Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 26
13251 membres inscrits

Montréal: 9 mai 17:56:20
Paris: 9 mai 23:56:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le goût de la Mort Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 15 jan 2007 à 12:59
Modifié:  15 jan 2007 à 17:34 par R.
Citer     Aller en bas de page


Un nuage noir plane au dessus de moi,
Ténébreux, grand et triste à la fois,
L'orage éclate et la pluie tombe,
Ruisselant lentement sur ta tombe
Agée de neuf ans...Pourquoi?!
Le goût de la Mort plane au dessus de moi...

Mais malgré tout, neuf ans après
Je sens la douleur se réveiller
Pleurant encore ce jour maudit,
Ce jour maudit où je te vis,
Sans aucun souffle de Vie,
Et je me demande, Pourquoi toi?
Le goût de la Mort plane au dessus de moi...

Je revois ton corps pâle, allongé
Sur la table de la salle à manger,
Ce corps que ton âme a fuit,
Ton corps à toi, inerte, sans vie...
Aujourd'hui, je pleure et je vois,
Le goût de la Mort planer au dessus de moi...

Et aujourd'hui je veux te dire à mon tour,
Même s'il est trop tard pour crier mon amour,
Et même si je ne te le disais pas,
Je t'aime, Papa...
Et je sais que je ne devrais pas, pour toi,
Mais le goût de la mort plane au dessus de moi...

  The Leprechauns told me to do it.
marie.l

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
159 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2006
Dernière connexion
20 janvier 2007
  Publié: 15 jan 2007 à 16:25 Citer     Aller en bas de page

grande émotion que je ressens si fort, merci pour ce texte triste mais si bien écrit !

  l'art ne fait que des vers, le coeur seul est poète (André Chénier)
blackkiller


poison is my heart because im blackkiller
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
15 janvier 2007
Dernière connexion
17 décembre 2008
  Publié: 15 jan 2007 à 20:15 Citer     Aller en bas de page

wow!!! ton texte est vraiment génial, tes sentiments passent a travers notre âmes, on ressent vraiment ta peine...

  veuve dargent
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 16 jan 2007 à 12:35 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup

  The Leprechauns told me to do it.
YakayoRi


Le bonheur c'est comme un papillon : C'est beau mais éphémère...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
204 commentaires
Membre depuis
8 février 2007
Dernière connexion
13 mai 2009
  Publié: 19 févr 2007 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Incroyable ce poème!
Tu as reussi à m'émouvoir par tes mots si touchants et si tristes!
Tu arrives à faire passer tes propres sentiments à travers tes écrits et à nous les faire ressentir!
Tu as beaucoup de talents.

Yakayori

  Sous mes airs toujours ludiques, je ne suis pourtant qu'une simple romantique...
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 19 févr 2007 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

merci pour tes deux réponses, ça me fait vraiment plaisir!

  The Leprechauns told me to do it.
mon ange


On ne peut hair que là où on a aimé et où en dépit de toutes dénégations on aime toujours
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
647 commentaires
Membre depuis
12 août 2011
Dernière connexion
23 août 2012
  Publié: 18 sept 2011 à 17:01 Citer     Aller en bas de page

Durs sont les deuils et longues sont les absences de ceux qu'on aime

  Respecter toujours autrui si vous voulez qu'il en soit ainsi pour vous aussi
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1260
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0202] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.