Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 5
Invisible : 0
Total : 5
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 23:53:14
Paris: 28 juin 05:53:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Deux Coeurs Ou Un Seul Partagé... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 19 avr 2006 à 08:28
Modifié:  11 oct 2009 à 06:37 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Peux-tu savoir à quel point il est difficile
De dire : "Désolée, mais moi, je ne t'aime pas !" ?
Mais sais-tu aussi à quel point, il est facile
De tomber amoureux, d'aboutir au trépas... ?

Alors, ne crois pas que tu es seul à souffrir,
Parce que l'être aimée derrière son beau sourire,
Souffre de ne pas pouvoir te donner son amour,
Mais, elle ne cesse de penser : "Peut-être, un jour..."

Et le soir où tu m'as avoué ton amour,
C'était ce que pour toi, je ressentais aussi.
Te souviens-tu de ce mot que je hais "toujours" ?
J'avais répondu : "Je t'aime aussi !" Mais la vie

Refusait à cette époque que nous nous aimions...
C'est pour cela qu'après quelques mots échangés,
Je te disais que je voulais briser l'union...
Tu me dis : "Pourquoi ton avis a-t-il changé ?"

Je ne voulais te le dire... je ne pouvais pas...
Mais en moi, je savais pourquoi ce changement...
Je n'avais ni explications, ni arguments...
Mais, je suis sûre que je t'ai aimé, ce soir-là !

Mes sentiments étaient bien réels, mais mon coeur
Ne pouvait aimer passionnément deux personnes !
Aujourd'hui, je voudrais bien que tu me pardonnes,
Que nous soyons amis, comme hier*, sans rancoeurs...


* : Comme autrefois !

 
Pinturicchio


Ti Amo Meno Di Domani, Ma Più Di Ieri...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
1149 commentaires
Membre depuis
18 juin 2005
Dernière connexion
5 avril 2019
  Publié: 19 avr 2006 à 08:33 Citer vertical_align_bottom

C'est vrai que c'est horrible de voir l'être que l'on aime s'en aller...Alors qu'un jour il nous avait dédié ses sentiments pour toujours... Il brise ces petites promesses qui n'ont plus aucunes valeurs...

J'ai vécu ça avec mon premier amour...
Très mauvais souvenir

C'est horrible...

bisous


Oliv'

  L'amour est une drogue dont on ignore les effets secondaires
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 19 avr 2006 à 08:40 Citer vertical_align_bottom

Olivier, merci pour ton commentaire ! Et c'est vrai que se faire laisser tomber par un être qu'on aimait est douloureux et triste mais dans ce poème, ce n'est pas de cela que je voulais parler hihi
Je voulais montrer dans ce poème s'il était possible d'être amoureux de deux personnes et se moquer d'eux en sortant avec tous les deux, ou bien de laisser tomber celui qu'on aime le moins (même si l'amour est réel ) pour celui qu'on aime un peu plus d'où le vers >>> [...]mais mon coeur
Ne pouvait aimer passionément deux personnes !

Voilà, j'espère que c'est plus explicite à présent !

Ghislaine qui t'adow' !

 
Pinturicchio


Ti Amo Meno Di Domani, Ma Più Di Ieri...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
1149 commentaires
Membre depuis
18 juin 2005
Dernière connexion
5 avril 2019
  Publié: 19 avr 2006 à 08:42 Citer vertical_align_bottom

OUai ... j'ai pigé mdr..

J't'adoow aussi

OLiv'

  L'amour est une drogue dont on ignore les effets secondaires
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 19 avr 2006 à 08:46 Citer vertical_align_bottom

! Tant mieux, parce que t'avais tout compris de travers hihi !

Ghislaine

 
Kieth


Si la mémoire est une faculté qui s'oublie, je me souviendrai toujours les souffrances de l'élégie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
7 avril 2006
Dernière connexion
10 décembre 2010
  Publié: 19 avr 2006 à 19:44 Citer vertical_align_bottom



Kel beau poème... Sa ma touché...jai rien à dire... je men vais pleurer dans un coin...

Tristesse... larmes...

  Kiet N
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 20 avr 2006 à 06:32 Citer vertical_align_bottom

J'aime pas faire pleurer les gens, ni par mes écrits, ni par mes sentiments, ni par mes mots...
Mais c'est vrai qu'il est douloureux de choisir entre deux personnes

Amicalement,
Ghislaine The Dark Rose.

 
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 26 avr 2006 à 08:43 Citer vertical_align_bottom

Oh... j'ai vécu la même chose il ya quelques temps de ça mais au final, je pense avoir fait le mauvais choix entre les deux personnes ! Quoi que, faut jamais regretter donc...
En tout cas, j'ai bien aimé ce poème.
Bonne continuation !
Mes amitiés***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 26 avr 2006 à 08:49 Citer vertical_align_bottom

On fait toujours le mauvais choix... tu n'es pas la seule...

Merci pour ton commentaire

Amicalement,
Ghislaine The Dark Rose.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1643
Réponses: 8
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0288] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.