Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 706
Invisible : 0
Total : 706
13395 membres inscrits

Montréal: 8 déc 22:57:13
Paris: 9 déc 04:57:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'été bleu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pirate24


Persévère dans tes vers
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
990 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2009
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 18 juil 2009 à 19:59
Modifié:  19 juil 2009 à 05:51 par Mustang (libre)
Citer     Aller en bas de page

L’été bleu

Jour de vie dans les nuances du climat
L’humeur inchangée traverse les saisons
Le corps et la chaleur du soleil en éclats
Le masque d’hiver cache bien la privation

Peut-être Dieu planifie le planisphère
La grande planète réagit comme un athlète
La touche de l’homme y construit son enfer
Qui de la terre, des cieux, s’acquittera de la dette?

Le vacancier fixe la date pour éviter la vie plate
Mais Éole se cajole et se répand en torrent de pluie
Soleil masqué et sans chaleur se ramène en savates
Les oracles l’ont dit patata patati dans une autre vie

L’été bleu dans mon cœur, loin de tes yeux verts
Comme un marin d’eau douce agrippé au gouvernail
L’espoir grandira avec la tempête dans la nuit de corail
Et à l’aurore, le cri de la sirène en amour percera le mystère

  Daniel
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 19 juil 2009 à 00:54 Citer     Aller en bas de page

J'ai fait un p'tit voyage sur tes rimes sympa

joli poème


La lionne

 
pirate24


Persévère dans tes vers
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
990 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2009
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 19 juil 2009 à 09:26 Citer     Aller en bas de page

Merci. J'apprécie beaucoup mon premier commentaire.

  Daniel
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
9 février
  Publié: 19 juil 2009 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

Agréable lecture en effet...

Avec une préférence pour...


L’été bleu dans mon cœur, loin de tes yeux verts
Comme un marin d’eau douce agrippé au gouvernail
L’espoir grandira avec la tempête dans la nuit de corail
Et à l’aurore, le cri de la sirène en amour percera le mystère


Martin.


  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 20 juil 2009 à 03:59 Citer     Aller en bas de page

Comme Drakkar, j'ai bien aimé avec une préférence, très légère , pour la dernière strophe.
Merci de ce partage qui pousse à la réflexion.
Amicalement

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 21 juil 2009 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé de bout en bout, original et bien écrit.


Merci, grosses bises, Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1049
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0189] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.