Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 34
· Stegobulle · JYL · MUSCADE
Équipe de gestion
· Ashimati
13217 membres inscrits

Montréal: 3 déc 14:47:19
Paris: 3 déc 20:47:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: J'ai besoin de campagne vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 25 juin 2014 à 05:07
Modifié:  25 juin 2014 à 05:09 par Sidonie
Citer vertical_align_bottom

J'ai besoin de campagne en ce moment.J'ai besoin de sentir l'odeur chaude qui monte des champs . Cette odeur puissante de terre, de soleil, de fenouil. L'odeur de là-bas. En été.
Tu t'es endormi sur l'herbe sous le platane, après le repas. C'est toi qui a fini par t'endormir. Matthieu, notre petit-fils, lui est toujours bien éveillé, auprès de toi.
Je le surveille de la fenêtre du salon, puisque, toi, tu dors...
Comme il ne parle pas encore.. il bat des bras, ses mains sur sa taille... Il veut me montrer qu'un oiseau, pas peureux et curieux, est venu picorer tout près de lui.
Il bat des bras, sérieux, en me regardant. Je me retiens de rire...
Tout à l'heure, après la sieste... qu'il n'aura pas faite, je le mettrai pour le rafraîchir, dans cette grande cuvette dont l'eau chauffe au soleil. Ca lui plait.
Il fait tellement chaud dans l'arrière pays aixois, en plein après-midi, l'été.
Ce soir, il fera frais, on sera bien. Le petit dormira tôt. Nous nous mettrons dehors tous les deux. On discutera à voix basse, sous le ciel à la fois noir et étoilé. Comme il est infini le ciel ici. Sans immeuble, sans obstacle.... jusqu'au bout de l'horizon...J'ai toujours été étonnée par cette immensité du ciel, à la campagne, la nuit, moi, l'urbaine depuis toujours et rurale depuis peu.

J'ai besoin de campagne. Aujourd'hui. Peut être à cause des travaux bruyants, là, dans ma rue.
Peut être à cause de la chaleur lourde de la ville.
Peut être parce que c'est l'anniversaire de Matthieu.. Un ado.. déjà.
Peut être parce que tu me manques toujours autant.
J'ai besoin de campagne et j'ai toujours autant besoin de toi. Malgré les années.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Adamantine Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
458 poèmes Liste
15231 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 25 juin 2014 à 05:18 Citer vertical_align_bottom

Le temps n'efface pas le manque.
Je t'embrasse Sidonie jolie.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
702 poèmes Liste
28484 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 25 juin 2014 à 10:21 Citer vertical_align_bottom

Oui, il y a des passages comme ça que l'on aimerait revivre, comme c'est émouvant chère SIDONIE, ce que tu évoques là.
Moi, c'est la mer qui me manque.
Tiens pour en revenir à un écrit sur lequel je dois te répondre, ben ! Ce soir je me lèverai pour écouter la Marseillaise.
Bisous chère SIDONIE et merci pour ton fort joli texte
ODE 31 - 17

  OM
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
769 poèmes Liste
16381 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 25 juin 2014 à 11:32 Citer vertical_align_bottom



Merci pour cette belle page, mon amie.

Je comprends bien l'intensitè de certains souvenirs, Sidonie.
Mon retour à la campagne après 36 ans en ...villes mais fait apprécier encore plus les odeurs, les parfums , les chants , les bruits et les gens.
Je n'ose pas imaginer de vivre dans mon petit paradis sans celui qui m'a permis ce retour magique...
Je t'embrasse fort.
L'invitation à redécouvrir une de tes racines est toujours valide.



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 789
Réponses: 3

Page : [1]

 

 
Cette page a été générée en [0,0184] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.