Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 109
Invisible : 0
Total : 109
13207 membres inscrits

Montréal: 27 sept 00:59:55
Paris: 27 sept 06:59:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Oublie-moi ! vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 11 mars 2009 à 16:23
Modifié:  15 mars 2009 à 10:17 par Nuages
Citer vertical_align_bottom

Oublie-moi!

Douleur, réponds moi ! N’es tu pas fatiguée?
Je t’ai vue l’autre jour, courant, comme une possédée
Renversant les piétons, tâtant et enfonçant les portes.
Obligeant les mendiants, ceux qui chaque jour te portent ...

A manger de ton pain, croûton peu ragoûtant.
A se rouler au sol, se relevant pourtant.
Et tu donnes à qui vient une adresse insensée,
Un espoir, un chemin un lieu imaginé.

Les cliniques, les maisons, et les gorges en détresse
Ordonnent aux habitants de faire forteresse.
Un avis que certains portent à la boutonnière!
Nul ne veut écouter le son de tes chimères...

Douleur prends des vacances, va donc te reposer,
Dans une île peuplée de milliers de cafards, je t’invite à danser.
Et si l’ennui te gagne, va donc y visiter cette grotte mystère,
Peut être y trouveras tu d’étranges stalactites, composées de poussière.


Nuages (un jour de mars 2009)

  Eve Lindep
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 11 mars 2009 à 18:44
Modifié:  11 mars 2009 à 18:45 par (...)
Citer vertical_align_bottom

Si la haine doit "s'utiliser" contre ça... je veux bien t'aider .. un peu.. encore...
Fallait l'évacuer... l'expirer, l'expulser...
(vi il prend aux tripes.. et ...)...

Merci ma beauté... 'on' sourit .. on vous aime...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011
  Publié: 12 mars 2009 à 06:29 Citer vertical_align_bottom

un poème très original, franchement j'ai beaucoup aimé cette haine et cette envie d'envoyer se promener un des plus terribles mal sur la terre

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 12 mars 2009 à 09:18 Citer vertical_align_bottom

Des douleurs qui font très mal et celles là elles sont destructrices ... le reflet de ton encre colorie des images très poétiques , et c'est là que ta douleur est entrée en plein coeur , merci pour cette poésie

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
20 novembre 2020
  Publié: 12 mars 2009 à 10:43 Citer vertical_align_bottom



faisons que cette douleur ne dévore pas nos rêve
et écrivons là pour l'évacuer

merci pour ce texte

 
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 13 mars 2009 à 11:25 Citer vertical_align_bottom



Des mots généreux et douloureux à la fois.

(J'ai eu un peu de mal à franchir le cap du titre. )

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 14 mars 2009 à 01:13 Citer vertical_align_bottom


Des mots qui me brûlent, des mots que je devais poser pour exprimer ce que je ressens.
Merci á tous amis poètes pour avoir partagé ce cri
Amicalement
Eve

  Eve Lindep
Meganyss

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2449 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2003
Dernière connexion
10 novembre 2009
  Publié: 25 mai 2009 à 05:35
Modifié:  25 mai 2009 à 05:36 par Meganyss
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Nuages,
Je trouve ce poème vraiment superbe.

Tes images sont fortes et tu ne perds pas le lecteur tout au fil de celles-ci, qui défilent. Beaucoup échouent à ce jeu là.

Dès le commencement, du doigt, tu nous la pointe
La Douleur est là, et sur chacun, ses effets
Du piéton au mendiant, la subissant sans plainte
En dévorant le mal, se roulant dans ses plaies

Tu cries à celle-ci de te répondre, en vain
Si elle n'est pas lasse de toute cette horreur
Les gorges en détresse... qu'elle s'en ailles au loin !
Libérant cette terre en cris et en pleurs.

Et avant qu'on n'oublie qui donc tu apostrophe'
Ainsi, tu nous la renomme sans t'effrayer;
Douleur. Celle qui nous pique après catastrophe...
Tu la transperce, en fin, de tes mots apaisés.

Bisous.

  Demain se fait d'aujourd'hui
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 22 juin 2009 à 22:18 Citer vertical_align_bottom

Heureuse de te retrouver et merci pour avoir si bien ressenti mes mots, mes maux.

Mil besos

Eve

  Eve Lindep
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19463 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 13 sept 2009 à 06:48 Citer vertical_align_bottom

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 28 sept 2009 à 16:19 Citer vertical_align_bottom


Merci Amie,

Une douleur qui marquera cette année 2009, mais chaque épreuve apporte une richesse dans la vie et cette année sera pour moi, le début d'une nouvelle vie pleine de sagesse et de bonheur.
Mil besos

Eve

  Eve Lindep
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 8 nov 2009 à 07:10 Citer vertical_align_bottom

Ouais elle ferait mieux de prendre des vacances la douleur . . . & de nous oublier .

J'aime bien ton poème


  Audrey .
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 2 mai 2010 à 11:40 Citer vertical_align_bottom

J'en avais oublié mon code d'accès....
Bonjour á tous
Eve

  Eve Lindep
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17040 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 8 août 2011 à 14:57 Citer vertical_align_bottom

demander la douleur de s'en aller, pour un peu de répit, c'est faire preuve de grandeur d'âme, quand on pense à tous ceux qu'elle fait souffrir...mais déjà, éviter de la causer soi même est une première bonne chose sans doute. je ne dis pas ça pour toi bien sur, je parle d'un point de vue général, mais je pense que tu as compris...J'ai aimé venir te lire...amicalement.
pyc.

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 24 jan 2014 à 10:39 Citer vertical_align_bottom

Coucou Pyc, c'est un vrai plaisir de revenir poser des mots sur La Passion des Poèmes, merci de ton passage et j'aime ton commentaire.
Bises

  Eve Lindep
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1739
Réponses: 14
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0311] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.