Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 19
· samamuse · Jean-Claude
Équipe de gestion
· Adamantine
13323 membres inscrits

Montréal: 14 mai 02:45:41
Paris: 14 mai 08:45:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: le ressuscite de la guerre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TOUTA
Impossible d'afficher l'image
LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS D'AGIR...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
11 juillet 2015
  Publié: 31 mai 2008 à 19:26 Citer     Aller en bas de page

LE RESSUSCITE DE LA GUERRE

Son regard est triste et aveuglé
Par tant de malheur et de calamité.
Son âme est abattue et déprimée
Suite au chagrin qui l’a frappé.
Il regarde sans rien voir
Il voit sans oser croire
Que son passé n’est plus qu’un souvenir
Que la guerre a réussi à réduire
A des idées sans lendemain, ni avenir…
Il cherche sans pouvoir trouver
Ce qui constituait avant son foyer.
Pourtant, c’était là qu’il habitait
Il est sŭr, enfin pas tout à fait.
Car tout le décor a vraiment changé.
Qu’est-il arrivé à ce petit restaurant d’à coté
Qui rassemblaient tous les amoureux du quartier ?
Et le pâtissier, et l’aimable boulanger ?
Où sont passés les gamins qui jouaient
Et ces jeunes filles coquettes qui passaient
Fières et hautaines en se laissant désirer ?
Soudain, il s’est senti dépaysé
On dirait un touriste dans un pays étranger.
Il a peur de ces ruines qui l’entourent
De cette guerre qui lui a effacé le jour…
A présent, il est seul avec les larmes aux yeux
Perdu, confus à cause de cet état vertigineux
Il tourne en rond comme un fou
Qui craint le pire, et a peur de tout.
Le cauchemar de la guerre a bouleversé sa vie
Et a fait de lui un démuni dans son pays.
Hier encore il était entouré de sa famille
Rassemblés et heureux dans leur domicile.
Il voyait ses enfants grandir et mûrir
Et rêvait de leur heureux avenir
Sans jamais soupçonner le pire…
Hier encore ils étaient tous là
Aujourd’hui il est seul sans un toit…
Hier encore il était très heureux
Aujourd’hui il est le plus malheureux…
Un blessé au cœur
Dépourvu du bonheur
Baigné dans la misère
Lui, ce ressuscité de la guerre…





  RITA
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 1er juin 2008 à 12:45 Citer     Aller en bas de page

un beau poème...très touchant.
pour le plaisir de te relire
amicalement...Mourad

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 1er juin 2008 à 23:26 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Tuta, Je vois que l'on est touché pas la même cause. J'ai adoré ton écriture, ta plume est vraiment très belle. Merci pour le partage...Okana...

  Nicole chaput. *Okana *...
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
1er octobre 2018
  Publié: 2 juin 2008 à 17:53 Citer     Aller en bas de page

Un témoignage qui immortalise les maux de la guerre de ce Liban déchiré que nous aimons tant.
Un poème écrit dans la douleur qui se doit d'être partagé pour cessent d'autres atrocités vécus par d'autres peuples..
Ce poème est un cri de conscience qui nous interpelle tous...de si belle manière..
Merci, Touta, de nous rappeler tout cela..
Bekri

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
martine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
69 commentaires
Membre depuis
2 juin 2008
Dernière connexion
19 avril 2011
  Publié: 4 juin 2008 à 14:37 Citer     Aller en bas de page

trop touchant

 
TOUTA
Impossible d'afficher l'image
LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS D'AGIR...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
11 juillet 2015
  Publié: 4 juin 2008 à 14:39 Citer     Aller en bas de page

merci okana pour ton commantaire si sympa et sincere,
rita

  RITA
TOUTA
Impossible d'afficher l'image
LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS D'AGIR...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
11 juillet 2015
  Publié: 4 juin 2008 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

c'est vrai ce poème a été écrit durant la période de la guerre. c'est malheureusement vrai et vécu chez nous. merci pour ton commentaire et ton amour du liban.
rita

  RITA
TOUTA
Impossible d'afficher l'image
LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS D'AGIR...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
11 juillet 2015
  Publié: 4 juin 2008 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

c'est vrai ce poème a été écrit durant la période de la guerre. c'est malheureusement vrai et vécu chez nous. merci pour ton commentaire et ton amour du liban.
rita

  RITA
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 610
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0202] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.