Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 61
Invisible : 0
Total : 64
· pirate24 · samamuse · ode3117
13405 membres inscrits

Montréal: 11 avr 04:04:14
Paris: 11 avr 10:04:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: J'irai Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 25 févr 2005 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

J'irai,
si deux est avant quatre
si la terre ne fait pas un pas de trop.
j'irai,
où tes yeux se confondent avec l'éternité
déclarer mes flammes au bucher des regards.
J'irai,
déposer au fond de ton palais
ces milliers de baisers érigés en barricades,
oui j'irai, je me battrai jusqu'au dernier défendu.
J'irai,
par mille électrocutions, sur cent chaises électriques
vers la peine capiteuse de l'amour capital.
J'irai,
sur le tranchant de l'âme y incliner ma tête
et hurler au bourreau que ça ne fait pas mal.
J'irai,
à la foudre de ton coup, la poudre de tes yeux
au tonnerre de ta voix qui gronde sous tes cieux.
j' irai,
me répandre à ton cou en mon noeud bien coulant,
deshabiller ta peau pour humer le parfum de tes os.
J'irai,
si deux est avant moi
si je ne fais pas le pas de trop.
J'irai,
m'enivrer dans les alambics de tes veines
pour y boire le sang, vent pire que la bise.

Oh Amour, sous ta cagoule
bourreau de mon coeur, je t'ai reconnu
qu'importe la sentence, sans tancer
j'irai,
nul amour ne pourra me saigner
de tout mon sang,
si deux est avant un, j'irai.

JC.ELOY 26/02/2005

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 25 févr 2005 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

Ta réponse en deux vers est géniale Kensuké, vraiment,il y a une continuité incroyable, deviner que le sens de si deux est avant un signifie si deux ne fait plus qu'un bravo!
amicalmement
JC

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 25 févr 2005 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ptite mésange

Je crois que j'ai bien fait de conclure si deux est avant un, un peu comme quand les poules auront des dents, non mais t'es vache mésange, tu veux m'envoyer au casse-pipe!
en fait tout ça pour des yeux vert-émeraude de pure beauté croisés aujourd'hui dans la rue, une rencontre de 10secondes
puis on a divorcé des yeux!
Bon j'y vais


au lit ben sûr
au lit Mésange ici il est 4H du matin, j'irai en rêve!

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
11 juillet 2020
  Publié: 25 févr 2005 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

Vraiment Bravo Rimarien! Je suis vraiment époustouflé par tes mots en cette après-midi!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
LoupAnge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
28 commentaires
Membre depuis
25 février 2005
Dernière connexion
25 février 2006
  Publié: 25 févr 2005 à 14:48 Citer     Aller en bas de page


"vers la peine capiteuse de l'amour capital." TROP BEAU !
Quoiqu'il arrive, il faut y aller !!!!

  LoupAnge
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 25 févr 2005 à 16:56 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JC ou Bonjour,je ne sais pas l'heure qu'il est
en corée du sud,

C'est un très beau poème JC, tu parles bien d'Amour et les
métaphores sont superbes. J'aime vraiment beaucoup.

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 25 févr 2005 à 22:07 Citer     Aller en bas de page

Allez, et de deux pour m'envoyer au casse-pipe
et "capitale de la douleur" recueil d'Eluard qui s'y connaissait en blessure d'amour c'était pas soirée de de Gala tous les jours!
Merci mais j'irai en rêve ok!
amicalmement
JC

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 25 févr 2005 à 22:18 Citer     Aller en bas de page

Merci doublement Yvano car en plus t'es sympa tu ne me dis pas faut y aller
Gerard:merci triplement quand tu écris " j'aime vraiment beaucoup", je sais que tu aimes vraiment beaucoup et quand tu n'aimes vraiment pas c'est pareil ou alors un peu, je sais aussi, et enfin tu me dis que je parle bien d'amour beuh au moins comme Yvano tu ne me dis pas vas y!
Waimea bay: qu'un seul mot merci!

Amicalmement à tous
jc

 
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 25 févr 2005 à 23:30 Citer     Aller en bas de page


Cher rimarien,
un très joli texte, de très joli jeu de mots !
de plus vas-y mon ami il vaut mieux risquer un baiser que de le laisser passer!

Bien à toi !

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 25 févr 2005 à 23:39 Citer     Aller en bas de page

Salut Bélial,
Ben j'aurai bien aimé ne pas laisser passer, mais elle ne faisait que passer, un peu comme un ange, quelques secondes d'extase puis mes yeux ont trépassé dans l'au delà du réel, j'étais comme un con sur le trottoir et elle n'était plus là.
merci à toi Bélial
jc

 
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 26 févr 2005 à 04:21 Citer     Aller en bas de page

Re bonjour JC,


J'y repense maintenant, à une chanson de Brassens:
LES PASSANTES toutes ces femmes dont on croise le regard
dans sa vie et que l'on laisse passer.
Est ce que tu la connais ?

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 26 févr 2005 à 08:45 Citer     Aller en bas de page

Salut Gérard
C'est tout à fait ça, les passantes de Brassens ça n'est pas une des plus connues, mais chez lui tout est bon ya rien à jeter!
amicalmement
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 28 févr 2005 à 10:11 Citer     Aller en bas de page

Je suis pour le changement



















de gouvernement








bises
jc

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
4 mai 2020
  Publié: 3 mars 2005 à 22:33 Citer     Aller en bas de page

Je ne sais pas compter, et donc impossible de savoir si tu as raison, par contre il faut oser, et ces yeux vert-émeraude de pure beauté, si tu les croises, n'hésite pas un instant vas y.

Je te découvre par ce poème, et je vais continuer mon chemin sur tes pas.

Amicalement

Nuages

  Eve Lindep
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 mars 2005 à 00:57
Modifié:  4 mars 2005 à 00:59 par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Tu es très fort pour les jeux de mots dans tes poèmes...
J'ai adoré aussi le sujet et le rythme! Je nomine!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 10 mars 2005 à 02:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Nuages

Si tu me decouvres sur ce poeme, tu risque d'etre un peu surprise par le genre plutot loufoque en general, je viens de temps en temps faire une incursion dans la categorie reine.
bien a toi
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 10 mars 2005 à 02:25 Citer     Aller en bas de page

Salut Lograth,

Je te vois roder depuis quelques jours autour de ma cabane et j'avais meme pas fait gaffe que tu avais nomime ca, bon les nominations je m'en fous a vrai dire, mais savoir que des gens ont aime, ca me plait.
merci et A+
Je crois avoir compris que tu aimais bien le debat d'idees, moi j'y vais souvent mais laconiquement, j'y sors un petard et j'me casse, j'ai toujours eu peur de la castagne.
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 26 mars 2005 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

J'espère que je n'ai pas laissé des bleus sur ta petite frimousse que j'imagine ou des bleus à l'âme, pour rimarien ça serait le comble non? je te remercie et j'en profite de t'avoir ici pour te féliciter d'avoir eu de telles responsabilités sur ce site à ton âge.
bonne chance pour tout Marie, et fais gaffe à ne pas te casser la gueule la prochaine fois que tu viens voir rimarien, l'escalier est raide!
jc

 
souffle


Un contenu, un contenant. Une enveloppe entre dehors et dedans.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1422 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2002
Dernière connexion
16 janvier 2010
  Publié: 10 avr 2005 à 18:23 Citer     Aller en bas de page

C'est la fête un poème aussi vivant que celui-là !

Merci et bravo

Anne

  J'ai connu le bonheur, mais ce n'est pas ça qui m'a rendu le plus heureux. Jules Renard
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 29 juil 2005 à 21:31 Citer     Aller en bas de page

Alors bonne fête Anne après plusieurs mois de retard pour la réponse, c'est la première fois aujourd'hui que je vois ton com, mystère joyeux aussi
bisous

 
EDEN BLU
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
8 août 2003
Dernière connexion
5 août 2005
  Publié: 5 août 2005 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

J'adore ce cri du coeur que tu lances uniquement après avoir capturé un instant un regard, t'y être noyé (comme un voyage d'âmes qui se mèlent l'espace d'un moment) c'est à la fois profond et troublant....
Je suis scotchée par autant de talent
bien amicalement
eden blu

  http://www.membres.lycos.fr/edenblues
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 12133
Réponses: 26
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0348] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.