Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 1045
Invisible : 0
Total : 1045
13327 membres inscrits

Montréal: 1er mars 18:12:01
Paris: 2 mars 00:12:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: puisque la vie n'a pas de nom Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 29 mai 2009 à 20:37
Modifié:  30 mai 2009 à 16:35 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page

puisque la vie n'a pas de nom


Puisqu'ici bas, L'enfant
Phare des ombres
Fait d'un sourire franc
La foi du monde.

Puisque les fleurs mortes
S'ouvrent pareilles
Aux brises en pleurs qu'offrent
Certain soleil.

Puisqu'à la lune pleine
L'émoi de mai
Frôle de tristes chênes
De pieux baisers.

Puisque l'amour aride
Par innocence
Verse le sang du vide
Dans l'abondance.

Puisqu'aux forêts, se meut
De vert brossée
La coiffure des cieux
sur l'oiseau né.

Puisqu'un songe à l'errance
Fit don d'un fils
Qu'un vers donna naissance
À l'artifice.

Puisque de l'essentiel
Qui tient debout
Rien ne viendra du ciel
À vos genoux.

Puisqu'un chagrin s'efface
sur nos épaules
De nos coeurs des impasses
Aux yeux des autres.


Voyez donc toute chose
Aveuglément
Ne prenez de la rose
qu'un compliment.

Aimez autant la rive
Que les étoiles
Leurs bruits, qu'un reflet brise
Aux pieds des vagues.

Prenez la main inquiète
dans la vôtre
Donnez aux jours poètes
Vos vies d'apôtres.

Jouissez entre des branches
De solitude
D'être la nuit intense
Qui les allume.

Vivez dans vos miroirs
L'art démentiel
Où l'été peint d'un soir
Une hirondelle.

Puisez au fond d'un gouffre
Un seul rayon
Des mers châtrées, un souffle
Ou l'aquilon.

Vibrez au son d'un traître
Cri du papier
Qui froisse l'onde maître
De vos pensées.

Aimez vous avant les autres...





Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
3 juin 2020
  Publié: 30 mai 2009 à 07:13 Citer     Aller en bas de page

Avant d'aimer les autres ou tout simplement la vie qui nous entoure, il est vrai qu'il faut savoir commencer par soit même.

"Aimez vous avant les autres..."

Ainsi, il est peut être plus facile d'affronter les mauvais moments...

Amicalement

katia

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 30 mai 2009 à 14:34 Citer     Aller en bas de page

" Vivez dans vos miroirs
L'art démentiel
Où l'été peint d'un soir
Une hirondelle"

J'ai beaucoup aimé ma lecture , avec une petite préférence pour cette strophe.
Merci pour le partage
Amicalement

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
671 poèmes Liste
18642 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
11 février
  Publié: 1er juin 2009 à 04:02 Citer     Aller en bas de page


Il est très réussi celui-ci... Je n'ai rien à dire... J'ai juste apprécié...

Merci Monsieur...


Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 1er juin 2009 à 11:34 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi j'aime...

Puisez au fond d'un gouffre
Un seul rayon
Des mers châtrées, un souffle
Ou l'aquilon.

Aimez vous avant les autres...

Chantal


  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 20 juin 2009 à 19:14 Citer     Aller en bas de page

Merci a vous tous ....désolé j'ai plus rien dans le ventre (72 heures sans dormir)

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2351 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
17 février
  Publié: 25 juin 2009 à 19:32 Citer     Aller en bas de page


Cher martin, tes poèmes sont
comme des accouchement sans
la péridurale...toujours avec douleur!

Magnifique poème plein de sagesse.

Saldday (prend soin de toi)

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 27 juin 2009 à 15:00 Citer     Aller en bas de page

Une douleur qui passe par des voies naturelles tout comme mes autres émotions, sauf que la douleur c'est un avortement pour la paix intérieure.

Faut l'évacuer.

Merci d'être passé.

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 820
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0302] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.