Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· QUOIQOUIJE
13549 membres inscrits

Montréal: 20 juin 08:39:48
Paris: 20 juin 14:39:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal : Les mots des Autres... :: Un texte trouvé dans une tombe de 3000 ans près de Jérusalem Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 2 juin 2017 à 15:25
Modifié:  2 juin 2017 à 20:20 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page



http://www.youtube.com/watch?v=jxOBLR8DrY4&NR=1&feature=fvwp


Un chant triste ..... (traduction approximative)

Entends-tu ma voix, toi qui es loin de moi ?
Entends-tu ma voix, où que tu sois ?
Une voix appelant avec ferveur, une voix pleurant intérieurement,
Et par-delà le temps, ordonnant une bénédiction.

Ce pays est vaste et les chemins y sont nombreux,
Ils se rencontrent un moment puis se séparent pour toujours,
Un homme cherche mais ses pieds trébuchent,
Il ne pourra trouver ce qui est perdu.

Mon dernier jour est peut-être proche,
Proche le jour des larmes de la séparation,
Je t’attendrai jusqu’à mon dernier souffle,
Comme Rachel a attendu son bien-aimé.

 
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1158 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 7 juin 2017 à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Valérie,

c'est un texte magnifique, comme savait en écrire David dans Les Psaumes et Salomon dans Le Cantique des Cantiques.
Merci pour ce partage. Et tout à coup s'éveille en moi, une meilleure compréhension de vos derniers vers parus.

Je vous embrasse avec cœur et compassion.
Mon amitié grande et sincère.
JMJ

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 8 juin 2017 à 14:07
Modifié:  8 juin 2017 à 14:08 par Varh
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JMJ,

Cette chanson et surtout sa traduction m'ont été offertes un soir lorsque je finissais de lire une fois de plus le Cantique des Cantiques, la quintessence de l'amour....
Si je ne devais choisir que quelques textes, ils seraient sans nul doute du nombre....
Je vais devoir à nouveau me contrôler , je me dévoile certainement un peu trop.... ouffff il reste encore 6 voiles des 7 initiaux (sourire)

MErci JMJ pour vos commentaires mais surtout pour votre amitié
Ma sincère Amitié
une bise
V.V

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
742 poèmes Liste
15809 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 28 juil 2017 à 20:26 Citer     Aller en bas de page


Ce chant resonne en moi aussi.


Bises

Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
10457 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 22 mars 2018 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

toi l'acouphène qui es loin de moi.
l'acouphène où que tu sois, pour moi.
de ton passage en étoile filante,
j'aime ton texte dans cette variante.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 553
Réponses: 4

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1062/13546

8.8%
 
 93 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 82 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.8%
 
 51 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.4%
 
 164 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 19 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 114 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.5%
 
 207 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.3%
 
 332 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0207] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.