Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 19
· Xuyozi
13738 membres inscrits

Montréal: 28 juil 07:48:58
Paris: 28 juil 13:48:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Aubade à la Nuit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 26 mai 2005 à 02:40
Modifié:  20 sept 2009 à 08:03 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Aubade à la Nuit

J’ai troqué le sommeil contre une page vide
Et je couche sur sa peau les mots moribonds,
Invités détestés de ces nuits insipides,
Où les idées errent comme vils vagabonds.

J’exècre cette heure creuse où l’esprit est las,
L’âme se lamente sous la lune de fiel.
Les yeux vitreux esquissent un dernier éclat,
En invoquant Morphée et ses rêves de miel.

L’Aurore grise et sa robe de rayons fades,
Est timide face à la Déesse étoilée.
Seul mes désirs vifs lui adressent une aubade,
Requiem érotique aux plaisirs exhalés.

L’anathème est jeté. les Enfers accueillants,
Attisent leur feu rouge, aux fumées extatiques.
Quintessence éphémère d’Ether flamboyant,
D’une nuit épuisante, au matin apathique.

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 26 mai 2005 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup la façon dont tu compares la nuit à une femme, ton insomnie en est encore plus troublante et belle.......merci pour ce beau poeme presque envoutant....

Psyché

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 26 mai 2005 à 09:12 Citer     Aller en bas de page

j'aime mes insomnies, et je retrouve mes angoisses dans tes mots, maux...

Amitiés
Nuages

  Eve Lindep
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 26 mai 2005 à 10:53 Citer     Aller en bas de page

C est ce qu il y a d ambigu dans l insomnie on les aime et on les deteste...Je ne savais pas si je devais mettre ce poeme dans la rubrique amour mais je crois que j ai fait le bon choix
Merci a vous deux

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 26 mai 2005 à 13:44 Citer     Aller en bas de page

Pas évident, mais Psyché tu m'a aider à comprendre un peu ,effectivement l'insomnie qui se fait femmes et les silences qui font peur, mon impression !

Amitiés Réal

 
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 26 mai 2005 à 14:22 Citer     Aller en bas de page

Je vais t'éclairer un peu...
C est vrai que la nuit est comparée à une femme à qui je donne une aubade.
Mais ce poème représente surtout la nuit dans ces étapes:
1-J ecris souvent la nuit car les mots m envahissent
2-je prie le sommeil de venir, il ne vient pas je déteste la nuit
3-J attends l aube pour enfin m endormir avec le Soleil
4-Meme l aube ne vient pas je n ai d autres choix que de m abandonner à la nuit comme à une femme jusqu au matin

voila j espere que ca t aide un peu plus a tout hasard
C pour ca que j aime et je deteste mes nuits
(enfin certaines nuits)
...

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 27 mai 2005 à 05:17 Citer     Aller en bas de page

Mais d'où te vient cette insomnie... féminisée? Est-ce son absence? Est-ce le vide qu'elle laisse qui est parfois lourd à supporter?

J'ai aimé la dualité du message! Surtout

"L’Aurore grise et sa robe de rayons fades,
Est timide face à la Déesse étoilée.
Seul mes désirs vifs lui adressent une aubade,
Requiem érotique aux plaisirs éxhalés."

Une belle description de la solitude "du dormeur solitaire"

J'ai aimé ma lecture, comme toujours!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 27 mai 2005 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

Salut à tous!
Yvan: L'isomnie s'invite toute seule et elle s invite souvent avec les mots c est pour cela que je dis des mots qu ils sont les invités détestés de ces nuits insipides
Malheureusement je ne sais pas pourkoi ils debarquent sans prevenir
Darien: je ne sais toujours pas si c est l insomnie qui nous fait ecrire ou si c est cette ecriture qui cree l insomnie (dans le sens ou l on ne cotrole plus nos pensées)

Merci a tous les deux!

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
299 poèmes Liste
18976 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 7 févr 2007 à 17:13 Citer     Aller en bas de page

Quelle belle mélancolie ...

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1181
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0223] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.