Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 13
· Jean-Claude · Bombadil
13346 membres inscrits

Montréal: 17 mai 00:30:42
Paris: 17 mai 06:30:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Problème d'accord. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 20 août 2006 à 15:19
Modifié:  12 avr 2010 à 08:29 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Problème d'accord.

Je devine la tempête qui s'agite sous tes yeux
Même si de tes larmes je ne perçois que le reflet.
Tu mouilles tes nuits et vides ton coeur trop lourd,
Quitte à noyer ta vie.

Et le jour venu, tu nies, et caches les blessés.
Pour que je ne devine rien à ta souffrance.
Mais je t'en prie, dis moi comment je peux t'aider.
Je connais si bien cette détresse...

Tu bois la tasse, mais continues de sourire.
Parfois ton coeur rit, et rebondit sur chacun de mes mots.
Mais chaque soir c'est la magie qui se dissipe :
Mon amitié ne sera jamais suffisante. - et ça me fait si mal

Les plaisirs que je t'offre n'ont pas cette force.
Les joies éphémères que je tisse pour toi
Ne te feront jamais oublier...
Et rien au monde n'y changera.

Nous pleurerons encore de cette déconvenue.
Cette évidence nous poursuivra...
Et brisera encore ton coeur.
Et hantera encore mes nuits.

- Si tu seulement savais comme j'ai espéré que ça soit différent -

Je ne t'aimerai jamais autant que toi tu m'aimes.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
L'Archange Distant

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
38 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
11 janvier 2014
  Publié: 21 août 2006 à 08:18 Citer     Aller en bas de page

être aimer par un ami sans pourvoir lui redonner cette amour, même si nous l'apréçions... C'est dure parfois pour les 2 personnes même si l'amour vas juste dans une direction... C'est un très beau poème

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
11 juillet 2020
  Publié: 21 août 2006 à 11:30 Citer     Aller en bas de page

"Mais chaque soir c'est la magie qui se dissipe"

Un coeur prisonnier d'un désir inaccompli, qui rencontre un coeur aimant et prêt à s'ouvrir et éclore. Une situation que je connais bien, pour avoir été des deux côtés. Je dirais tout simplement : problème d'accord mais persévérance d'abord!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
betty-kristy


Si la vie m'a appris quelque chose , c'est qu'il faut aimer pour vivre et vivre pour aimer ,hors l'A
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
21 avril 2006
Dernière connexion
1er mars 2011
  Publié: 26 août 2006 à 11:30 Citer     Aller en bas de page

L'amitié n'est jamais chose futile, elle est souvent plus résistante que l'amour et comme elle est puissante sous ses allures humbles et impuissantes. Ne t'y trompe pas, doucement, tout doucement, les fils que tu tissent tireront cet(te) ami(e) de sa souffrance et tariront ses larmes. Oh que si, les plaisirs que tu lui permets sont importants, c'est de ceux là qu'il (elle) se souviendra avec émotion plus tard, quand bien même les causes de ses larmes lui paraîtront stupides.
Marie

  Betty-Kristy
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 26 août 2006 à 15:21 Citer     Aller en bas de page

L'Archange distant, oui, je pense aussi que c'est dur d'être aimé(e) alors qu'on aime pas (autant) en retour... Merci d'être passé.

C'est vrai que c'est parfois paradoxal ou plutôt frustrant, on voudrait l'aimer... Mais on ne peut pas. Persévérance, oui : on peut toujours vivre avec. Merci Yvano d'être venu par ici

Betty-kristy, oui, l'amitié est plus forte que ce que l'on peut croire, mais je trouve que c'est quelque part gênant d'être aimé(e) de la sorte quand on n'aime pas (avec un grand A). Ça modifie parfois le comportement, on ne veut pas donner de faux espoirs, ni blesser. On ne veut pas non plus s'éloigner, et l'abandonner... Certes avec le temps, ça s'arrange parfois. Mais l'équilibre est très dur à trouver dans ce genre de relation je pense. Il faut veiller à ce que personne ne s'y perde...

Merci encore à vous trois

Amicalement,

Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1707
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0197] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.