Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 35
13208 membres inscrits

Montréal: 25 sept 00:07:54
Paris: 25 sept 06:07:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les poètes guimauve vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Nicolas Reuge

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1037 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 26 sept 2009 à 06:21
Modifié:  26 sept 2009 à 11:46 par Nicolas Reuge
Citer vertical_align_bottom

Les poètes guimauve


Les poètes guimauve assaillent les forums,
Nous livrant sans vergogne des tonnes de "je t’aime",
Ils aiment à l’eau de rose, ils craignent l’anathème
De mettre, cartes sur table, les tourments de leur âme,

Les poètes guimauve s’en vont sur les forums,
Les poches bien remplies de caramels trop mous,
Pétrifiés à l’idée de faire des remous,
De jouer carte sur table, d’interpeller les hommes,

Les poètes guimauve, façon papier cadeau,
N’ont rien à nous offrir, si ce n’est l’emballage,
Des "baisers", des "je t’aime", que de mots-habillage (/-babillage),
Qui masquent les démons, l’obscur et les fardeaux,

Les poètes guimauve sur les sentiers du net
N’inondent les forums que de vers cosmétiques,
Serait-ce trop leur demander que de fermer boutique,
De ravaler leur plume, de faire place nette ?

Poésie d’amour a ses lettres de noblesse
Quand elle brûle d’un feu qui vient de l’intérieur,
Les vers à l’eau de rose ne trompent le lecteur
Que le temps de trois pieds... c’est là que le bât blesse.

  Electron libre, un point c'est tout.
Tilou8897 Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
677 poèmes Liste
18720 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 26 sept 2009 à 06:33
Modifié:  26 sept 2009 à 06:34 par Tilou8897
Citer vertical_align_bottom

Heureux de te relire...

Un sacré réquisitoire... qui n'en oublie pas sa musique...

Sur les "mots", je préfère "babillage" je trouve que ça sonne mieux...

Merci

Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Montaron Tran


Jouons!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
275 commentaires
Membre depuis
8 novembre 2008
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 26 sept 2009 à 07:02 Citer vertical_align_bottom

Belle idée et beau poème.
J'espère juste ne pas faire partie de ces fameux PG...
Fameux aussi le commentaire de Darya.
Au plaisir...

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1597 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
23 août 2021
  Publié: 26 sept 2009 à 07:09 Citer vertical_align_bottom

Merci, Ô porte-parole bien pensant...
C'est vrai que ça colle aux yeux... trop souvent...
En même temps, ces forums sont ouverts à tous.
A chacun de faire son tri...
Et l'orthographe, on en parle un peu ? Dans un autre poème ... D'accord.

LYKAN

 
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
829 poèmes Liste
23105 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 26 sept 2009 à 07:49 Citer vertical_align_bottom

Il faut de tout pour faire un monde : guimauve, moutarde, piment, des poètes amers, des sucrés, des salés, des acides.
J'aime bien ton poème, au goût acidulé et j'approuve ta dernière strophe :

Poésie d’amour a ses lettres de noblesse
Quand elle brûle d’un feu qui vient de l’intérieur,
Les vers à l’eau de rose ne trompent le lecteur
Que le temps de trois pieds, c’est là que le bât blesse.


Signé : Aude Rose

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Vaayou


Schön ist die Jugend aber sie ist tot
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
352 commentaires
Membre depuis
14 mai 2008
Dernière connexion
17 juillet 2013
  Publié: 27 sept 2009 à 00:30 Citer vertical_align_bottom

Double performance:
la première littéraire s'entend, la seconde moins évidente de me faire rire à 6h30 du mat

  il n'est point de bon vent pour celui qui ne sait ou il va
Nicolas Reuge

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1037 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 27 sept 2009 à 03:34 Citer vertical_align_bottom

Tilou, Darya, Montaron Tran, Lykan, Aude Rose et Vaayou, je vous remercie pour vos commentaires !

Darya, tu n'a pas tord, le problème est que les "autres" sont souvent perdu dans la masse et peuvent passer inaperçu...

Lykan, bien sûr, tous le monde a le droit de s'exprimer. Il m'arrive d'écrire des poèmes insipides et dans ce cas je pratique l'autocensure.

Aude Rose, tu as raison, mais j'ai eu une réaction épidermique contre les poèmes guimauve qu'on peut lire un peu trop souvent...

Vaayou, heureux de t'avoir fait rire ! Merci.

Amicalement,

Nicolas

  Electron libre, un point c'est tout.
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5042 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 27 sept 2009 à 06:13 Citer vertical_align_bottom

excellent, mais je n'en attendais pas moins de toi

  La musique danse, la poésie chante
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 27 sept 2009 à 13:52 Citer vertical_align_bottom

Tiens !

Mais d'où tu sors, toi ! C'est la première fois que je te lis

Mais ça fait un mois que j'écris sur ce sujet et je suis ravi de lire ces très beaux vers qui le reprennent brillamment ...

J'ai notamment écrit ce sonnet que je n'ai pas osé publié, c'est un peu plus trash et écrit à la va vite mais le message est le même et je te le fais partager :


Les vapeurs de l’alcool font fumer le living
Et la pluie s’épaissit sur mon sofa de cendre,
Le rouge de ma table au bois de palissandre
Me fait vomir les mots de vos vies en streaming !

J’ai mal aux yeux de lire au raz de ce zapping,
L’écran est un soleil qui conduit à se pendre,
Tout m’ennuie et le con qui ne peut pas comprendre
N’a qu’à venir me voir au bas de mon building !

Je hais ce que j’écris, je hais ce que je lis.
Dans une cuve à foutre ou pourrit Poésie,
Laissez donc fermenter vos vers les plus affreux !

Si rien ne tue le mot, enterrez, je vous prie !
Tout pourrit dans la merde et ne sert d’être écrit,
Le temps que le poète a peur d’ouvrir les yeux.



Content de découvrir ta plume
Amicalement
Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Nicolas Reuge

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1037 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 27 sept 2009 à 16:11
Modifié:  27 sept 2009 à 16:12 par Nicolas Reuge
Citer vertical_align_bottom

Chimay, je suis heureux de ne t'avoir point déçu ! Je me fais rare ici, je faudra que je passe te lire...

Charline, tu as raison, tous le monde a le droit de s'exprimer et chacun fait ce qui lui plait. Mon texte est volontairement provocateur. Ca me fait plaisir que tu l'ais aimé.

Lumi, de l'amour oui mais du vrai, qui vient du plus profond du coeur. Ca se voit dans les vers.

Mr B., d'où je sors ? J'ai été très actif ici il y a quelques années. Tu n'étais pas encore né
Ton texte me plait beaucoup, ça fait quelquefois du bien de remuer la m...

Merci à toutes et à tous.

  Electron libre, un point c'est tout.
Zardoz67


"Quand les étoiles pleurent, le monde se meurt."
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
27 septembre 2009
Dernière connexion
8 février 2011
  Publié: 27 sept 2009 à 19:41
Modifié:  27 sept 2009 à 19:43 par Zardoz67
Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Nicolas Reuge,

Je voudrais bien savoir quel sorte de poète tu te considères pour vilipender ceux que tu appels 'guimauves' ?

Et quel sorte de poète es-tu pour ne pas assumer d'écrire le mot merde ?

  Z
Nicolas Reuge

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1037 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 28 sept 2009 à 09:13
Modifié:  28 sept 2009 à 09:17 par Nicolas Reuge
Citer vertical_align_bottom

Zardoz67, ce n'est pas à moi de me juger... je t'invite à lire mes poèmes, peut-être y trouveras-tu de la guimauve !!

Dans la même veine, j'ai écris celui-ci :

Les os verts

Bonne lecture

  Electron libre, un point c'est tout.
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 30 sept 2009 à 05:59 Citer vertical_align_bottom

Mon cher Zardoz,

Tu sembles encore un peu récent parmi nous ...

Une semaine de lecture et de vie sur ce site et tu comprendras je pense beaucoup mieux le message du poème de Nicolas.

Après avoir lu un premier poème de toi ce matin, tu ne sembles en tout cas pas concerné ...

Cordialement
Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Nicolas Reuge

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1037 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 1er oct 2009 à 07:45 Citer vertical_align_bottom

Mr Barnabooth, merci du soutien !

Amicalement,

Nicolas

  Electron libre, un point c'est tout.
Nicolas Reuge

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1037 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 1er oct 2009 à 07:45
Modifié:  1er oct 2009 à 07:46 par Nicolas Reuge
Citer vertical_align_bottom

Mr Barnabooth, merci pour ton soutien !

Amicalement,

Nicolas

  Electron libre, un point c'est tout.
dreampop


Naturel et Essentiel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
474 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 2 oct 2009 à 19:59 Citer vertical_align_bottom

Salut Nico,
Il est bien ton texte, enfin des vers qui rongent les verts moulus dans la cire, des vérités, des vers à toi, des vers à soi divers et variés loin des banalités.
ptit coucou de Nouméa....

  J'ai fait un rêve aujourd'hui Mais il m'est interdit Tuer le rêve c'est tuer l'homme
saby

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1167 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2009
Dernière connexion
3 avril 2019
  Publié: 3 oct 2009 à 18:06
Modifié:  1er déc 2009 à 13:24 par saby
Citer vertical_align_bottom

je suis vraiment perdue là...

c'est la première fois que je lis un truc pareil!!

je ris , je suis un peu sonnée
bon! pour la provocation , tu as réussi ton coup

mais je me disais que tout le monde a le droit de s'exprimer et dire ce qu'il a envie , je pense que ton but c'est pas de les empêcher... quoique

il faudra seulement faire le tri suivant ses goûts !!

tu m'a vraiment secouée avec ces vers

 
Nicolas Reuge

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1037 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 5 oct 2009 à 13:29 Citer vertical_align_bottom

Salut Ives,
Je savais bien qu'il te plairait !
Nouméa !! C'est pas la porte à côté... J'espère que tu te portes bien et que tu t'y plais.

Saby, tu as raison, mais c'est parfois pénible et ennuyeux de faire le tri... quand l'eau de rose devient océan...
Merci de m'avoir livré tes impressions.

Amicalement


Nicolas


  Electron libre, un point c'est tout.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1226
Réponses: 17
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0461] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.