Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 28
· Hubix-Jeee · Suali · Bombadil
13323 membres inscrits

Montréal: 26 févr 05:03:42
Paris: 26 févr 11:03:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Portrait sous vers :: Portrait sous vers n 20 : gillesdepont Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
14826 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 février
  Publié: 15 févr à 14:13
Modifié:  15 févr à 14:17 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page



Bonjour Gilles. Merci d’avoir accepté de répondre à mes questions. Tu es sur le site depuis 2015 et tu postes régulièrement. Je n’ai, il est vrai, jamais eu l’occasion de discuter avec toi auparavant. Qui es-tu Gilles ? Peux-tu te présenter ?

Qui je suis ? Je ne sais pas répondre à cette question. J’écris pour essayer de le découvrir et de trouver des racines. Je dis des, car je ne sais pas si je trouverai un jour les miennes. Socialement je suis à la retraite depuis le premier janvier. Physiquement je suis un homme de 60 ans. La blancheur de mes cheveux m’a longtemps traumatisé. Maintenant j’ai réussi à prendre du détachement avec mon corps et mon aspect. Cela ne veut pas dire que je me néglige, juste que j’accepte la douceur, la joie et l’inéluctable de la vie.
Je suis un homme profondément lucide, je n’aime pas « pessimiste », qui n’a guère d’illusions sur l’avenir de notre société et de l’humanité. Notre monde va s’écrouler, car il n’est pas basé sur l’Homme, mais uniquement sur l’argent et le crash mondial arrive.
Je travaille depuis l’âge de 17 ans et j’ai découvert l’écriture et la poésie grâce à une psychologue qui m’a forcé à écrire pour sortir de la dépression et me donner une chance de vivre et non plus de survivre il y a maintenant 6 ans.

Beaucoup de tes poèmes portent en titre, des prénoms de femmes ? Es-tu un bourreau des cœurs ou un admirateur ?

La femme est une idole sauvage et païenne qu’il me plaît d’adorer. La relation avec la Femme a été très compliquée et complexe à vivre jusqu’à mes 30 ans. Ensuite je me suis marié et à 55 ans mon monde s’est écroulé par le divorce. Cette mort m’a permis de renaître à la vie d’une autre façon. Je suis un romantique égaré dans notre monde. Cela me permet d’aimer d’une façon éthérée. Je suis aussi un ogre, un Gargantua, excessif capable de vivre la folie jusqu’à la déraison. J’aime voir, observer avec délicatesse et quand je regarde une femme je préfère l’habiller que la déshabiller.
De plus que serait le poète sans muse ? Écrire est une souffrance, mais aussi une libération. Mes peurs, mes doutes, mes fantasmes, mes joies, mes peines, mes regards, le désir sont souvent liés aux femmes et l’écriture m’a permis de ne plus avoir honte de mes fragilités et de mes fractures.

Je ne pense pas que tu sois égaré, il y a beaucoup de romantiques, surtout en poésie. Lorsque tu dis « qu’écrire est une souffrance, mais aussi une libération », il en est ainsi de l’amour non ? Et à 60 ans, l’amour peut se présenter à nous de nouveau. Je te le souhaite.

Je suis en couple et je ne cherche plus l’amour, car je n’y crois plus. Dans le sens, être amoureux pour fonder une famille. J’aime et je suis aimé dans la tempérance, mais je me demande si la tempérance me convient.
Je suis un homme égaré, dans le sens de perdu, dans un monde en folie qui classe les gens uniquement d'après l'épaisseur du portefeuille. Le corps est devenu objet, l'âme n'a plus sa place et l'esprit est utile que s'il peut rapporter. Je suis beaucoup trop sensible et émotif pour trouver ma place dans cette société marchande. Le site est havre de paix ou l'émotion est appréciée et mise en valeur.


En dehors de l’écriture, comment occupes-tu ton temps libre ?

En ce moment je suis dans le flou au niveau de mes occupations. En effet, entre une retraite non préparée, un confinement qui s’éternise par la fermeture ou la difficulté à se réunir, par le fait que j’habite en campagne, proche de Roanne, pour situer sur une carte de France, toutes ses choses font que je cherche une stabilité.

Je profite malgré tout de ce temps pour écouter beaucoup de musique, d’écrire et de travailler mon français avec une très jeune femme universitaire qui m’a ouvert mon horizon littéraire. Avant la fermeture des bars, je participais à un café philosophique (10 réunions par an) et j’aimerais faire de la politique au sein d’un mouvement anarchiste non violent. Au printemps je pourrai de nouveau travailler dans mon potager. J’aime chanter de la chanson française plutôt ancienne. Passer un peu de temps avec vous aussi.
Nous avons donc la musique en commun.

Quels sont tes goûts musicaux ?

J’écoute de tout, du chant grégorien au rap.
Mes préférences vont aux symphonies et concertos pour piano surtout quand j’écris.
Les voix d’opéra féminines me fascinent,
Le rap pour les textes,
La chanson française des Brel, Brassens, Beart, Ferré, et tous les autres disparus, des chanteurs ou groupes plus légers comme Dalida, les compagnons de la chanson et j’aime aussi écouter des chansons anciennes marqueuses d’un temps disparu, comme la java bleue, la guinguette, le plus beau tango, etc.,
La chanson des années 60/70 avec les Sheila et compagnie déclenche chez moi une nostalgie heureuse et bienveillante.
Le matin je me réveille avec Jazz Radio
Et de temps en temps je chante devant mon ordi, ma préférée étant le barbier de Belleville de Serge Reggiani.
Cette chanson me correspond. Avoir la vocation sans le talent.

J’aimerais que nos parlions de LPDP si tu veux bien. Comment es-tu arrivé sur ce site ?

Quand j’ai commencé à écrire, j’ai cherché un site pour publier et progresser. Après plusieurs échecs je vous ai trouvés par hasard et surtout par chance.

Quelles sont les choses que tu aimerais y changer ?

Franchement je ne sais pas, je pense qu’au sein de la grande communauté de LPDP il y a plein de petits groupes de poètes qui se regroupent par affinité. Il y a beaucoup de catégories, tout le monde est accepté que demander de plus ?

Nous arrivons au terme de ce portrait. Souhaites-tu ajouter quelque chose, as-tu un message à faire passer aux poètes qui liront ce portrait sous vers ?

Je profite de l’occasion pour remercier toutes les personnes qui se sont arrêtées à un moment ou un autre sur mes textes. Le site m’a permis de me réconcilier avec mon âme et de m’ouvrir au beau. Le talent de certaines et certains parfois me complexe, mais me motive aussi, pour aller plus loin dans les mots.
Aux amis, aux inconnus, aux lecteurs merci de m’avoir accepté et considéré comme l’un des vôtres.

Merci Beaucoup Gilles, de t’être ouvert à nous.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
502 poèmes Liste
10100 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 16 févr à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Je découvre une personne que je connaissais jusqu'alors assez peu.
Voici une personnalité attachante, sensible et romantique et loin de se montrer mièvre.

Catherine

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12762 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
26 février
  Publié: 17 févr à 01:24 Citer     Aller en bas de page

Je me souviens que Gilles a été un des premiers à commenter les publications quand je suis arrivée sur le site 😊
Je suis heureuse d'en apprendre un peu plus sur lui aujourd'hui !
Merci à vous deux pour cet entretien 👍

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
736 poèmes Liste
15702 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 février
  Publié: 17 févr à 01:30 Citer     Aller en bas de page


Avec Gilles et peu d'autres, on est aussi amis sur Facebook.
Pour moi ça veut dire que le crois un "Vrai", un ami qui ne cache pas derrière des vers sa vraie identité et sa nature.
Ce n'est pas peu de chose.
Sa poèsie est autant honnête.
Merci d' y être, Gilles.
Merci Adamantine aussi pour avoir proposé ce beau portrait.


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
419 poèmes Liste
4694 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
26 février
  Publié: 17 févr à 01:48 Citer     Aller en bas de page

Un portrait de quelqu'un de sensible, voire à fleur de peau, dont les écrits reflètent bien le personnage tel qu'il se décrit dans cet interview.
C'est un vrai romantique, fragile, égaré comme il le dit lui-même, mais qui porte un regard lucide, parfois sombre, sur le monde actuel.
J'ai beaucoup apprécié découvrir, de façon plus personnelle, ce grand amoureux des femmes.
Un grand merci à Gilles et à Adamantine pour cet entretien des plus intéressants.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
812 poèmes Liste
22947 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 février
  Publié: 17 févr à 08:05 Citer     Aller en bas de page

Il est toujours intéressant de découvrir un membre de lpdp sous un angle différent. Ce portrait a rejoint l'image que je me faisais de Gilles, attachante et sensible.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
327 poèmes Liste
5937 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 février
  Publié: 17 févr à 10:58 Citer     Aller en bas de page

Toujours intéressant de lire les poètes qui se prêtent au jeu du portrait sous vers. Cela nous permet d'être moins superficiel quand nous les lisons, nous appréhendons mieux la vraie personnalité des auteurs. Ta sensibilité m'était apparue à la lecture de tes poèmes mais pas plus que ça.
Il faut dire que les poèmes d'amour me branchent sans plus. C'est un tort! Car l'amour de manière différente nous module toute la vie.

Yvon

  YD
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
705 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 17 févr à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Je peux vous dire que c'est avec beaucoup d'émotions que j'ai lu vos commentaires. En effet, devant la beauté de certains textes, je me sens à peine légitime de poster des écrits mais le site a su m'accueillir et vous m'avez permis par vos mots, vos encouragements, de progresser.
Les émotions sont rarement admises et il est difficile voire impossible de les laisser vivre aussi je suis très heureux d'avoir trouvé un lieu de partage et de compréhension.

Merci à vous

Gilles

  gilles
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
702 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 19 févr à 09:41
Modifié:  19 févr à 22:49 par Joker
Citer     Aller en bas de page

Super ! Merci Amanda et Gilles pour cette entretien.

Gilles, j'ai toujours beaucoup apprécié tes commentaire sur mes textes. Ils sont sobres et d'une incroyable justesse. J'étais content de pouvoir découvrir l'être sensible que tu es. Je pourrais signé une grande partie de ton interview, tellement je suis d'accord avec tes propos. La cinquante nous donne deuxième chance.

Portes-toi bien.

Joker




.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
812 poèmes Liste
22947 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 février
  Publié: 19 févr à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de Joker
Super ! Merci Amanda et Gilles pour cette entretien.

Gilles, j'ai toujours beaucoup apprécié les commentaire sur mes textes. Ils sont sobres et d'une incroyable justesse. J'étais content de pouvoir découvrir l'être sensible que tu es. Je pourrais signé une grande partie de ton interview, tellement je suis d'accord avec tes propos. La cinquante nous donne deuxième chance.

Portes-toi bien.

Joker




.



Amanda ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
702 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 19 févr à 22:47
Modifié:  19 févr à 22:47 par Joker
Citer     Aller en bas de page

Mea culpa, erratum : Adamantine.

Merci Aude Doiderose

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7082 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
25 février
  Publié: 20 févr à 15:37 Citer     Aller en bas de page

J'ai lu ce portrait d'un homme lucide, avec un grand plaisir...

Ce que j'ai retenu, en dehors de l'amour des femmes, que je partage à l'identique, c'est le regard que tu portes sur toi-même, sur le monde, sur l'amour et, tout ce que tu penses et dis, me semble si juste que je ne pourrai dire mieux...

Homme retraité, un peu plus libre qu'avant, je suppose, même si cette liberté est quelque peu malmenée, entre l'écriture, le jardinage, la musique, et certainement d'autres choses à découvrir, tu a de quoi occuper ton temps...

De plus, tu parles d'anarchie non-violente, sujet qui m'intéresse grandement, ayant depuis toujours cet esprit libertaire, qui permet de voir le monde, dans beaucoup de domaine, se liquéfier, lentement mais sûrement, cela m'a fait découvrir une personne profondément honnête dans ses pensées et ses envies, du moins celles dont tu parles, ici...

Merci pour cet entretien...

Amitiés...

Hubix.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
14826 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 février
  Publié: 22 févr à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Il y a de très jolies rencontres qui se passent, mine de rien... je suis heureuse d'avoir proposé à Gilles de se dévoiler. J'ai découvert un homme sensible, aux multiples facettes, à la fois humain, lucide et très intéressant.
Merci Gilles, de m'avoir fait confiance et j'espère que nous aurons l'occasion de continuer à discuter... de tout et de rien.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
544 poèmes Liste
24306 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 février
  Publié: 23 févr à 10:19 Citer     Aller en bas de page

Je suis restée sur son poème du 5 février, un poète que j'apprécie et cet interview enrichit encore plus ce que je pensais.
Merci GILLES et merci à toi ADAMANTINE;
Cela est toujours un réel plaisir à se présenter. Nous n'avons peut-être pas tous les mêmes choix en matière de chansons, ou autres, mais on se retrouve toujours avec plaisir dans ce qui nous rapproche.
Merci à vous deux
ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 307
Réponses: 13

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1054/13314

8.7%
 
 92 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 82 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.7%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.5%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 19 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 113 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.4%
 
 205 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.3%
 
 330 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0337] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.