Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 28
· ***Cocci*** · Xuyozi · ode3117 · zouzou31
13737 membres inscrits

Montréal: 27 juil 10:31:48
Paris: 27 juil 16:31:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (mars 2013) : « En attendant l'heure. » :: Nul ne pleure Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : 1 [2] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 18 mars 2013 à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de Vers cassés


A coup de dents ? Waouh

C'est vraiment croquant ou plutôt moelleux, en tout cas c'est un délice pour les yeux



Le temps est mou comme un chewing-gum, merci Vers Cassés.

PS : ton pseudo me fait immanquablement penser à ce livre excellent (je te le recommande)

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
pirate24


Persévère dans tes vers
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
989 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2009
Dernière connexion
11 avril
  Publié: 18 mars 2013 à 22:09
Modifié:  18 mars 2013 à 22:10 par pirate24
Citer     Aller en bas de page

C'est joli ton poème mais quand on souffre de l'attente c'est parce que l'ont n'a pas mieux à faire et il n'y a rien de plus frustrant que d'attendre quelqu'un qui se laisse désirer...Et déjà je pense à cette chanson " J'attendrai le jour et la nuit..." La patience et la passion comme une vertu, parole d'Édith.

  Daniel
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
2927 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 19 mars 2013 à 01:24 Citer     Aller en bas de page

Il paraît que nous sommes au plus haut niveau spirituel quand le temps n'a plus d'importance pour nous...
Je crois à l'éternité !!!
Aujourd'hui je suis là, et demain ailleurs mais toujours là...
Je crois en l'évolution de l'âme .
Je n'avais pas lu ton écrit est super dynamique une pêche d'enfer...
Merci pour ta vision du temps.
Évidemment avec toi ça passe extrêmement vite le......

Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 19 mars 2013 à 05:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de pirate24
C'est joli ton poème mais quand on souffre de l'attente c'est parce que l'ont n'a pas mieux à faire et il n'y a rien de plus frustrant que d'attendre quelqu'un qui se laisse désirer...Et déjà je pense à cette chanson " J'attendrai le jour et la nuit..." La patience et la passion comme une vertu, parole d'Édith.



Il faut savourer l'attente, l'énervement et l'angoisse qu'il nous procure. Ainsi en étirant le temps très très longtemps et en le lâchant soudain comme un élastique, clac ! le présent vous fouette et vous coupe le souffle !
Merci Edith

Citation de Marchepascal
Il paraît que nous sommes au plus haut niveau spirituel quand le temps n'a plus d'importance pour nous...
Je crois à l'éternité !!!
Aujourd'hui je suis là, et demain ailleurs mais toujours là...
Je crois en l'évolution de l'âme .
Je n'avais pas lu ton écrit est super dynamique une pêche d'enfer...
Merci pour ta vision du temps.
Évidemment avec toi ça passe extrêmement vite le......

Marchepascal



L'éternité c'est des secondes inoubliables.
Le temps s'en va, oui, tout s'en va… chantait Ferré
Il est donc inutile de chercher à le retenir.
Bises Marchepascal

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 20 mars 2013 à 17:53 Citer     Aller en bas de page



Ah chère Aude tu as découvert mon petit secret

J'ai lu le livre et c'est une oeuvre remarquable vraiment

Mon vers est un peu différent et je suis tombé sur la coïncidence après avoir cassé mes propres vers

Merci !!!!

  Vers Cassés
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 20 mars 2013 à 18:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Vers cassés


Ah chère Aude tu as découvert mon petit secret

J'ai lu le livre et c'est une oeuvre remarquable vraiment

Mon vers est un peu différent et je suis tombé sur la coïncidence après avoir cassé mes propres vers

Merci !!!!



Un super livre, ravie qu'on soit d'accord là dessus !
Comme les russes après avoir bu, cassons nos vers

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 23 mars 2013 à 09:21 Citer     Aller en bas de page

heureux ceux qui une seconde, une minute, une heure, ou une journée, ont attendu l'heure à tes côtés...heureux moi qui considère la lecture de tes poèmes comme un cadeau qui va me rebooster pour quelques temps...je ne descends jamais des nuages quand je parcoure tes vers, et quand en plus ils sont courts, vivants et bien rythmés, je peux faire de grands bonds en l'air, je n'ai pas peur !
merci beaucoup, chère Aude...
amitiés très sincères.
pyc.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 23 mars 2013 à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
heureux ceux qui une seconde, une minute, une heure, ou une journée, ont attendu l'heure à tes côtés...heureux moi qui considère la lecture de tes poèmes comme un cadeau qui va me rebooster pour quelques temps...je ne descends jamais des nuages quand je parcoure tes vers, et quand en plus ils sont courts, vivants et bien rythmés, je peux faire de grands bonds en l'air, je n'ai pas peur !
merci beaucoup, chère Aude...
amitiés très sincères.
pyc.



"C'est tellement bon qu'on fait des bonds" disait une publicité. Merci mon cher Pycounet !!

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : 1 [2] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2635
Réponses: 28
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : 1 [2]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Dans l'attente de jours meilleurs (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bernylys
Si … mais non (Amour)
Auteur : QUOIQOUIJE
Tu me rends fou ! (Acrostiches)
Auteur : Vers cassés
En attendant (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Le chaton (Acrostiches)
Auteur : josette
Des cinés...c'est gagné ! (Loufoques)
Auteur : pyc
Enfin rassasié (Cit. perso. & courts)
Auteur : Adamantine
... Un jour, je le prendrai (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Orages, Ô mes espoirs ! (Poèmes par thèmes)
Auteur : Emme
Hé, Fée Mère ! (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
Dans les sous bois (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sybilla
Psychorigide, moi ? (Loufoques)
Auteur : Adamantine
Tic Tic Tic (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Esprits d’orages (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
Un poème pour Madame (Autres)
Auteur : Vers cassés

 

 
Cette page a été générée en [0,0299] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.