Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 106
Invisible : 0
Total : 107
· vudrone
13219 membres inscrits

Montréal: 7 mai 17:54:36
Paris: 7 mai 23:54:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: À Vasile Dimitru Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 1er avr 2005 à 11:00
Modifié:  13 août 2009 à 19:22 par Mencita Monoï Angel
Citer     Aller en bas de page

N’ayant pas les accessoires requis pour le cours le plus bidon et ainsi dire dynamique, l’éducation physique, dont les pantalons ( côte du roi ) élastiphoïdes à la québécoise typique, parallépipèdement jaune avec enrobage de chocolat brun et d’un soupçon de velours ( disponible chez Cherze Siachon spécifié, tous le magasins K-Mart et K-ten ) et mon beau chandail en phantex ( +1 contre les planchers cirés ) d’une couleur pourpre douteuse. J’étais tel un incompétent expérimenté du niveau 8 ( patriarche ) sans les flèches ni les carquois des insensés du bien qui ne sont autres que les anges du matin.

Ice cream ! je cria pop sicle frosted à l’ananas, ne sachant pas où m’en allais-je à ce moment propice matinal, n’ayant pas les objets d’hiver nécessaire au bon fonctionnement de ce passionnant court cours avec le ballon bulbeux que l’on projette vers le néant incomptablement calculable, ce qui veut dire pi au carré ainsi que l’objet de nos recherches dans la distance parcourue entre le ballon et l’intermittence du rayon de la Lune divisé par deux, ce qui veut dire lui-même… le panier voyons !
Réchauffant le banc avec las anales de ma fierté équivalentes au réchauffement de la planète, pendant que mon instituteur en formation physicienne et non psychologique entre les deux équipes redoutablement adverse et dont Aristophone ( le frère de téléphone et le cousin de mégaphone sans oublier l’oncle microphone ) n’aurait résolu le mystère du maître page 38 du livre deuxième édition et je cite verset 4…


Saturday night cash fever ! J’ai la fièvre des foins du samedi soir et théoriquement la térébenthine ne se mélange pas aux TENDER-VITTLES ainsi que le phantex mentionné ci-dessus….

P.S. ceci est une copie reçue en éducation physique pour manquement à la participation... de plus le professeur était juif et ne comprenait rien au français !

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 1er avr 2005 à 21:30 Citer     Aller en bas de page


Je sais cela semble incroyable d'écrire un texte pareil ajeun, mais oui ou bien c'est les séquelles positive d'un abus ! J'imagine sa gueule lors de cette lecture, il n'en a jamais fait allusion ! Pour la poutine, je ne voulait pas ternir ce produit pure laine...

Bien à toi !

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 3 avr 2005 à 08:46 Citer     Aller en bas de page

Ben ce soir je suis content, je viens de trouver un sérieux concurrent pour la loufoquerie de l'année, en plus d'un que je m'y attendais pas, bon ya des mots qui m'échappent ce que j'ai compris c'est que la culture est parfois propice à des exercices plus physiques qu'à l'habitude, se body builder de la tronche donne une poésie musclée, de la poésie pect-orale, ton prof a j'espère eu un droit d'vasile!
amicalmement votre
jc

 
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 5 avr 2005 à 09:19 Citer     Aller en bas de page


Cher JC,
en aucun cas ne voudrais-je concurrencer, je suis atteint mais à un autre niveau !

Bien à toi !

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1408
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0165] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.