Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 152
Invisible : 0
Total : 154
· Jean-Claude · Pichardin
13200 membres inscrits

Montréal: 5 mars 02:04:40
Paris: 5 mars 08:04:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le roi de pique Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 18 févr 2008 à 01:25
Modifié:  18 févr 2008 à 07:13 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Le roi de pique


Quand fuit mon âme en nos querelles
Dans la membrane de nos ailes
Le chemin creuse nos bois d'ébènes
Fusant nos gueuses de sa laine


Nos enfants rient tordant l'émoi
Prenant nos plis vers d'autrefois
Marchand dans nos romans de croix
Le temps frémit l'hiver en moi


Mon sang s'évase aux flots des rêves
Aux vents qui rasent les mots qui gênent
Les matins s'usent d'humeurs malsaines
Je prends ma ruse pour ma reine


L'instant me prie quand ment la foi
Son chant me suit aux clefs des doigts
J'étends le mi en sol d'arène
Mélodie crie en mon blasphème


Jouant l'extase sur ta scène
L'amour fait comédien de moi
Tenant l'as comme l'haleine
À court était quatrain du roi.


Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
317 poèmes Liste
2518 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 18 févr 2008 à 03:16 Citer     Aller en bas de page

J'ai lu et relu... pour me confondre dans cet étrange atmosphère.
C'est vrai qu'on en sort avec des questions sur soi-même.

Serge

 
Rêveuse de Bulle


Enfant des nuits noires.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
1617 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2006
Dernière connexion
12 novembre 2012
  Publié: 18 févr 2008 à 05:40 Citer     Aller en bas de page

Sublime lecture au rythme particulier.
Tout comme maureen, je me retrouve dans certaines questions. C'est particulier.

A bientôt, au détour d'un poème.

  Ne contemple pas le sac pesant sur tes épaules, et fonce vers le chemin qu'il te reste à parcourir...
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2351 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
17 février
  Publié: 18 févr 2008 à 14:52 Citer     Aller en bas de page



J'ai lu...et relu...J'arrive pas à y entrer
ce foi si, là dedans...Pourquoi ?

J'espère que tu vas bien.

Amicalement Saldday.

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 19 févr 2008 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Maureen: ça tombe bien pour les questions parce que je m'en pose aussi en me relisant.

Je n'avais peut-être pas toute ma tête quand j'ai écris cela.
Mais merci tout de même pour ton passage.

Lumi: tu est pardonné de ne pas comprendre comme j'ai dis a Maureen il est un peu flou celui là.

Merci.

Serge: étrange atmosphère...bien décris... les commentaires se ressemble et je peux comprendre sans me comprendre

Rêveuse de bulles: Toi tu dois me comprendre parce que le soir ou j'ai écris ça j'ai du en crever quelques une.

Saldday: Je comprends que tu ne puisse pas y entrer moi même...aujourd'hui ....j'y entre pas du tout...et oui.. je vais bien.

Merci.

Martin




  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Aline
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
244 commentaires
Membre depuis
29 août 2016
Dernière connexion
4 décembre 2017
  Publié: 25 févr 2008 à 04:08 Citer     Aller en bas de page

Alors là, alors là tu me scies....

 
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 3 mars 2008 à 15:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aline

Le fait que tu l'ai favorisé me touche beaucoup !

Je manque d'inspiration pour répondre aux commentaires...comme d'habitude.

Martin.


  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1052
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0204] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.