Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 12
Invisible : 1
Total : 15
· Matavie · Cio
13389 membres inscrits

Montréal: 21 jan 17:51:24
Paris: 21 jan 23:51:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Ces Nuits un peu avec Toi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 février 2021
  Publié: 3 juin 2007 à 17:18
Modifié:  13 juin 2007 à 14:16 par Huslium
Citer     Aller en bas de page

Trois jours d'insomnies...


- Ghislaine, as-tu peur ?
- Non, non ! Je me sens bien...


Mais, c'est la peur qui ne me laisse pas dormir, je crois...


- Ghislaine, t'as l'air fatiguée...
- Tu crois ?



J'ai l'air mais pas la chanson... ou peut-être...
Ce sont mes nuits blanches colorées en noir... Je le sais.

Des personnes que je quitterai bientôt, qui me manqueront bientôt font de mes nuits noires des nuits blanches.

Insomnies en pleurs... sometimes...

Les séparations approchent... mon départ... mon BAC...


Et comme un murmure, je viendrai te le dire... doucement sur tes lèvres, tout doucement, et tu n'auras pas à avoir peur. Parce que "ces souvenirs, va-t-il falloir les retuer ?" (Paul Verlaine) Oui, dis-moi ! Viens avec moi...

- Je ne sais pas s'ils vont accepter...


Cette phrase m'a assassinée doucement... tout doucement...

Je ne t'oublierai pas, jamais ! Je te le jure... Merci d'être ce que tu es... mon frère, mon petit ange... Tu as su graver ton nom dans l'histoire de ma vie... Ton nom que je hais, car il est semblable à celui d'une autre personne qui a boulversé ma vie, qui l'a faite chuter de l'autre coté... tu sais, l'autre coté ? Non, tu ne sais pas, je te le dirai dans quelques jours... ou quand nous serons à la plage...

Je t'ai toujours aimé, G., aimé comme j'aime quelque chose que l'on n'aimerait point perdre, parce que je ne veux pas que nous nous perdions...

Je ne sais pas pourquoi la vie a fait que nous ayons les mêmes initiales : "G. B." Comme Georges Brassens aussi...


- Jamais je ne trouverai une personne comme toi...



Cette phrase m'a touchée... touchée bizarrement, c'était peut-être qu'un effleurement... comme une fleur qui m'effleure... mais elle m'a touchée... touchée étrangement, c'était comme si tes doigts caressaient mon coeur, comme s'ils faisaient le contour de mon coeur, délicatement...

Oui, je t'aime, pas amoureusement, mais presque... j'ai failli...

Merci d'avoir écrit une page du roman de ma vie... Plusieurs pages du roman de Ghislaine. Merci.


- Jamais je ne trouverai une personne comme toi...
- Moi non plus... Merci.

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 16 juin 2007 à 19:43 Citer     Aller en bas de page

J'ai adorée ce poème Gislaine, ton frère sera près de toi aussi longtemps que tu l'aimeras, c'est à dire pour toujours.Amitié.Okana

  Nicole chaput. *Okana *...
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 février 2021
  Publié: 16 juin 2007 à 19:50 Citer     Aller en bas de page

Okana : Tout d'abord merci d'être passée. Mon "frère" dans ma lettre n'est pas mon frère biologique. C'est un ami qui compte énormément pour moi...

Merci de m'avoir lue.


Amicalement
Ghislaine The Dark Rose


_______________________________


Eymeric : Vi pourquoi pas.
Merci d'être passé.


Mes amitiés
Ghislaine The Dark Rose

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2111
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0218] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.