Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 160
Invisible : 0
Total : 163
· Jean-Claude · Pichardin · ode3117
13200 membres inscrits

Montréal: 5 mars 01:54:47
Paris: 5 mars 07:54:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le chant de la colombe Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 30 sept 2007 à 13:13
Modifié:  2 nov 2007 à 14:59 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page




À l'ombre d'une pierre j'ai surpris ma colombe
A voler vers un rêve dont on ne revient pas
En voilant de poussière la timide chaleur blonde
Qui baignait en son coeur aux midis de nos bras.


J'ai servi de repère tout au fond de la toile
Apposée à l'envers d'un miroir emmuré
En tombant sur la tête au plafond des étoiles
Je tendit l'arc-en-ciel aux archers constellés.


Leurs volées de couleurs ont lattées l'univers
Quand son âme fléchée rejoignant l'infini
Filait par derrière une couronne solaire
M'indiquant le chemin que l'oiseau avait pris.


Une larme à la main j'ai pu trancher la route
Des brûlures de mes pas et du glas qui sonnait
Et crever dans la paire de ses yeux en déroute ;
D'un baiser de leurs lunes mon soleil s'endormait.


À l'ombre des astres, je t'ai vue... ma colombe
Dans la glace d'un instant...d'une seconde...
Refermer les paupières pour trouver cet endroit
Où les miennes s'ouvraient pour mourir avec toi.


Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 30 sept 2007 à 21:15 Citer     Aller en bas de page

" À l'ombre des astres, je t'ai vue... ma colombe
Reposer dans la glace d'un instant... d'une seconde...
Et fermer les paupières pour trouver cet endroit
Où les miennes s'entrouvraient pour mourir avec toi. "

Magnifique et troublant....

Amicalement.

Jo

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 1er oct 2007 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour !!

Magistral ! ( même si triste ... )

Belle écriture! De l'ART !

Au plaisir! L.

  Lysée
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 1er oct 2007 à 08:58 Citer     Aller en bas de page

Allo Martin,

Ce poème est superbe ! pour un court instant j'ai été cette douce colombe.

Merci Martin de cette magnifique plume poétique qu'est la tienne.

Amitiés, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 1er oct 2007 à 20:00 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous pour vos commentaires !

Je remarque que le dernier quatrain dégageait plus que les autres.
toutes vos remarques m'aide beaucoup a avancer

Je vous en remercie... et le mot n'est pas assez fort.

Si par hasard quelques vers vous écorchent un peu les yeux n'hésitez pas m'en faire part par mp...j'en serai ravis.

Encore une fois... gros merci a vous tous !

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 2 oct 2007 à 16:00 Citer     Aller en bas de page

Merci mimyyy !

Ton compliment est très apprécié.
Au plaisir de te relire.

------------------------------------------------------------------------
Bonjour sirenegothik

Merci d'être passé et d'avoir déposé un commentaire

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
pure-ange

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
31 commentaires
Membre depuis
12 octobre 2007
Dernière connexion
1er janvier 2018
  Publié: 14 oct 2007 à 13:08 Citer     Aller en bas de page

bravo très très beau poeme j ai eu du plaisir a le lire et a ressentire les profonds sentiments qui s'y dégageaient
bravo encore une fois

en tte sincérité

pure-ange

  si c'est pure ça vaut le coup
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 16 oct 2007 à 15:28 Citer     Aller en bas de page

Merci pur-ange !

Pour ton commentaire entre les ailes de cette colombe.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2159
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0252] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.