Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 115
Invisible : 0
Total : 115
13200 membres inscrits

Montréal: 21 sept 01:23:02
Paris: 21 sept 07:23:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Dernier souhait Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
CaRnAgE Cet utilisateur est un membre privilège

Webmaster

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1810 commentaires
Membre depuis
7 avril 2002
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 4 mai 2002 à 23:17
Modifié:  2 jan 2008 à 17:29 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Tu me dis que je compte à tes yeux
Tu me dis que tu veux que je sois heureux
Tu me dis que tu veux qu’on redevienne comme avant
Tu me dis que tu veux qu’on soit les amis d'antan

Oublies-tu les belles paroles que tu m’as déjà dit
Oublies-tu toutes les choses que tu m’avais promis
Où est-elle ma meilleure amie quand j’ai seulement envie
D’oublier tous mes ennuis et de mettre fin à mon agonie
Où est celle qui m’a toujours promis
Qu’elle serait là pour moi toute ma vie

Je ne peux m’expliquer pourquoi
Mais j’ai le sentiment qu’au plus profond de moi
Je n’ai plus le goût de continuer à vivre ma vie
Qui m’avait jusqu’à aujourd’hui ravie

J’ai de la difficulté à me donner un sens
Je suis devenu incapable de justifier mon existence
Je suis inapte à m’expliquer toute ma souffrance
Tout ce que je veux c’est un peu de délivrance

Quoi que je choisisse de faire
Que je décide de rester sur la terre
Ou que je fasse le choix de partir de cet enfer
J’espère que tous ceux que je vais avoir abandonné
Se rappelleront de ce que j’ai fait pour leur donner
Un peu de joie dans la vie que j’ai subitement délaissée

5 avril 2000

  FrancoisMaillet.com
Nat


Chaque pas dans la vie est un pas vers la mort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
42 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2006
Dernière connexion
1er décembre 2006
  Publié: 22 oct 2006 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

très beau poeme ...
c bien vrai ce ke tu di ...
bisous a toi

 
aliya76

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
31 commentaires
Membre depuis
14 décembre 2006
Dernière connexion
29 septembre 2014
  Publié: 16 déc 2006 à 20:53 Citer     Aller en bas de page

Très troublant ton poème... Et je pense qu'ils ne l'oublieront pas. Et il faut que tu restes encore là. Tu n'as pas le droit. Penses à tous ceux auxquels tu vas faire de la peine... SOIES POSITIF...Elle est belle la vie

 
Lips_of_lys


Pour changer l'histoire, écrivez la, ne la subissez pas. -Martin Luther Kink jr
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
37 commentaires
Membre depuis
20 juin 2007
Dernière connexion
8 novembre 2011
  Publié: 2 jan 2008 à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème... Bien qu'il soit bien triste, essaie peut-être d'oublier et regarde devant toi et non vers l'arrière, si tu veux avoir un droit chemin...

  Lips_of_lys
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 21 févr 2008 à 10:16 Citer     Aller en bas de page

Et maintenant, la donne a changé...


Tous ces poèmes là sont une partie de ta vie passée, et quand tu les reliras tu souriras.. De douleur, ou avec amusement, ou autre...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
saby

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1167 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2009
Dernière connexion
3 avril 2019
  Publié: 15 juil 2009 à 17:55 Citer     Aller en bas de page

c vrai quand une personne chére nous laisse seule
on a l'impression de tout perdre or ce n'est pas vrai
car nous tous avons plein de choses à voir à découvrir et à partager avec d'autres gens
joli poème
saby

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 9831
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0229] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.