Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 104
Invisible : 0
Total : 105
· Flora Lynn
13551 membres inscrits

Montréal: 20 juin 21:10:23
Paris: 21 juin 03:10:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Première Rencontre : autour de la glose (CC) :: Au loin de toi... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 16 juin 2013 à 02:16
Modifié:  18 juin 2013 à 04:58 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page


J'ai ravagé mon cœur en te donnant ma vie
Et je pars sans un mot sous ton regard narquois
Aujourd'hui mes chemins mènent à Varsovie
Adieu Paris, adieu pour la dernière fois !


J'ai péché bien souvent en cherchant malgré tout
À saisir un baiser, une main opportune
Mais l'amour sans retour n'a plus un seul atout
Je suis las d'encenser l'autel de la fortune


Je guéris lentement, je reprends connaissance
Je ne suis plus la bête, l'animal aux abois...
Je crois en l'avenir en ma dernière chance
Et brûle de revoir mes rochers et mes bois


Pour m’apaiser enfin et signer une trêve
Je prierai Lucifer, Jéhovah ou Neptune
Je m'abandonnerai au pays de mon rêve
Où tout me satisfait, où rien ne m'importune





Glose sur "Adieu Paris" - F. Maynard

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Astrella

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
70 commentaires
Membre depuis
2 juin 2013
Dernière connexion
19 mai 2014
  Publié: 16 juin 2013 à 04:01
Modifié:  16 juin 2013 à 11:30 par  Astrella
Citer     Aller en bas de page

Waouh.... chapeau bas...
Les contraintes te vont bien...

  La plupart du temps, ce n'est pas ce que vous savez qui compte, mais ce que vous faites de ce que vous savez.
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 16 juin 2013 à 06:05 Citer     Aller en bas de page

Je n'ai trouvé que deux petites bêtes (c'est le cas de le dire) :
- "Je ne suis plus la bête..." à la césure, les "e" muets doivent forcément être élidés en étant suivis d'un son vocalique...
- "trêve/rêves" ne respecte pas la rime visuelle.

Et en plus, tout le travail que tu as pu faire (un peu quand même, non ?) ne se sent pas du tout. Et j'aime, forcément, ta manière de traiter le quatrain donné, de le donner à ces démons, à cet espoir aussi où Paris finalement n'est plus rien.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 16 juin 2013 à 09:41
Modifié:  18 juin 2013 à 04:56 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Aster : merci mon amie. Les contraintes, je connais...

Eliawe, je les ai loupées ces erreurs. Comme tu l'as deviné, ce poème m'a donné du fil à retordre ; j'en ai passé des heures à tout effacer et à recommencer. Merci.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 16 juin 2013 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Je le devine parce que je vois la différence - formelle - par rapport à ce que tu nous offres d'habitude. Sinon, ça ne se voit pas.

C'est pas moi qu'il faut remercier, c'est Feu' et Ashimati. Rendons à César...

 
Astrella

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
70 commentaires
Membre depuis
2 juin 2013
Dernière connexion
19 mai 2014
  Publié: 16 juin 2013 à 11:33
Modifié:  16 juin 2013 à 12:57 par  Astrella
Citer     Aller en bas de page

Citation de laversill
Les contraintes, je connais...


cela ne t'a pas empêchée de gagner ton "Paris"...

  La plupart du temps, ce n'est pas ce que vous savez qui compte, mais ce que vous faites de ce que vous savez.
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
27 février
  Publié: 16 juin 2013 à 12:52 Citer     Aller en bas de page

quelque petite imperfection qui ajoute à la beauté de ce texte qui m'a plu sans la moindre anicroche...des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Fleur de jasmin

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2010
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 16 juin 2013 à 13:54 Citer     Aller en bas de page

Le troisième quatrain est mon préféré.
L’ensemble est superbe et coule en beauté.
Excellent pour le style, sûrement beaucoup de travail.

  témoin du bonheur calme
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 16 juin 2013 à 15:15
Modifié:  16 juin 2013 à 15:29 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Eliawe, c'est vrai, un grand merci à Feu et Ashimati qui ont proposé ce "challenge". J'y ai pris beaucoup de plaisir (bon, j'ai aussi raturé beaucoup de vers).

Aster : Paris restera toujours Paris...

Guido : Les femmes parfaites étant souvent ennuyeuses, je cultive mon imperfection avec délectation.

Fleur de jasmin : Merci beaucoup pour tes mots. J'ai, pour la première fois, vu la poésie non seulement comme un plaisir, mais aussi comme un travail. Que j'ai aimé.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7524 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 16 juin 2013 à 15:34
Modifié:  17 juin 2013 à 16:08 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

même avec les bêbêtes elle est belle cette glose (la dernière strophe me fait écho)

Je suis contente de voir que celles (et ceux) qui d'habitude écrivent un peu plus en dehors du classique, on joué le jeu, et que tu aies aimé .. ben c'est cool

Merci
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 17 juin 2013 à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Superbe, pas besoin de dire plus, juste le relire encore et encore...
Amitiés,
Ludo.

  Ludothum.
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4014 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 17 juin 2013 à 10:51
Modifié:  17 juin 2013 à 13:56 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Un coup de coeur
Très agréable à lire... Je crois qu'il faut avoir "joué" pour comprendre le travail que cela demande..
Pour ta récompense, à la prochaine rencontre..
Tu seras la première à publier ...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 17 juin 2013 à 15:42
Modifié:  18 juin 2013 à 04:59 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Feu, Je déteste toutes les bêbêtes en général mais celles-là, je fais avec . J'ai hésité à me lancer... C'est un exercice que j'ai trouvé extrêmement difficile mais que j'ai aimé ; beaucoup aimé. Une belle découverte.

Lys, J'ai toujours hésité à écrire dans des formes classique, et tes mots me vont droit au cœur. Merci.

Ludo, merci cher ami

Sidonie : Bon qui sait ? J'accepterai peut-être le challenge. Kiss

ps : J'ai corrigé la rime visuelle entre "trêve et rêve".

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
127 poèmes Liste
5959 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
7 juin
  Publié: 19 juin 2013 à 15:35 Citer     Aller en bas de page

Le pari est relevé haut la main et la glose est superbe

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 20 juin 2013 à 06:08
Modifié:  20 juin 2013 à 06:10 par ballandine
Citer     Aller en bas de page



Très agréable à lire !

Le propos coule sans bavure ...
....ni au vers ni à la strophe !

Quand on décide de partir loin de Paris... c'est qu'effectivement on y a investi des temps de vie en grand espoir décu ..qui donne envie de tourner la page...





  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
3749 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 20 juin 2013 à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Je n'aime ni les contrainte, ni les formes "imposées" (j'ai donné et j'aime certains poèmes dits "classiques" si sous la "forme", la musicalité, et le fond - pas de la Seine ou autre fleuve ^^- ont un écho, une résonance en moi. Ici, oui...
"J'ai ravagé mon cœur en te donnant ma vie
Et je pars sans un mot sous ton regard narquois
Aujourd'hui mes chemins mènent à Varsovie
Adieu Paris, adieu pour la dernière fois !" Là, c'est particulièrement
(pour une fois que tous les chemins ne mènent pas à Rome).
Amitiés.
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 20 juin 2013 à 16:30
Modifié:  20 juin 2013 à 16:41 par Jean-Claude Glissant
Citer     Aller en bas de page

j'ai bien aimé ton poème. Surtout la deuxième strophe. tout l'ensemble chante sans rupture. A bientôt, Magali !

 
ChêneBourg
Impossible d'afficher l'image
C'est encore mieux quand c'est fait avec plaisir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
446 commentaires
Membre depuis
4 février 2013
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 25 juin 2013 à 16:23 Citer     Aller en bas de page


Un très beau poème qui respire l'espoir.
pour la vie, chaque jour croire et revoir.

Amitiés poétiques estivales.

Alain

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 25 juin 2013 à 17:27 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup à tous pour ces mots. J'ai aimé m'essayer à cette forme. Mettre ces mots dans ceux des autres n'est pas une chose simple...mais quand on écrit le dernier mot, wouaou ! On est fiers et heureux.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 3 juil 2013 à 19:31 Citer     Aller en bas de page




Très beau boulot Magali !

Parfois la poésie a besoin de tous ces soins, et la tienne est bien soignée!

  Vers Cassés
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 24 juil 2013 à 05:44 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Tony.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3389
Réponses: 22
Réponses uniques: 15
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

D'hier à Demain... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Brocéliande, en terre d'amour et d'illusion... (Amour)
Auteur : pyc
Sur le banc du Parc (Autres)
Auteur : Vers cassés
Adieu Paris, Bonjour la vie. (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
de mes rêves à ma vie, elle est caresse... (Amitié)
Auteur : pyc
Coincé sous les épines (Poèmes par thèmes)
Auteur : Vers cassés
A votre santé (Amitié)
Auteur : ChêneBourg
100 épines (sous les épines) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Sans rime, ni raison (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
En Terre Inconnue (double acrostiche) (Acrostiches)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
J'aime son trésor (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Tu me rends fou ! (Acrostiches)
Auteur : Vers cassés
Les rues de gavroche (la rue de nos souvenirs) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Boulevard de la vie (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg

 

 
Cette page a été générée en [0,0645] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.