Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 16
· JYL
13230 membres inscrits

Montréal: 4 févr 07:45:41
Paris: 4 févr 13:45:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Temps danse vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars 2020
  Publié: 3 déc 2007 à 16:36 Citer vertical_align_bottom

Je n’ai plus le temps, j’ai arrêté le temps
Quand le temps passe plus, je peux prendre le temps
D’observer tous ces gens arrêtés dans la rue
Ils regardent nulle part, ils ne regardent pas
Il me reste le temps
De vivre
Du temps pour tuer le temps
Tant que j’y suis, je n’y suis pour personne
Un avion arrêté tout là haut m’éclaire comme un réverbère
Une fontaine a suspendu ses gouttes
Je vais dans ce monde sans temps, tempête dans mon âme.

J’ai arrêté le temps, le temps d’une existence
Je n’ai plus de passé, plus de présent que du futur
Antérieur de mes nuits
Mes nuits en plein jour
Il y a belle lurette que le temps s’est calmé
Les nuages ont retenu leur pluie
Le vent s’est arrêté
Dans les branches immobiles
De leur squelette figé

Le temps est arrêté, mon cœur s’est calmé
Une tendre douceur s’installe
Une infinie froideur morne
De ma vie entre parenthèse
Au delà du superflu
Au delà de ma conscience

Le temps est mort, j’ai tué le temps
Il me reste l’éternité
La douleur d’une vie bien remplie
D’un vide sidéral
Au crépuscule des étoiles

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 3 déc 2007 à 17:55 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Aristide,un poème que j'ai adoré lire tes vers sont beaux et je vois de belles images, magnifique.

Le temps est mort, j'ai tué le temps
Il me reste l'éternité
La douleur d'une vie bien remplie
D'un vide sidéral
Au crépuscule des étoiles.


  Nicole chaput. *Okana *...
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars 2020
  Publié: 3 déc 2007 à 18:03 Citer vertical_align_bottom

Grand merci okana, j'avoue que j'étais dans l'expectative absolue concernant ce poème, je me demandais ce que j'avais écrit.
bisous


 
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
17 décembre 2022
  Publié: 4 déc 2007 à 02:46 Citer vertical_align_bottom

le temps est suspendu... comme le lecteur à ce récit
Lecture appréciée

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars 2020
  Publié: 4 déc 2007 à 13:55 Citer vertical_align_bottom

Merci idem, pour ce commentaire élogieux

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
19603 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 6 déc 2007 à 12:55 Citer vertical_align_bottom

Juste touchée ...;

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars 2020
  Publié: 6 déc 2007 à 15:40 Citer vertical_align_bottom

Juste touché, à mon tour, par ce commentaire.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier 2022
  Publié: 31 déc 2007 à 23:18 Citer vertical_align_bottom

très bel écrit !
une belle originalité ce poème
j'ai aimé ma lecture
merci pour ce partage

amitié

james

  Membre de la Société des poètes Français.
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars 2020
  Publié: 1er jan 2008 à 03:34 Citer vertical_align_bottom

Merci James, merci surtout pour "l'originalité"

Amitiés

JC

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 2 févr 2009 à 12:23 Citer vertical_align_bottom

Ce temps.. (à traverser....)..

J'aime beaucoup.. Merci...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars 2020
  Publié: 2 févr 2009 à 13:15 Citer vertical_align_bottom

Merci Petitebulle d'avoir pris le temps de passer par là

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2349
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Leur valse troïka (Autres)
Auteur : Tilou8897
Nous avions oublié (Autres)
Auteur : DenisX
A l'ombre du déni... (Tristes)
Auteur : Marquise des Ombres
A la recherche (Amour)
Auteur : Lunabelle
Le masque de givre (Autres)
Auteur : Lauriane
Un vers dans l'ombre (Tristes)
Auteur : Drakkar
Et pourtant l'on y croit (Autres)
Auteur : Tilou8897
On s'oubliera comme on s'est aimés. (Tristes)
Auteur : Julie
Les non-dits et les mots blancs... (Autres)
Auteur : Tilou8897
Elle a trop joué... (Tristes)
Auteur : Aeshne
À coeur de clémentines (Amour)
Auteur : Feu-follet
Infinis maux... (Tristes)
Auteur : pyc
Miroir sans tain (Autres)
Auteur : Tilou8897
Rêve amer (Tristes)
Auteur : Ellea Lee
J’ai vu (Autres)
Auteur : Tilou8897

 

 
Cette page a été générée en [0,0289] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.