Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 78
Invisible : 0
Total : 79
· Xuyozi
13737 membres inscrits

Montréal: 26 juil 21:37:23
Paris: 27 juil 03:37:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (mai 2013) : "sous les épines" :: À corps et à cœur épineux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 7 mai 2013 à 13:24
Modifié:  10 mai 2013 à 03:53 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Pendant que je t'attends dans la baignoire, j'arrache une à une les épines des centaines de roses que tu ne m'as pas offertes. L'eau se crible de pointes acérées qui n'attendent que toi, comme mon corps nu sous les épines...


Tes lèvres qui déchirent les miennes
Comme le feraient des lames d'obsidiennes
Et je redemande de leur saveur luciférienne
Ces lèvres épineuses qui t'appartiennent

Tes yeux bleus qui me transpercent
Comme les gouttes tranchantes d'une averse
Et je me plonge dans leur pupilles perverses
Ces yeux épineux qui me bouleversent

Tes cheveux qui lacèrent ma poitrine
Comme possédés par des esprits de vipérines
Et laissent des marques couleur fleur d’érythrine
Ces cheveux épineux texture feutrine

Tes mains qui incisent mes omoplates
Comme si tes ongles étaient d'acide salicylate
Et je mêle avec les miens tes doigts écarlates
Tes mains épineuses tellement adroites


Et alors que nous nous aimons dans cette eau, que nos corps se brisent l'un contre l'autre ce ne sont pas les épines de roses qui percent mon corps ce sont celles invisibles du tien. Ton cœur de pétales sous les épines...

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
808 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
27 octobre 2020
  Publié: 7 mai 2013 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

C'est superbe. Cet amour d'écorchés vifs, à la passion...

Et j'ai en plus appris du vocabulaire ce soir.

De belle éphémères que ce mois de mais, vu ce que j'ai lu jusqu'à présent. Encore un très bel écrit.

Cordialement

F.d.💫💬

  pmjb
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 7 mai 2013 à 19:39 Citer     Aller en bas de page



Oh la lalalalalalala !!!

C'est grand, c'est géant, wouaouaouah !

Je suis impressionné, franchement Black je m'incline !

Une belle leçon de poésie, les images sont tellement fortes que ....

  Vers Cassés
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
14986 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
24 juillet
  Publié: 8 mai 2013 à 01:01 Citer     Aller en bas de page

Un poème à fleur de mots...j'adore. Bravo.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 8 mai 2013 à 03:59 Citer     Aller en bas de page

faits d\'hivers: Oui, les éphémères de ce mois sont très belle, à croire qu'elle inspirent bien. Heureuse que ce texte t'ais plus, et d'avoir agrandis ton vocabulaire

Vers cassées: Pas besoin de , tes me suffisent amplement, merci

THE HΛCKER: merci de ce commentaire auquel je ne peu qu'ajouter un j'aime, merci bis repetitas. et

laversill: J'espere que tu l'adore au point que j'adore les tiens

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Samira Poétesse
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
8 mai 2013
Dernière connexion
8 août 2019
  Publié: 8 mai 2013 à 15:28 Citer     Aller en bas de page

Tout d'abord merci M'zelle pour ce message de bienvenue.

Ensuite, j'aime ces épines faites de peaux que vous avez su saisir en pleine action...

Une poésie que j'ai aimé découvrir. Merci pour cette première lecture que je fais sur ce site.

A bientôt certainement.

Bonne soirée.



Le Sanctuaire.

  ]La Sanctuaire[
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 8 mai 2013 à 15:50 Citer     Aller en bas de page

Noctambule: merci, et oui je suis un peu toujours plus, même si ça pique un peu

Rosea Sanguine: J'aime bien le terme "furie", j’espère que cet agréable commentaire est à l'image de la lecture

Sanctuary: Heureuse que cette première lecture t'ai plue, et j’espère que ça t'a donné envie d'en lire encore plus, merci pour ce commentaire et bonne soirée (même si chez moi c'est l'heure de déjeuner)

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
ChêneBourg
Impossible d'afficher l'image
C'est encore mieux quand c'est fait avec plaisir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
446 commentaires
Membre depuis
4 février 2013
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 8 mai 2013 à 17:13 Citer     Aller en bas de page


Si le coeur a ses épines, comme une rose,
Le bonheur dans la poitrine, douce chose.

J'aime tes vers, joli poème.

Amitiés poétiques.

Alain

 
HH


Pour ceux qui se battent, la vie à une saveur que ceux qui se protègent ne gouterons jamais...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2009
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 8 mai 2013 à 19:17 Citer     Aller en bas de page

joliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...

Ça c'est un texte qui me comble au niveau de la lecture... une pointe plus noir et l'effet aurait été un vrai régal pour ma sombre quiétude.

Amicalement.

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 9 mai 2013 à 04:52
Modifié:  9 mai 2013 à 04:53 par Black Daemon
Citer     Aller en bas de page

Alain: Beau vers qui s'accorde bien avec mon poème, merci de ton passage et de ton commentaire

HH: Heureuse que ce poème t'ai plus, sans pour autant combler ta noirceur. merci de ton agréable commentaire et de ta lecture (j'essayerai de faire plus noir aux prochaines éphémères)

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 9 mai 2013 à 06:36 Citer     Aller en bas de page

Mon Dieu, ce qu'il est beau ce poème, écorché, à fleur de mots....
Bravo pour ce très beau texte, lecture très appréciée...
Amitiés,
Ludo.

  Ludothum.
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 9 mai 2013 à 12:20
Modifié:  9 mai 2013 à 12:49 par Celle qui rêve
Citer     Aller en bas de page

Juste superbe ...
Tu exprime ici tes émotion avec tant de force et de violence qu'elles nous prennent à la gorge...




Isabelle

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
2927 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 9 mai 2013 à 12:23
Modifié:  9 mai 2013 à 12:24 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Que d'images puissantes!!!
L'amour qui déchire l'amour qui lacère l'amour qui saigne tes mots dégoulinent sur ta feuille poétique papier imbibé d'une force diabolique ...


Marchepascal



    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 9 mai 2013 à 12:30 Citer     Aller en bas de page

Ludo: Tes mots me touchent beaucoup, merci

Celle qui rêve: juste de sincère remerciments

Marchepascal: l'amour fait mal mais qu'il est beau... J'espère que lire mon poème t'a autant fais plaisir que moi de lire ton commentaire

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
L'Architecte


Entre beauté stylistique, profondeur émotive et subtilité métaphorique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1514 commentaires
Membre depuis
6 juin 2010
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 11 mai 2013 à 09:45 Citer     Aller en bas de page

Black Daemon,
Une très belle poésie avec des images sensuelles suggestives qui immortalisent l'Instant et exaltent l'Amour à des degrés élevés.
Le vocabulaire est très riche et on se laisse emporter doucereusement.
Voilà une plume radieuse que je découvre et que je valide
A bientôt et au plaisir de te relire
Avec mes salutations
Bien cordialement
L'Architecte

 
Textes protégés sous Copyright numéro 00049021
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 11 mai 2013 à 12:11 Citer     Aller en bas de page

L'Architecte, je ne peux que remercier chaleureusement cet agréable et gentil commentaire, je suis heureuse de voir ma poésie autant appréciés.
Respectueusement

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15026 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 11 mai 2013 à 12:27 Citer     Aller en bas de page


Un texte très fort et puissant et haut en épines pour un amour brûlant et épineux!
Superbe poésie!


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 11 mai 2013 à 12:43 Citer     Aller en bas de page

merci sybilla je ne peux que te retourner le compliment pour tes beau poème
Amitiés

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
573 poèmes Liste
25591 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 11 mai 2013 à 13:40 Citer     Aller en bas de page

Tout a défilé comme dans un film, des mots puissants qui me font frissonner, mais quel art de pouvoir associer la passion et cette fureur d'aimer. De la science fixion? Non, La force d'un être ou de deux êtres qui nous offrent des images sensationnelles.
Un peu d'humour pour te remercier..... " Je n'ai pas fini de me gratter "
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 11 mai 2013 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

Ode, pour les problèmes de peau il faut faire un bain à l'eau de rose, sans les épines bien sûr
merci de ta lecture et de ton commentaire très sympatique

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
10525 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 14 mai 2013 à 08:31 Citer     Aller en bas de page

Coucou,
J'aime particulièrement ces deux vers :
Tes yeux bleus qui me transpercent
Comme les gouttes tranchantes d'une averse


Ca sonne bien et çà tranche.
Catherine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2557
Réponses: 20
Réponses uniques: 14
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Esprits d’orages (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
Sous les épines de son cœur (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
La terre est ronde ? (Autres)
Auteur : Marcel42
Les maux du temps en attendant l'heure (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Un poème pour Madame (Autres)
Auteur : Vers cassés
Mens pour une fois ! (Poèmes par thèmes)
Auteur : Vers cassés
Passion-poèmes (Amitié)
Auteur : ChêneBourg
En attendant de te revoir ... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rimevasion
Sous les épines énamourées (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bombadil
Mont-blanc (Amour)
Auteur : ChêneBourg
Les rues de gavroche (la rue de nos souvenirs) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Pet Therapy (Poèmes par thèmes)
Auteur : Galatea belga
D'hier à Demain... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Fuite (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve

 

 
Cette page a été générée en [0,0510] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.