Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 35
Invisible : 1
Total : 40
· Avraham · Luciole123 · ode3117 · Bombadil
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 16:18:19
Paris: 27 févr 22:18:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le vers incompris Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 11 jan 2008 à 22:28
Modifié:  12 jan 2008 à 03:37 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Le vers incompris



Le coeur maraudeur sur l'ombre passagère
Meurtrit des lueurs pétillantes à ses yeux
Imite par de battantes pluies de poussières
La poudre nacrée qui surplombe les cieux


Le front de bitume plissé d'imaginaire
donne à sa nature un sourire tortueux
À prendre ma plume pour un marteau de pierre
Je cogne aux censures et j'en tire des aveux


À manches retroussées face à mes propres vers
Mes mots se salissent par des songes hideux
Et je lève le pied pour suspendre la guerre
Pour prendre le risque qu'elle me comprendra mieux


Aux luxes de ses bras je suis l'ange pervers
Un corps qui s'étend sur un rêve fastueux
Craintif des complaintes et de nos joies d'hier
Je me prends encore à jouer le même jeu


L'émotion tendue par l'arc du sagittaire
Fait du moindre signe une volée des dieux
En tombant des nues sur le son du tonnerre
L'éclair se fit flèche, son essor se fit vieux


J'expose le mensonge de mes couleurs primaires
Mon jardin s'étend par des lys prétentieux
Aux pétales des voeux abordant sa lisière
Son parfum s'évente par de tristes adieux.


Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
671 poèmes Liste
18642 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
11 février
  Publié: 12 jan 2008 à 03:39 Citer     Aller en bas de page


Voilà une lecture qui ne me laisse pas indifférent...

C'est très beau... Et ça laisse une belle mélodie dans la tête... Malgré le côté triste...

Merci

Amicalement

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 12 jan 2008 à 04:10 Citer     Aller en bas de page

De la sincérité, de la tristesse et des mots, des maux... Mais alors quels mots ! Juste ceux qui touchent, qui s'infiltrent dans notre esprit... J'aime beaucoup. Et plus encore.

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 12 jan 2008 à 07:57 Citer     Aller en bas de page

Héhé, je suis Sagittaire (rien à voir, pas grave !)


Sinon, y a juste un vers (lol) qui m'a gênée:


"Imite par de battantes pluies de poussières"


A cause des "de"... Mais j'ai des oreilles bizarres (je l'ai déjà dit).


Ce vers est-il vraiment si incompris? Parce que le fond... Le vrai du vrai fond, chacun peut le saisir, et après ne pas vouloir le comprendre justement...




  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 12 jan 2008 à 13:55
Modifié:  13 jan 2008 à 14:28 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page

Merci Tilou

Je suis content que la mélodie t'ai plu

------------------------------------------------------------------------
Eliawe

Content d'avoir pu infiltrer le tiens un bref instant
------------------------------------------------------------------------Et moi je suis Gémeaux ascendant Gémeaux 2 fois plus long à comprendre et 2 fois plus long pour comprendre.

Hein Jacques !

merci Lunastrelle pour le double (de) je verrai ce que je peu faire.
Et pour ce qui est du fond ...certes ...il es facile a comprendre pour un poète ...mais essaie de le faire comprendre à quelqu'un qui n'a jamais lu de poésie.
------------------------------------------------------------------------
Oui professeur Jacques !

C'est encore cette histoire de e muet que je n'ai pas saisis ou c'est peut-être cet accent comme tu dis...

Enfin j'avais bien raison quand je disais que je ne suis qu'un élève .

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Little stella


La sensibilité de chacun, c' est son génie. BAUDELAIRE
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
1er mars 2007
Dernière connexion
6 janvier 2012
  Publié: 12 jan 2008 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Eh bien j' espère qu' elle te comprendra mieux après ce très beau travail !

et de So

  Little stella
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 12 jan 2008 à 14:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de Kajak
Moi aussi Sagittaire...
Il est très bien ce vers 12 pieds....

Elle a quoi ton oreille? C'est l'accent que tu as attrapé en naissant du côté de chez toi.




Mes oreilles vont bien, elles sont étranges et s'accrochent à des infimes détails !


(ma mère aussi est chiante pour le français, je deviens comme elle, et comme ma grand mère !)



  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 20 jan 2008 à 09:10 Citer     Aller en bas de page

Merci stella
Oui elle commence à comprendre elle s'est mis à écrire elle aussi.
------------------------------------------------------------------------

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2144
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Entre chien et louve... (Autres)
Auteur : (...)
Fragile (Tristes)
Auteur : Epsilon Cygni
Messe basse... (Autres)
Auteur : (...)
L'essence de mon être (Autres)
Auteur : Anchentria
Les couleurs du silence (Tristes)
Auteur : Loup8084
Les nuits de glas (Tristes)
Auteur : Lauriane
Il paraît qu'on meurt seul... (Autres)
Auteur : Tysha'Na
Haute couture corporelle (Autres)
Auteur : Billie
J'ai brûlé dans tes flammes... (Amour)
Auteur : NeVeR
Ailleurs (Autres)
Auteur : Epsilon Cygni
Maman, c'est comment le paradis ? (Tristes)
Auteur : Claire de lune
Thétys (Autres)
Auteur : Le_chat_mauve
J'ai le coeur lourd de pluie... (Tristes)
Auteur : Julie
Chrysalide (Autres)
Auteur : oxymore
Je m'irai... (Tristes)
Auteur : (...)

 

 
Cette page a été générée en [0,0241] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.