Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 19
· Balzak
13230 membres inscrits

Montréal: 4 févr 07:36:11
Paris: 4 févr 13:36:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: et depuis? vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 2 déc 2006 à 11:49
Modifié:  29 mars 2010 à 14:06 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Depuis je ne fais que survivre
comble l'absence et mouille mes joues
réapprends enfin à sourire
mais tremble en pensant à nous.

Depuis ne ne suis que chimères
souvenirs d'instants envolés
je traverse le désert en solitaire
sans eau pour me désaltérer

depuis j'ai la gorge nouée
et même pas la force de te haïr
l'amour subitement né
semble être le plus long à guérir

Une souffrance proportionnelle
à un amour si soudain
une histoire si belle.
dont mon coeur se souvient

les paroles s'envolent
mais les mots du coeur jamais ne meurt
le souvenir de ces derniers chuchotés
me redonnera l'envie d'aimer





 
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 2 déc 2006 à 12:26 Citer vertical_align_bottom

merci beaucoup pour cette belle réponse poétique

"combien de coeurs sont ainsi prisonniers des glaces"

espérons que l'été venu
toute glace aura fondue....

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars 2022
  Publié: 2 déc 2006 à 12:49 Citer vertical_align_bottom

Il n'est besoin d'été
pour faire fondre la glace
mais croire en sa destinée
et laisser aller l'amour fugace

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars 2022
  Publié: 2 déc 2006 à 12:49 Citer vertical_align_bottom

Il n'est besoin d'été
pour faire fondre la glace
mais croire en sa destinée
et laisser aller l'amour fugace

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 2 déc 2006 à 16:54 Citer vertical_align_bottom

merci kajak et guido pour ces belles réponse pleines d'epoirs.
cela me touche beaucoup

 
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
146 poèmes Liste
3092 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
14 décembre 2022
  Publié: 3 déc 2006 à 15:51 Citer vertical_align_bottom


Il est parfois difficile de tourner la page, mais le fait d'épancher ton chagrin, ta tristesse, cela ne peut que te faire du bien...

Continu à écrire tes ressentis ça soulage...

Mes amitiés Yvon

 
lovifly


Un sourire peut cacher tant de chagrin. Seules les larmes savent le libérer de son lourd secret.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
123 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2006
Dernière connexion
2 mai 2012
  Publié: 4 déc 2006 à 12:44 Citer vertical_align_bottom

l'amour peut faire tellement mal... qu'il est dur de réapprendre a vivre et de ne pas douter... très bien exprimé je te souhaite de trouvé le bonheur

  Un miroir est incapable de refléter tous les secrets d'une âme. C'est pour cette raison que l'écriture a été inventée.
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 4 déc 2006 à 13:22 Citer vertical_align_bottom

le passant: oui écrire est un exellent moyen d'évacuer, et même si cela ne ressemble pas à grand chose, ça a le mérite de soulager

lovifly: merci beaucoup...c'est très gentil de ta part

merci à vous deux

 
Petit boo


Pourquoi La Vie Est Si Compliquée ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
473 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2006
Dernière connexion
7 mars 2008
  Publié: 15 déc 2006 à 06:09 Citer vertical_align_bottom

C'est très beau et tu as su partager cette émotion si magnifiquement
Merci pour mes yeux qui vont te relire dès que j'aurais fini de t'écrire

  ÞêTiT ß00 Âi£é
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 15 déc 2006 à 11:24 Citer vertical_align_bottom

merci petit boo
ce comentaire me va droit au coeur...c'est le but de toute poèsie de suciter des émotions.

 
Deirdre


et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1945 commentaires
Membre depuis
30 juin 2006
Dernière connexion
17 février 2019
  Publié: 18 déc 2006 à 13:06 Citer vertical_align_bottom

très joli poème, je crois que j'ai connu ce que tu décris si bien... il faut parfois savoir lâcher prise même si c'est difficile...

amicalement Deirdre

  Je tiens pour certain que rien n'est jamais acquis...
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 18 déc 2006 à 15:08 Citer vertical_align_bottom

merci deirdre, tes commentaires me vont doit au coeur

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1538
Réponses: 11
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0257] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.