Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 32
· Avraham · Paule
13340 membres inscrits

Montréal: 18 avr 14:04:36
Paris: 18 avr 20:04:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Se laisser aller au bonheur... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 31 mars 2009 à 14:32
Modifié:  31 mars 2009 à 16:10 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Sur l’écorce, doucement, j’ai déposé mon front
Glissé mes doigts tendrement sur son tronc
Senti le soleil au travers de ses feuilles.
Et, les yeux fermés... étonnée... j’ai souri…

Puis, narines frémissantes, j’ai humé son odeur
Senti le frisson glisser jusqu’à mon cœur
Mis mes pieds nus entre ses racines.
Et, les yeux fermés... d’aise... j’ai soupiré…

Puis, j’ai marché, senti l’herbe mouillée à mes talons
Grisée, laissant le vent se jouer de mes jupons
Déposant sur le sol mon carcan de misères.
Et, les yeux fermés... de bonheur... j’ai pleuré…

Enfin, j’ai couru comme une enfant ingénue
Les fleurs des champs battant mes jambes nues
Les bras grands ouverts, le soleil au cœur.
Et, les yeux fermés... me suis envolée…

Thérèse C.B. - Le 31/03/09
Texte protégé

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 31 mars 2009 à 15:14 Citer     Aller en bas de page


Enfin, j’ai couru comme une enfant ingénue
Les fleurs des champs battant mes jambes nues
Les bras grands ouverts, le soleil au cœur.
Et, les yeux fermés... me suis envolée…


Un texte qui donne envie ! Formidable

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5906 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 mars
  Publié: 31 mars 2009 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Au début l'image du film avec Montand contre l'arbre...
Puis une belle liberté.
Merci pour cette légèreté.

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 31 mars 2009 à 16:21 Citer     Aller en bas de page

pénétrant !


merci ... de nous imbiber avec tant de profondeur !!

  Seirén - ©
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
23658 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 31 mars 2009 à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Puis, j’ai marché, senti l’herbe mouillée à mes talons
Grisée, laissant le vent se jouer de mes jupons
Déposant sur le sol mon carcan de misères.
Et, les yeux fermés... de bonheur... j’ai pleuré…


mais j'aurai pu prendre tout le poème , excellent moment de lecture, c'est comme si j'y étais moi même

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 31 mars 2009 à 17:43 Citer     Aller en bas de page

Un superbe poème, ma chère Thérèse ....

que de belles et attendrissantes images on recueille à travers tes charmants mots....

Déposant sur le sol mon carcan de misères.
Et, les yeux fermés... de bonheur... j’ai pleuré…

je suis sincèrement heureux pour toi.......

Je t'embrasse

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15557 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 31 mars 2009 à 18:00 Citer     Aller en bas de page

Ne faire plus qu'un avec la nature, se fondre avec l'arbre...j'adore et c'est ce que je fais parfois....merci pour tout cela.... Alex

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 31 mars 2009 à 19:18 Citer     Aller en bas de page

Une poésie pure et pénétrante

Mille merci de nous la soumettre ainsi poétesse.

Poétiquement, ton lecteur

 
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 1er avr 2009 à 02:26 Citer     Aller en bas de page

@salammbô : merci à toi d'avoir partagé ce p'tit moment de bonheur. Je t'embrasse.

@Athenea : j'avais envie de vous emmener tous avec moi courir dans l'herbe... merveilleux ! gros bisous

@Lacase : liberté de laisser venir à soi le bonheur, le trouver dans un rien... merci à toi l'oncle.

@ idou : heureuse de t'avoir offert le bonheur le temps d'un instant... je t'embrasse

@James : Merci mon cher James. Merci milles fois d'être venu avec moi jouer avec le vent. Gros bisous

@Clovis67 : Mon Pierre, merci et viens près de mon arbre, tu verras comme on y est bien... Gros bisous tout plein

@Alphonse BLAISE : j'ai fait une couronne de fleur rien que pour toi, aux couleurs du printemps et puis mon arbre m'a soufflé à l'oreille qu'il te connaissait bien... gros bisous à toi ma fée Alex !

@Hassan : Merci à toi ami poète, merci d'avoir aimé. Je t'embrasse bien fort.

Merci à vous tous d'être passé sous mes mots. Gros bisous.
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 1er avr 2009 à 05:22 Citer     Aller en bas de page

Merci Hermaphrodite. Oui, le soleil mets toujours de la joie dans le cœur. Il était temps !
Bien amicalement
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 1er avr 2009 à 05:26 Citer     Aller en bas de page

désolée Steph, nos coms se sont croisés...
Merci à toi d'avoir partagé cette joie le temps d'un poème.
Gros bisous
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Le Soldat Bleu
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
51 commentaires
Membre depuis
7 novembre 2008
Dernière connexion
19 septembre 2019
  Publié: 2 avr 2009 à 06:49 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé. Après cette lecture je me suis sentie toute légère et j'ai souri !
Merci pour ce bon moment

Le Soldat Bleu

 
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 2 avr 2009 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

Enfin, j’ai couru comme une enfant ingénue
Les fleurs des champs battant mes jambes nues
Les bras grands ouverts, le soleil au cœur.
Et, les yeux fermés... me suis envolée…

ça sent le bonheur ! J'aime beaucoup !

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Ashimati

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
342 poèmes Liste
7492 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 2 avr 2009 à 19:49 Citer     Aller en bas de page


Wahou, celui-là, il m'a transporté.
Me suis vu ailleurs
J'aime
Bisous
Thierry


 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 2 avr 2009 à 23:01 Citer     Aller en bas de page

Bravo Amie plume, c'est un trésor poétique ton poème. J'ai adoré la tout, les vars, les images. Bravo..Okana tendresse...

  Nicole chaput. *Okana *...
Eylork Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Il y a des jours avec et des jours sang.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
3850 commentaires
Membre depuis
24 juin 2007
Dernière connexion
9 novembre 2020
  Publié: 3 avr 2009 à 09:15 Citer     Aller en bas de page

très beau poème qui me fait penser à l'enfance.

merci pour ce partage!

  Aller au superflu pour couper court à l'essentiel.
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 3 avr 2009 à 11:46
Modifié:  3 avr 2009 à 11:47 par Amie plume
Citer     Aller en bas de page

@ Purdou : Merci infiniment à toi. Heureuse qu'il te plaise. Mes amitiés.

@ Le Soldat Bleu : Alors voilà... tu t'es envolée avec moi, Génial ! Merci à toi. (super ton pseudo !)

@ Azaphel : Je suis extrêmement heureuse de t'avoir apporté un peu de bonheur dans ce monde de brutes ! Merci pour ton passage sous mes mots. Bien amicalement.

@ Chantal : C'est un p'tit bonheur qui fait du bien ! merci à toi. Gros bisous

@ Thierry : Merci, je suis très touchée. Heureuse de t'avoir emmené avec moi le temps d'un poème... Gros bisous à toi (et heureuse pour le "bébé" ;-)

@ Okana : Ouh là là ! me voici toute émue Okana... merci. Je t'embrasse bien fort.

@ Adweb : C'est moi qui te remercie d'avoir bien voulu me lire... Bien amicalement.

Merci à vous tous. Je vous embrasse.
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Pikabu
Impossible d'afficher l'image
Rien ne sèche plus vite qu'une larme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
309 commentaires
Membre depuis
16 mars 2007
Dernière connexion
11 septembre 2013
  Publié: 8 avr 2009 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Quel plaisir de se laisser aller au bonheur au fil des mots... Merci pour ce beau moment

  Pikabu
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 9 avr 2009 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

A toi merci d'avoir eu la gentillesse de passer sous mes mots cueillir une brassée de bonheur.
Bien amicalement
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 9 avr 2009 à 16:23 Citer     Aller en bas de page

Merci ma douce. Je t'embrasse tendrement.
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 16 mai 2009 à 14:48 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Bo. Je t'offre un p'tit coin d'mon paradis.
Bisous
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2926
Réponses: 27
Réponses uniques: 16
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Regarde moi, Maman (Tristes)
Auteur : myrtille
Nus... (Amour)
Auteur : pyc
révolte passive (Autres)
Auteur : Tendresse54
Si Tu Savais... (Autres)
Auteur : LE PASSANT
Laissez moi crier (Poèmes par thèmes)
Auteur : okana
L’Érinye de Xanthos - Chantal et Thierry (Collectifs)
Auteur : Ashimati
Discussion d’apérotomanes (in Popo-guido) (Collectifs)
Auteur : Guid'Ô
Le temps prend tout son temps... (Autres)
Auteur : Athenea
Des mots (Autres)
Auteur : Athenea
Qu'à lui... (duo pyc - James) (Collectifs)
Auteur : pyc
Le golfe du destin (Autres)
Auteur : Ashimati
A demain, Madame. (Cit. perso. & courts)
Auteur : Guid'Ô
4eme Gagnant : Trop Loin De Ton Coeur... (Poèmes par thèmes)
Auteur : LE PASSANT
Profond dégoût (Autres)
Auteur : Bébinou
Savoir…comprendre Et Se Taire... (Poèmes par thèmes)
Auteur : LE PASSANT

 

 
Cette page a été générée en [0,0370] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.