Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 6
Invisible : 0
Total : 6
13213 membres inscrits

Montréal: 8 mars 23:12:14
Paris: 9 mars 05:12:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Divines grappes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 22 oct 2008 à 14:25
Modifié:  6 jan 2011 à 11:17 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Quand, soudain, à nos yeux émerveillés
Paraissent les coteaux ensoleillés,
Nous ressentons une douce chaleur ;
Du spectacle apprécions la valeur.

Surtout, sur leurs flancs, ce qui nous frappe
Ce sont les vignes garnies de grappes.
Qu’ils sont jolis tous ces petits gains ronds
Qui du vin blanc ou rouge deviendront.

Alors, de ce nectar voluptueux
Combien d’hommes tomberont amoureux !
Ils l’aimeront, toujours davantage,
Ce séduisant, ce cruel breuvage.

A leurs corps des tremblements donnera.
Dans leur vie, le chaos apportera.
Quand, de lui ils ne pourront se passer
Ces amants finiront par trépasser.

Mon époux est tombé sous le charme.
Cette passion, que rien ne désarme
De ses attraits en a fait l’esclave,
Lié, à jamais, par ses entraves.

Petit à petit, cela le détruit.
Lorsque je le vois ainsi, aujourd’hui,
J’ai peur, tant il boit de cet élixir,
Qu’il ne finisse par, trop tôt, mourir.

Un an maintenant que ce petit astre nous a quittés, et qui pourtant reste dans ce beau ciel qui nous surplombe... Voici un petit hommage à cette poétesse à la plume voyageuse, et au coeur qui continue de battre au fond de l'âme de ce site. Si vous avez aimé ce poème, vous pouvez consulter sa liste par Ici...
Joyeux anniversaire Viridiane...

 
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 23 oct 2008 à 07:48 Citer     Aller en bas de page

Poème prémonitoire. Je l'ai écris 3 ans avant qu'il n'en décède. Maladie cruelle et dégradante. Merci pour tes encouragements, hélas il est trop tard.

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1032 poèmes Liste
16673 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 février
  Publié: 2 nov 2008 à 08:54 Citer     Aller en bas de page

Je suis triste que tu vives toute cette souffrance...si ton poème pouvait faire comprendre à certains que l'alcool peut être dangereux à partir du moment où on tombe dans l'excès jusqu'à en devenir dépendant, des gens jeunes, moins jeunes seraient encore en vie.
tu as du courage pour écrire ces mots qui doivent te faire mal quand tu les relis.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 17 nov 2008 à 01:55 Citer     Aller en bas de page

Pyc toujours heureuse lorsque tu passes me lire. Oui c'est vrai si certains ou certaines pouvaient comprendre le mal qu'ils se font et font à leur entourage.

 
titeféeclaire

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
98 commentaires
Membre depuis
8 décembre 2007
Dernière connexion
21 octobre 2010
  Publié: 29 août 2009 à 22:12 Citer     Aller en bas de page

Le vin est un breuvage magique dans toute l'assertion du terme.. il attire par sa couleur rubis ou blonde, il rend joyeux et plein d'allant, mais il est aussi maléfique lorsqu'il détruit celui ou celle qui se laisse prendre à son élixir qui n'apporte que destruction et maladie, déchéance et chagrin autour de lui.
Je n'ai pas connu dans mon entourage de personne qui s'y adonnait au point d'en être l'esclave, mais j'ai eu dans ma pratique professionnelle des femmes qui ont souffert de la lente déchéance de leur mari. Ton poème parle exactement de ce que tu racontes en quelques mots bien choisis et percutants.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 906
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0177] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.