
Elle ne soupçonnait pas l’ampleur
Du feu qui embrasait sa vie.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars 2018
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 16 sept 2007 à 14:03
Modifié:  16 sept 2007 à 16:15 par Ben Htv
Citer vertical_align_bottom

Elle et lui enfin unis !

Ton poème est vibrant, sensible et onirique.
J'ai aimé plonger en ces rimes charmantes qui mènent loin le regard humain...(Depuis que j'attendais me voilà bel et bien servis et t'en remercie mille fois)

Un vrai plaisir que lire et s'attacher à l'ambiance douce et feutrée que tu nous offres avec grâce.

Oui oui, les fleurs sont belles, même en leur silence la vie se devine ....

Flore

 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1481 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 16 sept 2007 à 14:03
Modifié:  16 sept 2007 à 16:15 par Ben Htv
Citer vertical_align_bottom

Elle et lui enfin unis !

Ton poème est vibrant, sensible et onirique.
J'ai aimé plonger en ces rimes charmantes qui mènent loin le regard humain...(Depuis que j'attendais me voilà bel et bien servis et t'en remercie mille fois)

Un vrai plaisir que lire et s'attacher à l'ambiance douce et feutrée que tu nous offres avec grâce.

Oui oui, les fleurs sont belles, même en leur silence la vie se devine ....

Flore

  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 16 sept 2007 à 15:04 Citer vertical_align_bottom

C'est toujours un plaisir que de parcourir tes vers...


Tu te fais rare mais l'attente en vaut la peine...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 16 sept 2007 à 17:18 Citer vertical_align_bottom

c'est beau !!!!!! le rythme est doux comme le poeme et la derniere strophe est sublime, j'adore

Mystic

 
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 17 sept 2007 à 08:22 Citer vertical_align_bottom

Elle et Lui comme c'est doux !
Le doux plaisir d'une bien belle lecture et le pendant des sentiments et occupations de chacun.
C'est vraiment très beau

Merci Amitiés Cathy

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15625 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 17 sept 2007 à 16:16 Citer vertical_align_bottom

C'est très beau, très doux, c'est le style de poème que je lis avec un immense plaisir. et
Alex.

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 18 sept 2007 à 13:11 Citer vertical_align_bottom

Flore, Justine, Rose, Mystic, Roxane,Cathy,Alex, Jacques, heureux que vous ayez trouver du plaisir a lire ce texte.
Merci pour vos commentaires appréciés.

Amitiés .
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
17 avril
  Publié: 19 sept 2007 à 09:33 Citer vertical_align_bottom



L'attente...
Deux êtres en devenir...ensemble!

Bien écrit,
Il est vibrant!


Marie.

  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 19 sept 2007 à 10:07
Modifié:  19 sept 2007 à 10:17 par Hassan
Citer vertical_align_bottom

Tout comme mon très estimable poète, j'ai beaucoup aimé ces vers :

Lui il gravait des mots lumières
Sur les murs gris du lendemain

Des vers que je considère comme un poème dans un autre poème.

Merci poète

Poétiquement, Frantz

 
Le_chat_mauve


Changer les rêves en projets...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 19 sept 2007 à 10:59 Citer vertical_align_bottom

Un bien joli tableau, on aimerait en être...

Merci à toi, poète !

  LCM
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 19 sept 2007 à 13:41 Citer vertical_align_bottom

Un grand merci à vous trois Marie, Frantz et le chat mauve.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 19 sept 2007 à 20:12 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Patrick, quel bonheur de lire un poème aussi doux et plein d'amour.Merci pour ce partage.Amitié.Nicole. . Coup de coeur mérité

  Nicole chaput. *Okana *...
Soliane1


Le froissement d'une aile de papillon change le cours des étoiles. Parole Zen.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
10 septembre 2006
Dernière connexion
2 mai 2017
  Publié: 22 sept 2007 à 00:46 Citer vertical_align_bottom

Une belle rencontre dans les allées de la rêverie.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 22 sept 2007 à 07:37 Citer vertical_align_bottom

Il regardait pousser les fleurs
Dans le jardin de ses envies,
Elle ne soupçonnait pas l’ampleur
Du feu qui embrasait sa vie.

que de plus beau que d'aimer
n'est ce pas un brasier d'amour
quand ces feux en deviennent des rêves

merci pour cette sublime Poésie

amitié
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
21 juin 2021
  Publié: 22 sept 2007 à 20:06 Citer vertical_align_bottom

Du feu qui la brûle la terre à l'eau généreuse qui veut l'arroser, je retrouve là la complexité des sentiments Patrick ! Il me vient irrésistiblement du Prévert, qui affirmait : de deux choses lune, l'autre est le soleil !

J'ai aimé ma lecture !

Amicalement

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 24 sept 2007 à 02:50 Citer vertical_align_bottom

La complexité d'être.. Elle et Il ensemble..
Très belle balade dans tes mots Partick.

Amitié
Marie

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 25 sept 2007 à 10:04 Citer vertical_align_bottom

Merci à vous tous d'avoir pris le temps de lire ces mots.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 25 sept 2007 à 10:15 Citer vertical_align_bottom

Je dirais que ce n'est pas seulement lire (puisque ça fait quelques fois déjà que je le lis) je dirais que c'est savourer. Je me sens envahie de paix et je ne peux pas expliquer pourquoi.... Voilà pourquoi je n'ai pas laissé de comm avant !

Je l'aime simplement !

Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 26 sept 2007 à 10:58 Citer vertical_align_bottom

Je suis très touché par ton commentaire Marie.

D'accord avec toi Thib, oui elles sont parfaites.

Merci à vous deux.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
salima

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
4 juillet 2007
Dernière connexion
5 janvier 2015
  Publié: 26 sept 2007 à 13:27 Citer vertical_align_bottom

Une si agréable lecture , merci pour ce partage !!!
Amicalement

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5632
Réponses: 31
Réponses uniques: 24
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un vague sourire (Amour)
Auteur : Mariesarah
il sentait la nuit (Amour)
Auteur : xebeche
Féerie (Amour)
Auteur : okana
Renaissance (Amour)
Auteur : Guid'Ô
Si je n'ai pas... (Amour)
Auteur : Tilou8897
Un tempér'amant de feu (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Sans demain (Amour)
Auteur : Myo
(Amour)
Auteur :
Les cent visages (Amour)
Auteur : Mariesarah
(Amour)
Auteur :
D'amour et de poils... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Sur le ring (Amour)
Auteur : homo-gènes
Au Fond de Notre Ailleurs... (Amour)
Auteur : LE PASSANT
Nos petits cailloux (Amour)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)
Mélisande.... (Amour)
Auteur : James

 

 
Cette page a été générée en [0,0567] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.