Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 36
· ATLAS · Xuyozi · ode3117
13738 membres inscrits

Montréal: 28 juil 07:06:23
Paris: 28 juil 13:06:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Les Yeux de Leyla Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 24 mai 2005 à 22:25
Modifié:  20 sept 2009 à 08:04 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Les yeux de Leyla

Deux yeux clairs comme le chant d’un Printemps humide,
Scrutent mon cœur sépia, l’emplissant de leur cyan,
Dansant pour les miens comme une esclave numide,
Devinant mes songes d’un regard omniscient.

Deux yeux clairs comme une sérénade estivale,
Susurrent leur romance au parfum de jasmin,
Fraîche comme l’eau rieuse d’un étroit val ;
Ces yeux sont lumière éclairant un chemin.

Deux yeux clairs libertins, promesse aux voluptés
Sont une invitation pour l’Eden éphémère,
Où s’épanouissent deux fleurs d’éternité.

Les yeux clairs de Leyla sont un désert hurlant,
Les yeux clairs de Leyla sont une immense mer,
Les yeux clairs de Leyla sont un rêve brûlant.

**Je tiens à remercier Hypérion qui a bien voulu m'enseigner quelques règles de métrique

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Marianne


Tout est beau dans ce que l'on aime. Tout ce que l'on aime a de l'esprit.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2003
Dernière connexion
23 novembre 2013
  Publié: 24 mai 2005 à 23:25 Citer     Aller en bas de page

Les yeux de l'amour parlent ici avec une tendresse inouie.
Vraiment aimé ma lecture,

amitiés
Marianne

  La vie quotidienne est transcendée par l'amour.
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 24 mai 2005 à 23:28 Citer     Aller en bas de page

Eh oui les yeux peuvent tout dire parfois...
Maintenant je ne sais si ils peuvent mentir
Content d avoir partage ce poeme avec toi
Amities

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 25 mai 2005 à 01:22 Citer     Aller en bas de page

quel joli sonnet , j'adore , ton portrait est reussi et le lecteur aimerait plonger dans les beaux yeux de Leyla, au plaisir de te lire...........

Psyché

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 25 mai 2005 à 01:23 Citer     Aller en bas de page

Les yeux de Leyla, aussi magnifiques que ceux d'Elsa.

J'ai aimé ma lecture!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
IciOuLa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
1474 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2004
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 25 mai 2005 à 02:06 Citer     Aller en bas de page

Yvano (comme d'habitude) me précède et m'ôte les mots de la bouche : on pense aux yeux d'Elsa bien sûr... La répétition est jolie et les images sont fortes : belle composition !

 
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 25 mai 2005 à 13:08 Citer     Aller en bas de page

Merci pour tous vos commentaires!
Oui c vrai que ca fait penser aux yeux d'Elsa ca y fait même référence car dans son recueil le Fou D'Elsa, Aragon fait l analogie entre Elsa et Leyla (la leyla du conte romantique tres connu dans le monde arabe et perse: Leyla et Majnun ou majnoun Leyla en arabe ce qui signifie en francais: Le fou de Leyla)
Je pense donc que Aragon c est inspiré des yeux de Leyla pour écrire les yeux d Elsa.
Mais la Leyla de mon poème n est pas imaginaire elle est aussi réelle que l'Elsa d Aragon!

Amitiés

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 25 mai 2005 à 14:26 Citer     Aller en bas de page

Superbe ton sonnet
Tout à été dit



Amitiés Réal

 
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 26 mai 2005 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

Merci a tout hazard!

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1006
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0236] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.