Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 11
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 22:15:37
Paris: 28 juin 04:15:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Le 07 août 2006 vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 13 mars 2007 à 07:27
Modifié:  30 nov 2007 à 12:45 par Huslium
Citer vertical_align_bottom

Parce que la vie m'a appris que les écrits parlaient d'eux-mêmes... Que les écrits étaient bien plus importants que les paroles... C'est parce qu'aujourd'hui je sais qu'écrire est LA solution, que je porte ma plume et écris...

Je pense à toi souvent... Le 07 juillet 2006 était l'anniversaire de notre première rencontre... Je me remémorais ces cinq jours de bonheur... Je pensais à l'année précédente au même moment... Quand nous étions assis sur les marches, que nous discutions et que nos mains se caressaient, et nos lèvres aussi... je me suis souvenue de tes paroles, de ta démarche, de ton air un peu fou, de la chanson que tu m'as chantée, et de ton explication à propos de "Rape Me"...

Je me souviens quand tu m'as demandée de te violer en pleine rue, devant tout le monde ! J'avais bien ri !

Mon dieu que le temps passe vite... j'aurais juré que toute cette histoire s'était produite la veille... mais...

Il y a un an de cela... Quand ma vie était soudainement sortie de l'ombre... Quand mon coeur avait appris à battre... Quand mon corps demandait atrocement une seule et unique personne... Quand mes lèvres réclamaient aux tiennes des baisers... Quand tu étais mon amour... Je savais à ce moment là, qu'est-ce que vivre ! J'ai su que les contes de fées, et les belles histoires romantiques n'existaient pas qu'à la télévision et qu'elles n'étaient pas seulement emprisonnées dans des pages que les jeunes filles dévorent des yeux...

Tu étais MON chéri... MON amour... MON TOUT ! Parce que tu étais LA personne qui me fallait...

Mais aujourd'hui...



J'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j'eusse aimé ! Ô toi qui le savais !


Charles Baudelaire (A une Passante)



NOTE : Ce texte je l'ai écris le 7 août 2006, je ne ressens plus rien pour la personne à laquelle j'avais écrit ce texte, aujourd'hui, je suis amoureuse d'une autre personne, je voulais seulement partager mon texte avec vous.

 
Personne Âge


C'est la voie de l'honneur que vous avez choisi, offrant votre jeunesse à la France et ses fils...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
955 commentaires
Membre depuis
5 avril 2006
Dernière connexion
9 juillet 2014
  Publié: 13 mars 2007 à 08:07 Citer vertical_align_bottom

Je me souviens encore...

Meme si il t'a fait souffrir, tu peux le remercier C'est grace à lui que t'ecris maintenant... et que tu as autant de talent !



Pleins de pour toi

  Tout a une cause parfois la cause est plus haïssable que la conséquence mais c'est souvent la conséquence qu'on abomine.
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 13 mars 2007 à 08:09 Citer vertical_align_bottom

... *Boule dans la gorge*...
Ça m'a rappelé des souvenirs..
Très beau texte, merci..

 
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 14 mars 2007 à 15:05 Citer vertical_align_bottom

Queen of Darkness : Y a toujours du bon dans le mauvais !

Ta Soeur


__________________


Plume d'argent : Je suis ravie que mon texte t'ai plue !

Amicalement,
Ghislaine The Dark Rose


__________________


Headache : Elle l'était aussi pour moi. Mais plus aujourd'hui ! Et d'ailleurs je suis amoureuse !! Et heureuse de l'être !

Amicalement,
Ghislaine The Dark Rose

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1718
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0235] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.