Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 40
· RiagalenArtem · Flora Lynn · Melchior DEMEST · Searyl
Équipe de gestion
· Ashimati
13459 membres inscrits

Montréal: 16 juin 12:15:38
Paris: 16 juin 18:15:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La faute du destin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 24 juil 2009 à 04:45 Citer     Aller en bas de page

Nous sortons de l'avion

Après une heure et demie de vol
Les photographes nous mitraillent : merci infiniment
Je ne suis pas fan de rock n' roll
Je préfère la soul à travers la radio

Nous voici donc en Espagne
À regarder la musique en l'écoutant
Il est huit heures et quart
Je mangerais bien des spaghettis

A mon humble avis
Les personnages me posent problème, à virevolter
Je voudrais en faire abstraction
Ils jouent à la polémique
Appelons un chat un chat

Partir de bonne humeur
Tâter des melons riches en parfums et en arômes
Regarder les inconnus
Et si ma vie était ailleurs

Des gens qui lèvent la main
Des sirènes de bateaux au loin
Mes plaies cicatrisées en un instant
Ne pas reprendre l'avion

Pour deux millions de dollars
Je n'aurai jamais mieux

 
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 24 juil 2009 à 05:53 Citer     Aller en bas de page

Pour 2 millions de dollars, je m'offrirai bien un petit coin du paradis ibérique.
Bravo pour ces vers délicieux

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
27 février
  Publié: 24 juil 2009 à 05:57 Citer     Aller en bas de page

ça bouillonne fort dans ta tête et dans toutes les situations....tout s'analyse en effet...

ben moi pour une poignée de pesetas, je t'aurais bien invitée à déguster una paëlla !

des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 24 juil 2009 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

serai pas loin de l'espagne ma chère !
j'irai la mangerai la paella et profiter
de ce pays quelques fois pendant mes vacances
bisous
james

  Membre de la Société des poètes Français.
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 24 juil 2009 à 13:16 Citer     Aller en bas de page

Tendez l'oreille et
de bribes en bribes
écrivez un poème


Ah manger des pâtes en Espagne : quel anachrono(phage)(n)isme.



 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 795
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0362] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.