Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 10
13214 membres inscrits

Montréal: 5 mai 21:16:21
Paris: 6 mai 03:16:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Vertige Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 3 juil 2007 à 13:33
Modifié:  3 juil 2007 à 13:36 par Nullepart (Ailleurs)
Citer     Aller en bas de page

Le soleil se couche sur la ville
Les lumières s'allument
Sur les routes jamais tranquilles
Les voitures usent le bitume
Je les entends klaxonner en bas
Son étouffé, répété, habituel
De là où je suis, assise sur le toit
Je peux presque toucher le ciel...

La nuit lentement va tomber
Sur les grands blocs de béton
Du mien j'ai peur de chuter
Pourtant c'est une tentation
Sauter, rejoindre ceux qui s'affairent
Sentir le vent souffler sur tout mon corps
Sauter, tomber et mordre la poussière
Ou rester sur mon toit, assise sur le bord...

Je me lève et m'approche du vide
Sous mes pieds s'agite la vie
La mienne défile, floue et rapide
Un pas de plus et c'est fini
Aveuglée par mes pleurs
Je me rassois lentement
Maintenant je sais que j'ai peur
Je patiente sereinement...

Les étoiles dansent dans le ciel
D'une ronde infinie
En bas les lumières dansent avec elle
Jusqu'à la fin de la nuit
Et moi, entre les deux
J'attends que le jour se lève
Je m'endors tout près des cieux
Bien là haut, bercée par mes rêves...

  The Leprechauns told me to do it.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
18882 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 3 juil 2007 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Déjà souvent ressenti cette sensation
Bien écrit

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 4 juil 2007 à 05:14 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup Vinie pour ta réponse !

  The Leprechauns told me to do it.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 891
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0155] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.