Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 13
· SHElene
13741 membres inscrits

Montréal: 1er août 19:54:59
Paris: 2 août 01:54:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: La Mystérieuse Madame Je dans: Oui ou non? Tête ou coeur? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
-_-Tavari_Luhta-_-


Douleur, douleur à fleur de peau, Coloré mât de tous fléaux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
21 février 2005
Dernière connexion
26 novembre 2020
  Publié: 8 jan 2009 à 17:09 Citer     Aller en bas de page

Confusion ultime... Une chose est certaine, par contre; il y a un non en quelque part. Dans ma tête? Dans mon cœur? Qui sait… Pas même moi! Non pour mon cœur de ma tête, j’imagine, et même Madame Elle n’y changera rien. Je ne t’apprends rien, Monsieur Inquiet. Je t’en avais déjà parlé. J’étais gênée, mais je vois que je n’étais pas la seule. Je ne veux plus de secrets. Plus du tout. Pas même avec toi, Monsieur Lui, puisque tu comptes beaucoup à mes yeux.
Si vous avez quelque chose à dire, dites-le. Si vous voulez faire quelque chose, faites-le. C’est comme ça que je me sens; je le fais avec vous et je n’en demande pas moi. Exigeant? Peut-être… Je ne veux plus de malaise ni de gêne entre nous. Compris? Bon, cela fait autoritaire, mais comprenez-moi; j’ai peur de vous perdre pour une connerie comme j’en ai perdu tant d’autres. Je ne suis pas la meilleure ni la plus mauvaise, mais je suis humaine. Je fais des erreurs.

Il y a aussi un autre non, du cœur ou de la tête, j’en suis incertaine, pour toi, Monsieur Sourd. Tu m’as fait mal, mais tu le sais déjà, cela. Je ne t’apprends rien en te disant cela… T’écrivant, pardon. Je ne peux pas te dire que je ne t’en veux pas/plus puisque ce serait faux. Ne te méprends pas; je m’en veux tout autant à moi puisque j’ai fait mon lot d’erreurs aussi. Je suis dépendante affective et je m’en excuse. Je le sais très bien; c’est mon pire défaut. Par contre, je vais t’expliquer pourquoi je t’en veux pour ne pas que tu commences ton inlassable manie de te rabaisser : Tu m’as fait mal. Tu me laisses dans l’incertitude, certes, mais le pire…
Le pire… Est que tu as brisé environs toutes les promesses que tu as pu me faire.
« Je vais toujours être là pour toi! Je t’aimerai toujours! »
En voilà deux des nombreuses grandes promesses que tu m’as faites et celles-ci font mal.
« Je vais t’emmener faire du ski! Je vais t’emmener faire du traîneau à chien, l’hiver prochain! Je vais t’emmener au Canal Rideau pour patiner et pour que tu apprennes à freiner! »
Voici des promesses que tu n’as su tenir, encore une fois, Monsieur Sourd et elles me font mal. La pire… Mais la PIRE de toutes les promesses que tu n’as su garder!
« Je sais, je n’ai pas tenu mes promesses, mais je te jure, Madame Je, je te jure que je ne vais plus te faire des promesses que je ne tiendrai pas! Laisse-moi une chance… »
Là était peut-être mon erreur fatale…? J’aurais peut-être dû dire : « Non, Monsieur Sourd, je t’ai déjà assez donné de chances. C’est fini. Pour toujours. » Suis-je trop gentille? Peut-être… Ou suis-je tout simplement trop naïve? Non, ce n’est pas ça… J’y pense maintenant et je le sais.

It’s because I love you too much…
But I’m letting go.




[Traduction: C'est parce que je t'aime trop... Mais je relâche cet amour.]

  -_-Tavari Luhta-_-
-_-Tavari_Luhta-_-


Douleur, douleur à fleur de peau, Coloré mât de tous fléaux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
21 février 2005
Dernière connexion
26 novembre 2020
  Publié: 9 jan 2009 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Je sais que tu me diras tout. Par contre, les sentiments sont plus forts que la raison, quelque fois et on peut pas vraiment en parler... On peut juste se casser la gueule en essayant de l'expliquer ^^ Non, je ne vous cache rien, mais je ne veux pas vous perdre ou qu'on s'éloigne à cause d'une connerie.

Aucun besoin d'aider, cher Monsieur Lui, je n'ai point besoin d'aide... C'est plutôt l'inverse, n'est-ce pas? Sache que je serai là, peut-être pas autant que j'aimerais, mais j'espère que ma parole seulement aidera... Ou mes mots...

En passant, Madame Je va bien après cette aventure ^^ Malheureusement, Monsieur Sourd va peut-être disparaître du portrait... Out with the old, in with the new! Come on, c'est 2009

  -_-Tavari Luhta-_-
babygirlstephy4


Vaut mieu être la version réelle de sois même , que la version doublée de quelqu'un d'autre!!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
861 commentaires
Membre depuis
21 avril 2005
Dernière connexion
10 février 2010
  Publié: 24 mars 2009 à 10:20 Citer     Aller en bas de page

T'as toujours eu un talent incroyable au niveau de l'écriture, mais l'histoire de Madame je est toujours aussi surprenante!

  Les larmes que l'ont s'éfforce de cacher, son toujours les plus sincères!
-_-Tavari_Luhta-_-


Douleur, douleur à fleur de peau, Coloré mât de tous fléaux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
21 février 2005
Dernière connexion
26 novembre 2020
  Publié: 2 sept 2009 à 14:17 Citer     Aller en bas de page

Merci encore de tes gentils commentaires, Stephy! Oui, surprenantes... Mais vraies XD

  -_-Tavari Luhta-_-
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1024
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0237] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.