Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 64
Invisible : 0
Total : 66
· QUOIQOUIJE
Équipe de gestion
· Ashimati
13382 membres inscrits

Montréal: 15 juin 08:58:33
Paris: 15 juin 14:58:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Portrait sous vers :: Portrait sous vers n°18 - Bernylys Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Ashimati

Modérateur

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
7517 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 18 déc 2020 à 06:38
Modifié:  19 déc 2020 à 06:50 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Bernylys


Bonjour Bernadette

Voilà un peu plus de 10 ans que tu as rejoint La Passion Des Poèmes et que tu nous as fait découvrir ton univers, je voudrais remonter encore plus loin dans le temps et que tu nous racontes tes débuts dans l'écriture et comment t'est venue cette flamme.


Bonjour Thierry,

Merci de m'avoir proposé ce défi.

Je m’en souviens, c’était hier, la plume me titillait, je me forçais à écrire des choses qui ne venaient pas, ou plutôt que je trouvais trop brouillon et qui terminaient dans ma corbeille. En même temps, je voulais apprendre, car mon travail devenait monotone et je ne m’y épanouissais plus. J’avais épluché tous les sujets des cours du soir, mais rien de ce que je cherchais n’y figurait, même si je ne savais pas trop ce que je cherchais à l’époque. Et puis un jour, notre fille remporte le premier prix lors d’un concours de poésie, et là j’ai eu un déclic. Je me suis dit « voilà ce qu’il faut que j’écrive ! ». Mais je n’y connaissais absolument rien, je ne m’y étais pas particulièrement intéressée auparavant. Ce n’était pas le rayon vers lequel je me dirigeais quand j’entrais dans une librairie. J’ai commencé à fouiller sur le net, et je suis tombée sur lpdp, une communauté de poètes avec des pseudos. L’idée de passer incognito me plaisait bien, à l’époque. J’étais alors en convalescence et c’était le moment idéal pour découvrir ce site et utiliser mon temps libre à bon escient.

J’ai commencé à aligner des mots, écrire des vers, avec des semblants de rimes, assez décousus au début, et les commentaires m’ont très vite encouragée à poursuivre. J’ai beaucoup appris en lisant. J’y découvrais des textes magnifiques, qui me donnaient envie d’apprendre, de découvrir la prosodie, ce monde mystérieux où chacun s’exprimait à sa façon, faisait ressortir ses émotions. Et en même temps je m’amusais. J’étais admirative et la poésie est devenue très vite une passion.

Avec le temps, je me suis constitué une véritable bibliothèque, puisque j’ai chez moi une cinquantaine de livres, rien que de poésie, dont certains même en anglais. La nuit, l’inspiration me sortait de mon sommeil, je me suis très vite aperçue qu’il fallait que je couche sur papier ce qui me venait, sans quoi le lendemain, tout s’était évaporé. Des amitiés virtuelles se sont créées, j’ai eu de très bons professeurs qui m’ont tout appris de la poésie, dont toi qui m’a initiée à différentes formes et notamment à la poésie classique. Ensemble, nous gravissions les sommets, en grande bergerette. Toutes les formes de poésie me fascinaient. Tu m’as d’ailleurs donné envie de retenter l’aventure…

Depuis, j’ai rencontré certaines personnes de lpdp, qui sont devenus de véritables amis. J’aimais beaucoup composer en duo également. En 2012, l’idée de composer une couronne de sonnets à plusieurs me vient à l’esprit. J’ai toujours aimé sortir des sentiers battus. En 2013, mon rêve se réalise et « Parfums d’outre-terre » voit le jour en 2015. C’est une aventure extraordinaire, une belle récompense de mes premières années dans l’écriture, car mes débuts ont vraiment commencé sur lpdp, même si j’ai toujours aimé écrire.

Avec LPDP, tu mets le pied dans l'infernal engrenage de la poésie et je t'ai suivie tout au long de ton aventure qui est loin de s'arrêter.
2015 - 2018 et hop, deux recueils - Qu'as-tu ressenti lorsque tu as enfin eu dans tes mains « Aux tréfonds de mon âme » et « Sérénade à la vie »?


La même joie qu’à la naissance de mes deux enfants, qui ont aujourd’hui 20 et 23 ans. C’est aussi en quelque sorte une part de moi qui renaît, je l’ai vraiment vécu comme ça. Pour le premier, la peur de ne pas savoir comment m’y prendre, de ne pas être à la hauteur, et à la fois la fierté d’être l’auteur de ce « bébé ». Avec en plus quasi le même laps de temps entre les deux.

Et puis comme on apprend à son enfant à parler, j’ai ressenti le besoin de faire vivre ces textes par la parole, d’en faire un spectacle. Après la parution du second recueil, en mars 2018, je trouvais un peu dommage de ne pas les faire sortir des livres, ils avaient suffisamment dormi, grandi, mûri. Je voulais leur donner vie, à ces mots, pour lesquels j’avais tant donné. Les voir naître à leur tour, dans un décor d’une salle de spectacle du centre culturel de Comines, que j’avais planté : chaque poème serait lu sur une peinture, illustration, dessin d’auteurs que j’avais connus lors de mes rencontres, dont notamment Lunastrelle (qui avait aussi participé à l’illustration du collectif), et mis en musique par un ami pianiste. Les voir, dans un premier temps, lus et interprétés par de jeunes comédiens, fut pour moi un émerveillement, une preuve que rien n’est perdu en poésie, qu’elle peut même toucher les plus jeunes, et pas uniquement les personnes de notre âge. Ce fut un moment de magie, un des plus beaux de ma vie, comme celui des premiers pas ou des premiers balbutiements.


Nous avons fêté les deux anniversaires cette fois en novembre 2019, dans une toute autre ambiance, plus cosy, le bibliobar Livresse à Mouscron, où je suis devenue cette fois, avec trois autres auteurs, lectrice à mon tour, en compagnie du même ami pianiste et de deux guitaristes, deux parents adoptifs de mes bébés. Nous étions une grande famille réunie autour de la poésie et la musique, la plus belle des récompenses de mes écrits, d’autant plus que les deux guitaristes ont interprété deux de mes poèmes en chanson et musique. Je me suis éclatée ce soir-là, notamment sur une parodie de « Je ne suis pas bien portant » de Gaston Ouvrard. Ces souvenirs sont une source intarissable dans laquelle je puise quand j’en ai besoin.

C'est un magnifique chemin poétique que tu as emprunté jusque là et je suis persuadé que des projets fleurissent déjà. Sans dévoiler de secrets, peux-tu nous en parler un peu ?


Oui, je prévois pour 2021 une nouvelle naissance, romancée cette fois. Les spectacles poétiques qui ont eu lieu ont été une phase de transition entre ma poésie et le piano, que je considère comme une continuation, une suite et à la fois un accompagnement de mon écriture. Je l’ai d’ailleurs impliqué dans mes soirées poétiques. Le piano a pris une place considérable dans ma vie, puisque c’est la cinquième année que j’en joue. Il a les mêmes vertus que l’écriture, et pouvoir associer les deux, c’est extraordinaire. Le piano était déjà présent dans mon dernier recueil de poésie, en couverture, et dans mes textes également, il aura une place plus importante encore dans ce livre, dont je ne dévoilerai pas davantage pour l’instant.


Outre la poésie, quelles sont tes passions, tes envies ou ce que tu aimerais faire.


Comme je viens de le dire, le piano vient égayer mes journées, j’en joue le matin avant d’entamer ma journée de travail, et le soir quand j’ai terminé. Comme je m’implique beaucoup dans mon travail, j’ai besoin, à côté de ça, d’activités qui permettent de me détendre et de me déconnecter entièrement, comme le yoga, la méthode Pilates, la marche, l’écriture, la lecture.
J’aime relever des défis, emprunter de nouveaux chemins, vivre pleinement, je m’implique à fond dans ce que je réalise, en prenant le temps qu’il faut. J’aime aussi les contacts humains, les belles rencontres, celles qui vous enrichissent intérieurement. Maintenant que j’ai pu trouver ma voie dans mon travail depuis deux ans, dans les ressources humaines, mon souhait est que mes enfants trouvent leur voie, eux aussi, dans ce qu’ils aiment. En attendant, je profite de les avoir encore un peu avec moi.

Je n’ai pas d’autres projets, sinon que celui de continuer à écrire. En attendant, j’envoie certains de mes textes pour publication dans des revues littéraires. J’aime assez bien écrire sur des sujets imposés, comme c’est le cas sur lpdp, dans certaines revues ou concours. Mon calligramme a ainsi remporté le 3e prix de la catégorie adultes francophones lors d’un concours sur le thème « guerre meurtrière, rimes d’espérance et de vie », organisé par le centre d’interprétation Plugstreet, en mars 2020.


Et enfin, la question ultime que tout le monde se pose, d'où vient ton pseudo.


Lequel ? Quand j’ai commencé sur lpdp, je n’avais pas d’idée précise, alors j’ai emprunté un pseudo provisoire, avec une partie de moi et le lys, qui me rappelle en même temps une partie du prénom de ma fille.
Avec les années, j’ai trouvé que l’edelweiss me correspondait mieux. Cette fleur légendaire, que l’on retrouve aux sommets des montagnes alpestres, représente à la fois la paix, l’amour et la force, symboles présents dans mon écriture. Même si mon véritable nom figure sur mes livres, l’edelweiss y a sa place également. Ça forme un tout qui me caractérise.

Merci Bernadette d'avoir joué le jeu et je te laisse le mot de la fin avec cette parodie d'Aznavour "hier encore"


Hier encore
J’échouais ici
Je détrempais la plume
Dans les vagues du vent
De poèmes d’antan

Devenus ma passion
Ils veillaient sur mes nuits
En estampant mes jours
De rêves et de notes
Que j’aimais attraper
Comme des papillons
Pour ne pas qu’ils s’envolent
Éclairant les saisons
Et à la fois mon âme
Ils sont venus se poser
M'affrontant à la vie

Hier encore
J’échouais ici
Les mots se libéraient
Me libérant ainsi
Grâce à vous tous poètes
Source d’un renouveau
À laquelle je puisais
Pour écrire à plusieurs

C’est ainsi que naquit
Avec plusieurs aèdes
Une couronne de sonnets
Unique comme nous tous
Un voyage au long cours
D’escales en escales
Le plaisir nous berçait
Aux « Parfums d’outre-terre »

Hier encore
J’échouais ici
Sans projet ni raison
Refoulant l’horizon
Je déposais ici
Toutes mes émotions
En soute depuis longtemps
Et ne sachant qu’en faire
J’ai gravi des sommets
Sans plus me retourner
Me suis fait des amis
Que j’ai même connus
Je transformais mes rêves
En des moments magiques
M’émerveillant ainsi
Devant tant de beautés
Que je n’avais alors
Connues que dans des vers
J’ai ancré ces instants
À jamais dans mon antre
Qu’êtes-vous devenus
À présent chers poètes ?

 
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 18 déc 2020 à 08:34 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cet entretien faisant apparaître la densité que peut avoir un cheminement intérieur. J'ai trouvé l'évocation de la "naissance" particulièrement émouvante, de même que le moment où vous évoquez la lecture de vos poèmes et l'accompagnement au piano. Merci à vous deux. Merci également, une nouvelle fois, à Adria, à qui LPDP doit l'idée de ces portraits sous vers si passionnants.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14974 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 18 déc 2020 à 12:03
Modifié:  18 déc 2020 à 12:04 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Un entretien d'une grande richesse, comme tous ceux que j'ai pu lire.
C’est plaisant de découvrir la femme et la pianiste derrière la poétesse.

Merci Bernylys et Thierry

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
562 poèmes Liste
25128 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 18 déc 2020 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

Terminer en beauté ça m'émerveille, comme la fleur d'édelweiss que j'apprécie beaucoup.
Longtemps j'ai lu tes poèmes et je t'ai retrouvée dans tes commentaires. J'avais peur pendant un temps de ne plus te retrouver, mais tu es là pour notre plus grand plaisir.
Le piano, j'adore, je te découvre un peu plus dans la richesse de tes connaissances.
Bises BERNY, je t'admire.
Belle initiative de ASHIMATI merci aussi à lui
ODE 31 - 17

  OM
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 19 déc 2020 à 05:42 Citer     Aller en bas de page

Tout d'abord je voudrais remercier Thierry pour cet agréable échange. Ce fut un réel plaisir, comme toujours, d'échanger quelques mots avec lui.
Merci d'avoir pensé à moi et belles fêtes de fin d'année à toi, à toute l'équipe et à tous les membres de lpdp.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 19 déc 2020 à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de Quitterie
Merci pour cet entretien faisant apparaître la densité que peut avoir un cheminement intérieur. J'ai trouvé l'évocation de la "naissance" particulièrement émouvante, de même que le moment où vous évoquez la lecture de vos poèmes et l'accompagnement au piano. Merci à vous deux. Merci également, une nouvelle fois, à Adria, à qui LPDP doit l'idée de ces portraits sous vers si passionnants.



Merci Quitterie de m'avoir lue jusqu'au bout et d'avoir laissé ces quelques mots, qui me touchent. Douces fêtes à vous.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 19 déc 2020 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Un entretien d'une grande richesse, comme tous ceux que j'ai pu lire.
C’est plaisant de découvrir la femme et la pianiste derrière la poétesse.

Merci Bernylys et Thierry



Merci Adamantine d'avoir apprécié.
Belles fêtes de fin d'année, et au plaisir de se retrouver bientôt.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 19 déc 2020 à 05:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Terminer en beauté ça m'émerveille, comme la fleur d'édelweiss que j'apprécie beaucoup.
Longtemps j'ai lu tes poèmes et je t'ai retrouvée dans tes commentaires. J'avais peur pendant un temps de ne plus te retrouver, mais tu es là pour notre plus grand plaisir.
Le piano, j'adore, je te découvre un peu plus dans la richesse de tes connaissances.
Bises BERNY, je t'admire.
Belle initiative de ASHIMATI merci aussi à lui
ODE 31 - 17



Merci mon ode vie , merci de m'avoir lue pendant si longtemps. Il faut parfois tout quitter pour mieux se retrouver, mais on revient toujours à ces premiers amours, c'est ici qu'a débuté ma passion pour la poésie et l'écriture, et c'était une belle façon pour moi de vous remercier tous, de m'avoir encouragée sur cette voie.
Je ne vous oublie pas. Merci à vous tous ici.
Belles fêtes à toi aussi, et à très bientôt.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 22 déc 2020 à 03:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ma belle

Quel plaisir de relire ces jolis mots et wahouuu !!! j'adore les parodies et celle-ci est magnifique
merci pour ce partage

Et bonnes fêtes à toi et à tous

Sélénaé

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 23 déc 2020 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Je ne connaissais qu'une partie de ton parcours, et voilà que maintenant, j'ai appris d'autres choses... J'espère que la passion continuera de t'habiter ainsi .

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22971 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 23 déc 2020 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Un beau portrait, très positif et enthousiaste que j'ai eu plaisir à lire.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 23 déc 2020 à 15:09 Citer     Aller en bas de page

Citation de SélénaéLaLouveFéline
Bonjour ma belle

Quel plaisir de relire ces jolis mots et wahouuu !!! j'adore les parodies et celle-ci est magnifique
merci pour ce partage

Et bonnes fêtes à toi et à tous

Sélénaé



Chère Sélénaé,

Ravie de te relire, merci beaucoup pour tes mots et ton appréciation sous les miens.

Bon réveillon et joyeux Noël

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 23 déc 2020 à 15:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lunastrelle
Je ne connaissais qu'une partie de ton parcours, et voilà que maintenant, j'ai appris d'autres choses... J'espère que la passion continuera de t'habiter ainsi .



Merci Lunastrelle, oui, j'ai toujours été passionnée, alors une fois qu'on met le pied dans l'engrenage, que je ne vois pas du tout comme quelque chose d'infernal, bien au contraire... c'est généralement pour un bon bout de temps. je n'ai en tous cas pas l'intention d'arrêter de si vite, même si j'aimerais pouvoir consacrer plus de temps à mes passions.
Bonne continuation à toi aussi !

Bernadette

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 23 déc 2020 à 15:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Un beau portrait, très positif et enthousiaste que j'ai eu plaisir à lire.



Merci Aude d'avoir apprécié mes mots.
Au plaisir de te relire.

Belle fin d'année,
Bernadette

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
729 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 31 déc 2020 à 02:06 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Bernylys. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton interview. Comme toi, je suis à fond dans le piano et dans la littérature, en cette période de ma vie. Comme toi, je connais Commines où j'ai fais une partie de mes primaires au collège Saint-Henri. (Commines belge).

Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année malgré les restrictions et autres distanciations.

Joker

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 11 jan à 15:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Joker
Bonjour Bernylys. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton interview. Comme toi, je suis à fond dans le piano et dans la littérature, en cette période de ma vie. Comme toi, je connais Commines où j'ai fais une partie de mes primaires au collège Saint-Henri. (Commines belge).

Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année malgré les restrictions et autres distanciations.

Joker



Comme le monde est petit... Merci beaucoup Joker de m'avoir lue avec autant de plaisir et d'y avoir laissé ces quelques notes.
Meilleurs voeux, et qui sait, peut-être un jour nos routes se croiseront-elles...

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
435 poèmes Liste
4916 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 12 jan à 02:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Bernylys,
à la lecture de ton interview je devine une poétesse d'une grande sensibilité aux multiples facettes.
Poésie et musique forment une belle association et qui procure une émotion plus intense à la lecture des mots. L'idée est très intéressante !
Moi aussi je suis très piano mais dans le sens où je vais doucement, sans précipitation.
Un portrait qui m'a donné envie d'aller découvrir tes poèmes.
Merci à Ashimati d'avoir conduit cet entretien d'une main de maître.
Amicalement à vous deux
Pierre

  Pichardin
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
340 poèmes Liste
2908 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 1er févr à 01:44
Modifié:  1er févr à 01:49 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Lundi matin, me voici là à te lire, te remercier de ta gentillesse, ta créativité !
Je vois que tu es dans un engagement perpétuel, une progression ascensionnelle...
Et puis une sensation de te connaître intimement ?
Que tu sois revenue est très plaisant, comme une garantie de bien-être ici sur la Passion...
Tu es une fleur qui diffuse son parfum poétique...

Merci de ta présence, longue vie à toi poétesse !

Je te souhaite de belles inspirations aux sommets de l'éveil

marchepascal


Merci Thierry pour cette entrevue foudroyante !!! Sans fioritures, authentiques attitudes à vous deux

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
741 poèmes Liste
15801 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 12 févr à 03:57 Citer     Aller en bas de page


On se connait un peu et le respect entre nous est une réalité.

Ton portrait , avec l'aide de l'ami Thierry, est sincère et raconte vraiment bien ta passion pour la poèsie et l'art en géneral...
Au plaisir te continuer à te suivre.
Bisoux Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 2 mai à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Bonjour Bernylys,
à la lecture de ton interview je devine une poétesse d'une grande sensibilité aux multiples facettes.
Poésie et musique forment une belle association et qui procure une émotion plus intense à la lecture des mots. L'idée est très intéressante !
Moi aussi je suis très piano mais dans le sens où je vais doucement, sans précipitation.
Un portrait qui m'a donné envie d'aller découvrir tes poèmes.
Merci à Ashimati d'avoir conduit cet entretien d'une main de maître.
Amicalement à vous deux
Pierre



Bonjour Pierre,

Merci de nous avoir lus, et heureuse de voir que cet entretien ait pu susciter quelque intérêt à me lire.
Au plaisir de te lire,

Amicalement
Bernadette

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4340 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 2 mai à 12:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de marchepascal
Lundi matin, me voici là à te lire, te remercier de ta gentillesse, ta créativité !
Je vois que tu es dans un engagement perpétuel, une progression ascensionnelle...
Et puis une sensation de te connaître intimement ?
Que tu sois revenue est très plaisant, comme une garantie de bien-être ici sur la Passion...
Tu es une fleur qui diffuse son parfum poétique...

Merci de ta présence, longue vie à toi poétesse !

Je te souhaite de belles inspirations aux sommets de l'éveil

marchepascal


Merci Thierry pour cette entrevue foudroyante !!! Sans fioritures, authentiques attitudes à vous deux



Bonjour Marchepascal,

À mon tour je te remercie pour tes mots qui me touchent.
Merci pour ta fidélité à me lire.
Vos commentaires me ravissent
Je suis ravie, moi aussi, de tous vous retrouver.

Amicalement
Bernadette

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 763
Réponses: 21

Page : [1] 2

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1061/13348

8.8%
 
 93 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 82 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.8%
 
 51 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.5%
 
 164 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 19 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 113 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.5%
 
 207 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.3%
 
 332 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0467] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.