Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 968
Invisible : 0
Total : 968
13327 membres inscrits

Montréal: 1er mars 18:20:29
Paris: 2 mars 00:20:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Nous pleurions des larmes d'alcool Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 3 sept 2007 à 04:08
Modifié:  3 sept 2007 à 09:19 par Nullepart (Ailleurs)
Citer     Aller en bas de page

Nous étions presque morts sur ce vil océan
Et la bouche du cyclone soudoyait poliment
Nos tourments caressés par de vieilles lames de fond
Et nos seules bouées nous noyaient la raison.


Et tournait la bouteille au milieu du chaos
Nos âmes déformées dormaient dans un tombeau
Où nos rêves liquéfiés pétrifiaient notre coeur
Qui battait la mesure dans une trame d'erreur.


Mais aujourd'hui...

Tu m'as tendu la main et j'y dépose ma plume
L'encre qu'il lui reste nous dessinera des ailes
Le battement des miennes ira border la brume
Dès lors tu t'envoleras pour montrer le chemin ;


Les rameaux divins que bénit l'aube brune
Enfin se joindront pour qu'il n'en reste qu'un
Et happé par le ciel d'un éclair de lune
L'horizon moiré guidera nos destins.


Une traînée de songes encensera nos matins
En vapeur cristalline émanant d'un soupir
Et glissant sur les flots, l'ombre des pantins
La verront comme des larmes qu'ils versaient pour mourir.

Ce passé est plus jeune qu'un sillon à la poupe
L'océan s'est calmé juste avant que la coupe
Ne déborde et s'écoule sur son pied de vers
Le souvenir d'un amour qu'on aurait mis en terre.


Mais la barbe blanche dans le miroir liquide
Que porte le ciel sur son visage avide
Peut briser demain les couleurs de l'azur
En jetant sur lui même le regard le plus dur.


Et que dire de ceux qui ne voient plus rien
Sauf le vide qu'ils palpent dans ce qui était plein ;
L'embouchure fermée de leurs prisons de verre
Aux barreaux qu'ils tordent pour entrer en enfer.


Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Cheval d'argent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
62 commentaires
Membre depuis
22 août 2007
Dernière connexion
26 novembre 2013
  Publié: 3 sept 2007 à 11:40 Citer     Aller en bas de page

Tu es très fort Drakkar
Merci pour ton poème, je l'adore
Tes mots sont puissant et ils me transporte
Amicalement
God.Is.Gay

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
18784 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
26 février
  Publié: 4 sept 2007 à 16:06 Citer     Aller en bas de page

Que dire ... ça m'a remué, parce qu'il y a tant dans ce texte je crois ...
La volonté d'affirmer son amour, d'y croire encore ...
Bref ...
Puis cette image des pantins. Puis ...

"Et que dire de ceux qui ne voient plus rien
Sauf le vide qu'ils palpent dans ce qui était plein ;"

Non j'ose croire que ce n'est pas vide, c'est plein encore, toujours ...

Merci de ce texte. Une boule d'émotion ce soir ...

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 5 sept 2007 à 17:11 Citer     Aller en bas de page

Merci Roxanne

Tout ces mots sont à la hauteur de la puissance
de l'emprise sous lequel nous étions, et surtout celle de l'amour...celui qui peu tout changer.

Merci encore d'être passé.
(Le gars à la voix à chier héhé!!)
------------------------------------------------------------------------
Bonjour Edna

Ce sont bien les trois sentiments exprimé dans mon poème.(Tu as encore tout compris)

Je suis content qu'il t'ai plu.

Martin
------------------------------------------------------------------------
Salut Thib !

content que tu ai apprécié cette croisière.
en espérant que le navire ne sombrera pas prochainement.
------------------------------------------------------------------------
God is gay

Merci !
Je ne sais pas si je suis fort mais, L'avenir me dira si nous avons de la volonté.

------------------------------------------------------------------------
Salut vinie

Oui il y a la volonté de croire en nous, que nous ne sommes pas des enfants... et que les bouées sont inutiles à travers cet océan agité qu'est la vie.
Il faut savoir nager c'est tout.

Merci pour ton commentaire.
------------------------------------------------------------------------

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 8 oct 2008 à 16:36 Citer     Aller en bas de page

Il faut surtout avoir envie (volonté) de garder la tête hors de l'eau pour ne pas couler...

Merci Martin, tes mots font du bien... j'aime très beaucoup...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
so sweet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
7 décembre 2019
  Publié: 27 mai 2015 à 09:16
Modifié:  27 mai 2015 à 09:23 par so sweet
Citer     Aller en bas de page

Quel plaisir de te relire Drakkar
Ce condensé d'émotion...
Très beau poème

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2475
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0259] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.